Vincent Blondel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blondel.
Vincent D. Blondel
Description de l'image Blondel.tiff.
Naissance
Anvers (Belgique)
Nationalité Belge
Domaines Mathématique appliquée
Mathématique discrète
Institutions Université catholique de Louvain
Massachusetts Institute of Technology
Directeur de thèse Michel Gevers

Vincent Blondel, né le à Anvers, est l'actuel recteur de l'Université catholique de Louvain (UCLouvain) en Belgique.

Ingénieur et Professeur de mathématique appliquée de l'UCLouvain, il a été professeur invité au Massachusetts Institute of Technology[1]. Ses recherches portent sur les domaines de la théorie mathématique du contrôle et de l’informatique théorique. Il est principalement connu pour ses contributions en théorie de la complexité[2], coordination multi-agents[3] et en réseaux complexes[4],[5].

Biographie [6][modifier | modifier le code]

Vincent Blondel a commencé son parcours à l’Université catholique de Louvain où il a reçu en 1988 le diplôme d’ingénieur civil en mathématiques appliquées. Il obtient par la suite un master en sciences mathématiques de l’Imperial College of Science and Technology à Londres (1991), un baccalauréat en philosophie à l’Université catholique de Louvain ainsi qu’un doctorat en mathématiques appliquées (1992), toujours à Louvain-la-Neuve. Il a également réalisé un mémoire en ingénierie à l’Institut polytechnique de Grenoble.

Professeur à l'Institut de Mathématiques de l'Université de Liège (1995-1999), il préside le département de mathématique appliquée de l'UCLouvain de 2001 à 2009.

En 2009, il se présente une première fois à l’élection du recteur de l'UCLouvain. Visiting Professeur au Massachusetts Institute of Technology (2010-2011), doyen de l’École Polytechnique de Louvain (2013-2014), il est élu en 2014 cinquième recteur laïc de l'UCLouvain (au suffrage universel pondéré).

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Bourse de l’Institut de Mathématiques de l’Université d’Oxford (1992)
  • Prix Agathon De Potter de l’Académie royale des sciences de Belgique (1993)
  • Prix Paul Dubois de l’institut Montefiore (1993)
  • Prix Triennal SIAM (2001)
  • Prix Adolphe Wetrems de l’Académie royale des sciences de Belgique (2006)
  • Prix Antonio Ruberti en système et contrôle de l’IEEE (2006)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.vincentblondel.be/candidat/
  2. Blondel, V.D, Tsitsiklis, J.N.; (2000). « Survey of computational complexity results in systems and control » 36: 1249–1274 p. (DOI:10.1016/S0005-1098(00)00050-9). 
  3. Blondel, V.D, Hendrickx, J.M.; Olshevsky, A.; Tsitsiklis, J.N.; (2005). « Convergence in multiagent coordination, consensus, and flocking » 44th IEEE Conference on Decision and Control, 2005 and 2005 European Control Conference. CDC-ECC '05: 2996–3000 p.. 
  4. Blondel, V.D, Guillaume, J.-L.; Lambiotte, R., Lefebvre, E.; (2008). « Fast unfolding of communities in large networks » P10008: 1742-5468 p.. 
  5. Blondel, V.D, Gajardo, A.; Heymans, M.; Senellart, P.; Van Dooren, P.; (2004). « A measure of similarity between graph vertices. With applications to synonym extraction and web searching » 46: 647–666 p.. 
  6. http://perso.uclouvain.be/vincent.blondel/bio/index.html

Liens externes[modifier | modifier le code]