Leffe (bière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leffe.
image illustrant la bière
Cet article est une ébauche concernant la bière.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Leffe
Brasseur Brasserie Artois (AB InBev)
Date de création 1240
Type Bière belge d'Abbaye reconnue
Degré d'alcool de 5 à 9 % vol.
Packagings Bouteille et fût
Leffe vieille cuvée.

La Leffe ou Abbaye de Leffe est une bière belge d'Abbaye reconnue, créée en 1240 par les chanoines de l'ordre de Prémontré de l'abbaye Notre-Dame de Leffe et produite par la brasserie Artois à Louvain (groupe brassicole AB InBev).

Histoire[modifier | modifier le code]

Du nom de l'Abbaye de Leffe située sur la commune de Dinant en Belgique (à ne pas confondre avec Neffe qui est sur l'autre rive) dans la vallée de la Meuse, la bière de Leffe fait partie de la variété des bières d'abbaye.

Cette bière a été créée par les chanoines prémontrés, installés à Leffe depuis 1152, qui achètent en 1240 au clerc Gossuin et en présence des échevins de Dinant, divers biens dont une brasserie [1].

Au Moyen Âge, dans l’impossibilité de vérifier si l’eau de source était saine, les moines trouvaient dans la fabrication de bière un moyen précieux d'échapper aux épidémies (grâce au processus assainissant de la fermentation) et rapidement on transféra le moulin et sa brasserie dans l'enceinte même de l'abbaye.

À la suite de la destruction de la brasserie pendant la Révolution française, la production de bière s'arrêta. En 1952, le brasseur Lootvoet obtint les droits de licence pour produire la bière de Leffe. En 1955, cette brasserie a été rachetée par les brasseries Stella Artois. En 1975, elle ferma et toute la production fut transférée à la Brasserie Grade de Mont Saint Guibert (plus tard, nommée brasserie Saint Guibert).

En 1975, la production s'élevait à 18 000 hl par an ; quand Saint Guibert ferma le 30 juin 1996, la production s'élevait alors à plus de 300 000 hl et partit à Louvain.

Elle fait maintenant partie du groupe AB InBev et elle est toujours brassée en Belgique à Louvain (brasserie Artois). Quant aux fondateurs, les chanoines prémontrés, ils sont toujours présents dans l'Abbaye de Leffe, dans six abbayes en Belgique et deux en France.

Les variétés[modifier | modifier le code]

Leffe blonde.

On distingue :

  • la Leffe Brune (6,5 %), produite depuis 1952 ;
  • la Leffe Triple (8.5 %), produite depuis 1954;
  • la Leffe Vieille Cuvée (8,2 %), produite depuis 1956;
  • la Leffe Blonde (6,6 %), produite depuis 1967;
  • la Leffe Radieuse (8,2 %), produite depuis 1973;
  • la Leffe Rituel 9° (9 %), produite depuis 2006;
  • la Leffe de Noël (6,6 %), produite depuis 2008;
  • la Leffe Ruby (5 %), produite depuis 2011;
  • la Leffe Printemps (6,6 %), produite depuis 2011;
  • la Leffe Nectar (au miel) (5,5 %), produite depuis 2012;
  • la Leffe Royale (7,5 %), produite depuis 2012.
  • La Leffe Royale Whitbread Golding (7,5 %), produite depuis 2015
  • La Leffe Royale Mapuche (7,5 %), produite depuis 2015
  • La Leffe Royale Cascade IPA (7,5 %), produite depuis 2015
  • La Leffe Royale Mount Hood (7,5 %), produite depuis 2015
  • la leffe des vignes (5 %) produite depuis 2015.
  • La Leffe Royale Crystal (7,5 %), produite depuis 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. registre no  30 "Dinant-Commune" aux Archives de l’État à Namur

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]