UCLouvain Charleroi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Université catholique de Louvain
Sedessapientiae1993.svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Universitaire libre confessionnel[1],[2]
Régime linguistique
Recteur
Vice-recteur Louvain en Hainaut
Alain Vas[3]
Chancelier
Localisation
Campus
Pays
Localisation sur la carte de Charleroi
voir sur la carte de Charleroi
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Belgique
voir sur la carte de Belgique
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
200 (2020)[4]
Divers
Devise
Sedes Sapientiae
(Siège de la Sagesse)
Membre de
Site web

L'UCLouvain Charleroi est une implantation de l'université catholique de Louvain à Charleroi, Belgique. Formé de 3 facultés et de divers instituts de recherche, l'UCLouvain Charleroi est constitué d'une part de la Maison Georges Lemaître[5], au centre de la ville, ainsi que d'une implantation dans la section de Montignies-sur-Sambre, le campus HELHa-UCLouvain[6]. Il s'agit de l'un des trois sites de l'UCLouvain en province de Hainaut, avec l'UCLouvain FUCaM Mons et l'UCLouvain Tournai.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'affaire de Louvain et la recherche de solutions pour l'université encore unitaire de Louvain, un transfert de la section francophone de l'université de Louvain à Charleroi, grande ville pourtant sans aucune université[7], est considéré comme l'une des principales alternatives à un déménagement vers Ottignies[8].

Lors de la scission de l'université catholique de Louvain en 1970, la Maison Georges Lemaitre devient la propriété de l'université francophone de Louvain[5], qui s'établit principalement à Louvain-la-Neuve. Il s'agit d'une vaste maison de maître néorenaissance[9], œuvre de l'architecte Auguste Cador. Elle est établie sur le boulevard Devreux[10], à quelques dizaines de mètres de la maison natale de Georges Lemaître, fondateur de la théorie du Big Bang, qui était située rue du Pont Neuf 10.

Jusqu'en 1995, les formations de l'université de Louvain à Charleroi sont organisées dans les bâtiments de l'Institut Saint-André situé en face de la Maison Georges Lemaître[11],[12]. Le violent incendie du ravage l'école secondaire[13], qui sera reconstruite dès 1997[14]. L'UCLouvain rénove ainsi intégralement la Maison Georges Lemaître en 1995[15], et y concentre désormais toute son activité carolorégienne.

En parallèle et depuis 1975, les Facultés universitaires catholiques de Mons (FUCaM), université indépendante jusqu'en 2011, organisent des formations en sciences économiques et de gestion sur le site Sainte-Thérèse de l'Institut d'Enseignement secondaire complémentaire catholique (IESCA), à Montignies-sur-Sambre. Dès 2005, à la suite de la fondation de l'Académie Louvain, ces formations font partie intégrante de la Louvain School of Management[16]. En 2009, la Haute École catholique Charleroi-Europe (dont fait partie l'IESCA) co-fonde la Haute école Louvain en Hainaut. Cette fusion est suivie de peu par celle des FUCaM avec l'université catholique de Louvain, en 2011. Ces deux institutions partagent actuellement le campus HELHa-UCLouvain de Montignies, rue Trieu Kaisin[17].

Dès 2018, une troisième faculté de l'UCLouvain s'mplante de surcroît à Charleroi : l'École polytechnique de Louvain[18]. Elle organise dès 2020 un bachelier en sciences informatiques sur le campus de Montignies[6].

Description[modifier | modifier le code]

L'UCLouvain organise un bachelier en informatique ainsi que des masters et diplômes universitaires en sciences de gestion et en fiscalité sur le site de Montignies[12]. Les certificats en expertise comptable et fiscale dispensent les étudiants des examens d'entrée à l'Institut des réviseurs d'entreprises ainsi qu'à l'Institut des experts comptables[19].

La Maison Georges Lemaître héberge divers centres de recherche ainsi que la Faculté ouverte de politique économique et sociale (FOPES), qui est un département de la Faculté des Sciences économiques, sociales, politiques et de communication de l'UCLouvain (ESPO) et qui y organise un master en politique économique et sociale[20]. Elle sert également de lieu d'expositions[21] et de lieu de recherche du CIRTES, Centre Interdisciplinaire de Recherche Travail, État et Société[12].

L'UCLouvain a également implanté des centres de recherche à l'aéropole de Gosselies[22] : le Centre d'Excellence en Technologies de l'Information (CETIC) servant comme centre d'expertise pour l'élaboration d'entreprises wallonnes et fondé par l'UCLouvain avec les universités de Namur et de Mons[23], ainsi que le Cenaero (Centre de recherche en aeronautique) avec l'université de Liège et l'université libre de Bruxelles[24], institut de développement de l'industrie aéronautique et spatiale[25].

De plus, le pôle de Gosselies accueille trois spin-offs de l'UCLouvain[26] : Cedit, entreprise technnologique, ainsi que depuis 2011, iTeos Therapeutics, entreprise pharmaceutique fondée au sein de l'Institut de Duve à l'UCLouvain Bruxelles Woluwe et qui leva un capital de 350 millions de dollars américains en 2020[27], et Viridaxis depuis 2011[28].

L'UCLouvain participe également au Certificat interuniversitaire en électronique de l’énergie organisé par Thales Alenia Space à l'Université Ouverte de la Fédération Wallonie-Bruxelles[29].

Formations[modifier | modifier le code]

Faculté ouverte de politique économique et sociale[modifier | modifier le code]

  • Master en politique économique et sociale

Louvain School of Management[modifier | modifier le code]

  • Master en sciences de gestion
  • Master en sciences de gestion (60 ECTS)
  • Master en sciences de gestion, spécialisation fiscalité et expertise[30]
  • Certificat d'université en fiscalité des personnes
  • Certificat d'université en fiscalité des entreprises
  • Certificat d'université en expertise comptable
  • Certificat d'université en expertise comptable approfondie[19]
  • Certificat interuniversitaire en transformation digitale des entreprises[31]

École polytechnique de Louvain[modifier | modifier le code]

Faculté de théologie[modifier | modifier le code]

  • Certificat d'université de didactique de l’enseignement religieux[33]

Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication[modifier | modifier le code]

Instituts de recherche[modifier | modifier le code]

  • CIRTES (Centre Interdisciplinaire de Recherche Travail, État et Société)[12]
  • Cenaero (Centre de recherche en aeronautique)
  • CETIC (Centre d'Excellence en Technologies de l'Information)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  2. Loi relative à l'intervention de l'Etat dans le financement des universités libres et de diverses institutions d'enseignement supérieur et de recherche scientifique.
  3. a b et c Page des autorités de l'UCLouvain
  4. UCLouvain, « Hausse constante des inscriptions à l'UCLouvain », sur uclouvain.be, (consulté le 8 octobre 2020) : « Nombre d'étudiants par campus (...) Charleroi 200 »
  5. a et b « Charleroi - Maison G. Lemaître », sur economie.fgov.be, (consulté le 26 janvier 2019)
  6. a et b École polytechnique de Louvain, Se former en sciences informatiques à l’UCLouvain, Louvain-la-Neuve, UCLouvain, , 4 p. (lire en ligne), p. 1
  7. « Un déficit de diplômés du supérieur », sur lesoir.be,
  8. « Et si le «Walen buiten» avait été positif pour la Wallonie? », sur lesoir.be,
  9. Anne-Catherine Bioul, Carine Gouvienne (dir.), Christian Joosten (dir.) et Marie Wautelet, Auguste Cador : Voir Charleroi devenir grande et belle, Jamioulx, ACACIA, coll. « Archives Charleroi », , 120 p. (ISBN 978-2-930866-02-4), p. 66-67.
  10. « Maison Georges Lemaître (UCLouvain) », sur sciences.be
  11. « Facultés + Cercles et Instituts de recherche », sur Koter Info : « UCL Charleroi : Maison Georges Lemaître - MGL et Institut Saint-André - ISA »
  12. a b c et d « Site de Charleroi », sur uclouvain.be (consulté le 26 janvier 2019)
  13. « Le "miracle" de Saint-André a permis d'éviter une tragédie dans l'école en feu, des dizaines d'enfants sauvés des flammes... », sur lesoir.be, (consulté le 26 janvier 2019)
  14. « Histoire de nos écoles - Institut Saint-André Charleroi », sur Institut Saint-André Charleroi (consulté le 29 décembre 2015)
  15. « Maison Georges Lemaître - 6 Boulevard Devreux », sur magical-art-nouveau-johannel.blogspot.com,
  16. « La Louvain School of Management, première école de gestion belge dans le ranking du Financial Times ! », sur uclouvain.be,
  17. « Accès et plans », sur uclouvain.be
  18. a et b Parlement de la Communauté française de Belgique, « Rapport de commission présenté au nom de la Commission de l'Enseignement supérieur, de l'Enseignement de Promotion sociale, de la Recherche et des Médias », sur pfwb.be, (consulté le 29 avril 2019)
  19. a et b « Certificats », sur uclouvain.be
  20. « FOPES – Master à Horaire décalé », sur moc-ct.be (consulté le 26 janvier 2019)
  21. « Maison Georges Lemaître - UCLouvain », sur reseau-idee.be
  22. « Centres de recherche », sur uclouvain.be
  23. « Cetic - À propos », sur cetic.be
  24. Moniteur belge, « Statuts du Centre de Recherche en Aeronautique », sur just.fgov.be, (consulté le 26 janvier 2019)
  25. « Our profile », sur cenaero.be
  26. « Spin-offs », sur uclouvain.be
  27. Olivier Gosset, « Michel Detheux ceo d iTeos Therapeutics », sur Lecho.be,
  28. « Viridaxis History », sur viridaxis.com
  29. « Thales Alenia Space crée un certificat interuniversitaire à Charleroi », sur dhnet.be,
  30. « Masters - Horaire décalé », sur uclouvain.be
  31. « Transformation digitale : un nouveau programme destiné aux managers », sur planet-business.be (consulté le 16 juillet 2020)
  32. « e-santé : l'UCLouvain et l'UNamur lancent à Charleroi un nouveau bachelier en sciences informatiques », sur numerikare.be, (consulté le 13 août 2020)
  33. Institut supérieur de théologie du diocèse de Tournai, « Le CDER pour devenir professeur de religion dans le Secondaire », sur seminaire-tournai.be (consulté le 12 août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]