Incendie de la bibliothèque de l'université catholique de Louvain en 1914

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Incendie de la bibliothèque de l'université catholique de Louvain
La bibliothèque de l'université catholique de Louvain détruite.
La bibliothèque de l'université catholique de Louvain détruite.

Type incendie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Localisation Louvain
Date

L’incendie de la bibliothèque de l'université catholique de Louvain est une des conséquences du sac de Louvain après sa prise par les troupes allemandes le [1].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Après l'entrée des troupes allemandes dans Louvain le 20 août 1914, des fusillades éclatent. Le 25 du même mois, les Allemands, tirant, par erreur, sur leurs propres troupes, se croient visés par des francs-tireurs cachés dans les maisons. Ils répliquent en prenant deux otages, en fusillant 248 personnes et en mettant le feu aux habitations[2].

Rapidement, des incendies sont volontairement lancés dans la bibliothèque. Des milliers d'ouvrages du Moyen Âge sont détruits[2]. Le lendemain, une main inconnue dépose sur les ruines fumantes de la bibliothèque un écriteau laconique: "Hier eindigt de Duitse beschaving" (Ici finit la civilisation allemande).

Cette bibliothèque date de la création de l'Université catholique de Malines en 1834 et s'était depuis lors enrichie de nombreux volumes par dons et par achats, elle avait alors son siège rue de Namur dans un bâtiment du XVIIe siècle et avait acquis certains documents et ouvrages anciens dont la charte de fondation de l'ancienne université de Louvain, qui reposait au séminaire de Bois-le-Duc qui l'offrit à l'université catholique en 1909 à l'occasion de son 75ème anniversaire[3]. Celle-ci fut malheureusement détruite lors de l'incendie[4]. C'est ainsi que 300 000 ouvrages, principalement de l'époque moderne et contemporaine partirent en fumée, tout comme de nombreuses archives administratives de l'université.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. François 2014
  2. a et b Dagen 2014
  3. Leuven University, p. 24, note 4 : « Bull of Foundation of the University at Louvain. Rome, 9 december 1425. In 1794 the original document together with the other charters was safely taken abroad by the university archivist. After wandering to and to, the document finally ended up at the seminary of 's-Hertogenbosch and in 1909 was given back to Louvain on the occasion of the 75th anniversary of the Catholic University. Five years later it was destroyed in the fire of the University Hall ».
  4. Leuven University, p. 24.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne François, « La ville de Louvain ravagée par un grand feu », De Redactie,‎ (lire en ligne)
  • Philippe Dagen, « À Louvain, l'art victime de guerre », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliothèques universitaires de Louvain