UCL Mons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
UCL Mons
UCL Mons
Informations
Fondation 1896
Régime linguistique Français
Localisation
Coordonnées 50° 27′ 10″ nord, 3° 58′ 59″ est
Ville Mons
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Wallonie
Région Wallonie
Direction
Recteur Vincent Blondel (recteur UCL)
Chiffres clés
Étudiants Environ 1 300
Divers
Site web http://www.uclouvain.be/mons

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

(Voir situation sur carte : Hainaut)
UCL Mons

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
UCL Mons
Ne doit pas être confondu avec Université de Mons.

L'UCL Mons (anciennement Facultés universitaires catholiques de Mons ou FUCaM[1]) est une implantation de l'Université catholique de Louvain.

L'UCL Mons propose une formation dans les domaines suivants :

  • Sciences de gestion ;
  • Ingéniorat de gestion ;
  • Sciences politiques ;
  • Sciences humaines et sociales ;
  • Information et communication ;
  • Administration publique.

Historique[modifier | modifier le code]

Mons, Ateliers des FUCaM

L'École supérieure commerciale et consulaire est fondée en 1896 à La Louvière, à l'Institut Saint-Joseph, par la chanoine Wautier (premier directeur), avec l'appui d'un groupe d'industriels catholiques et du baron du Sart de Bouland, gouverneur de la province du Hainaut. Le programme initial propose aux étudiants de suivre la première année à l'École, avant de poursuivre leurs études à Leipzig ou Bonn en deuxième année et à Londres en troisième année. Dans le programme des cours, on lit déjà : « Nous avons à développer dans la jeunesse qui se destine au commerce l'esprit d'initiative ; à lancer cette jeunesse au milieu des peuples commerçants pour lui donner l'usage des langues. » Ce projet ambitieux ne pourra cependant pas être maintenu, et l'essentiel de la scolarité se déroulera dès lors en Belgique. L'École, vite à l'étroit dans ses locaux, est transférée en 1899 à Mons dans l'Hôtel de la Couronne sur la Grand-Place.

La constance dans l'excellence de l'enseignement est ensuite officialisée par une série de mesures, dont la dernière, en 1965 (loi d'expansion universitaire), donne à l'institut supérieur le statut universitaire. Les Facultés universitaires catholiques de Mons (FUCaM) sont nées, elles vont progressivement étoffer leur enseignement. À l'ingéniorat commercial, s'ajoutent les sciences économiques appliquées en 1965, les sciences politiques en 1971, la formation en horaire décalé dès 1975 et les bacheliers en sciences humaines et sociales en 2004.

En 1991, élargissant le cercle de leurs compétences aux cadres et dirigeants, les FUCaM inaugurent leurs Ateliers, centre de collaboration entre l'université et les entreprises.

Le , les FUCaM font partie de l'Académie Louvain, le réseau des universités catholiques francophones de Belgique. Après presque trois ans de collaboration active dans ce réseau, les recteurs des quatre universités catholiques, les FUCaM, les FUNDP, les FUSL et l'UCL, décident, le , d'entamer des négociations en vue de la fusion, à moyen terme, des quatre établissements en une seule université, qui aurait dû s’appeler sur tous les sites « Université catholique de Louvain ».

En 2011, à la suite de l'échec des négociations pour la fusion UCL-FUCaM-FUNDP-FUSL, l'UCL et les FUCaM décident de fusionner. Cette fusion est effective à partir de septembre 2011 et les Facultés universitaires catholiques de Mons deviennent UCL Mons[2]. Les cours sont dispensés au sein de deux facultés : d'un côté, la Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication et, de l'autre, la Louvain School of Management.

Direction[modifier | modifier le code]

Le titre porté à l'origine est directeur, et devient recteur en 1956[3].

  • 1896-1900 : chanoine A. Wautier
  • 1900-1900 : abbé F. Van Caenegem
  • 1910-1929 : abbé G. Verstrepen
  • 1929-1967 : abbé Venant Daubin
  • 1967-1976 : Louis Duquesne Watelet de la Vinelle
  • 1976-1977 : Michel Beuthe
  • 1977-1981 : Jacques Drousie
  • 1981-1995 : Jean Lhoas
  • 1995-2000 : Franz Jomaux
  • 2000-2011 : Christian Delporte
  • À partir de 2011 : voir les recteurs de l'UCL

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Léon Depreay, FUCaM 1896-1996 : Cent ans d'audace et d'expansion.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'Avenir : "Mons: Ne dites plus la FUCAM, "l'UCL Mons" est née "
  2. Lire l'article du journal Le Soir sur la fusion UCL-FUCaM
  3. Notice "Venant Daubin" dans 1000 personnalités de Mons et de la région. Dictionnaire biographique, s. dir. Laurent Honnoré, René Plisnier, Caroline Pousseur et Pierre Tilly, Waterloo, Avant-propos, 2015, p. 162-163

Liens externes[modifier | modifier le code]