Collège d'Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Collège d'Europe
Image illustrative de l'article Collège d'Europe
Nom original College of Europe
Europacollege
Informations
Fondation 1949
Type Université (institution d'utilité publique)
Régime linguistique anglais et français
Localisation
Coordonnées 51° 12′ 22″ Nord 3° 13′ 34″ Est / 51.2061, 3.22598
Ville Drapeau de la Belgique Bruges, Drapeau de la Pologne Natolin (Varsovie)
Pays Europe Europe
Direction
Recteur Prof. Jörg Monar
Chiffres clés
Enseignants 140
Étudiants 480
Troisième cycle droit, économie, administration, sciences politiques et sociales
Postgraduates 480
Divers
Site web www.coleurope.eu

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Collège d'Europe
Dijver, bâtiment principal du Collège d'europe

Le Collège d'Europe (en anglais College of Europe) est un établissement d'enseignement supérieur de droit privé belge (Fondation d'utilité publique) situé à Bruges, en Belgique, et à Natolin (Varsovie) en Pologne, fondé en 1949.

Le Collège est un « établissement d’élite » spécialisé dans la formation aux matières liées aux affaires européennes[1].

Un grand nombre de personnalités politiques, diplomates, académiques et économistes de haut rang a fait ses études au Collège d'Europe dont l'ancienne Première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt, l'ancien vice-Premier ministre du Royaume-Uni, Nick Clegg et l'ancien vice-président puis président (par intérim en 1999) de la Commission européenne, Manuel Marín. Les étudiants sont originaires de plus de 50 pays et sont choisis dans un concours très sélectif par une commission d'admission qui coopère avec les ministères des Affaires étrangères des pays européens[2]. Plus que 70 % des étudiants bénéficient de bourses d'études complètes ou partielles, octroyées par des gouvernements ou des fondations privées[3]. Les langues de travail du collège sont l'anglais et le français.

Les nombreuses similitudes entre les deux institutions ont tendance à faire dire du Collège de Bruges qu'il représente une « ENA européenne »[4]. Une des spécificités du Collège d'Europe réside toutefois dans la dimension transnationale de son cursus.

L'enseignement dispensé au Collège de Bruges est fortement spécialisé et professionnalisé, l'objectif étant de former des « professionnels de l'Europe »[5]. La formation est dès lors presque exclusivement orientée vers l'apprentissage des savoirs et des savoirs-faire caractéristiques des activités administratives, légales, politiques, économiques et diplomatiques en rapport avec les affaires européennes[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Collège d'Europe fut fondé en 1949 par des figures de proue européennes telles que Salvador de Madariaga, Winston Churchill, Paul-Henri Spaak et Alcide de Gasperi dans le sillage du Congrès de La Haye de 1948.

Sa création remonte au Congrès de La Haye de 1948 quand Salvador de Madariaga, homme d’État espagnol, penseur et écrivain exilé, proposa de fonder un collège où de jeunes diplômés universitaires issus de différents pays d'Europe pourraient venir étudier et vivre ensemble. Un comité d'habitants de Bruges, enthousiasmés par le projet, parvint, sous la conduite du Révérend Père Karel Verleye, à le faire s'établir dans leur ville afin de rendre à la cité son rayonnement européen d'antan.

Le professeur Hendrik Brugmans, un des chefs de file intellectuels du Mouvement européen à l’époque, en devint le premier recteur et façonna de manière décisive l'institution au cours de son mandat (1950-1972).

Après la chute du communisme et les changements survenus en Europe centrale et orientale, le Collège d'Europe installa en 1993 un second campus à Natolin (Varsovie) en Pologne avec le soutien de la Commission européenne et du gouvernement polonais.

Depuis lors, le collège opère selon la formule « un collège - deux campus », et ce que l'on nommait précédemment l'esprit de Bruges est devenu l'esprit du Collège.

Programmes d'études[modifier | modifier le code]

  • Historique du Collège
    Campus de Bruges
    • Master en politique et administration européenne, qui devient à partir de 2016-2017 le master en études politiques et gouvernance européennes
    • Entrée du campus de Natolin
      Master en droit européen
    • Master en économie européenne
    • Master en relations internationales et diplomatiques de l'Union européenne
  • Plaque à l'entrée du Collège
    Campus de Natolin (Varsovie)
    • Master en études européennes interdisciplinaires [6]

Chaque programme d'études dure 10 mois (de septembre à juin) et correspond à un total de 66 crédits (ECTS). Les examens ont lieu au mois de décembre et à la fin du mois de mai. Les programmes académiques du Collège d'Europe sont accrédités par l'organisation d'accréditation flamande-néerlandaise (NVAO).

Administration[modifier | modifier le code]

Recteurs[modifier | modifier le code]

Le recteur, dirige et coordonne l'ensemble des activités du Collège d'Europe.

Vice-recteur (Campus de Natolin)[modifier | modifier le code]

Le vice-recteur est responsable de l'administration et gestion du quotidien du campus de Natolin (quartier du Sud de Varsovie).

Professeurs[modifier | modifier le code]

Promotions[modifier | modifier le code]

Le Collège d'Europe a pour tradition de nommer chacune de ses promotions après un illustre européen. Une autre tradition consiste à faire ouvrir chaque session académique par un personnage européen de haut rang. Parmi les plus célèbres à avoir honoré cette tradition furent Jacques Delors, Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Margaret Thatcher, Simone Veil ou encore Angela Merkel plus récemment.

Année Patron(s) Nombre d'étudiants Orateur(s)
2015-2016 Frédéric Chopin ~479 Alexander Stubb[7] (Bruges) et Johannes Hahn (Natolin)[8]
2014-2015 Giovanni Falcone & Paolo Borsellino 437 Mariano Rajoy (Bruges)
2013-2014 Voltaire 445 Iñigo Méndez de Vigo (Bruges) et Bronisław Komorowski, président de Pologne (Natolin)
2012-2013 Václav Havel 444 Helle Thorning-Schmidt (Bruges) & Vladimir Filat (Natolin)
2011-2012 Marie Sklodowska-Curie 448 Giorgio Napolitano (Bruges) & José Manuel Barroso (Natolin)
2010-2011 Albert Einstein 435 Angela Merkel (Bruges) & Štefan Füle (Natolin)
2009-2010 Charles Darwin 402 Jerzy Buzek (Bruges) & Toomas Hendrik Ilves (Natolin)
2008-2009 Marcus Aurelius 381 Yves Leterme (Bruges) & Hans-Gert Pöttering (Natolin)
2007-2008 Anna Politkovskaïa & Hrant Dink 415 David Miliband (Bruges) & Carl Bildt (Natolin)
2006-2007 Nicolaus Copernicus 413 Jean-Claude Juncker (Bruges) & Alaksandar Milinkievič (Natolin)
2005-2006 Ludwig van Beethoven 384 Javier Solana (Bruges) & Viktor Iouchtchenko (Natolin)
2004-2005 Montesquieu 404 José Manuel Barroso (Bruges) & Josep Borrell Fontelles (Natolin)
2003-2004 John Locke 391 Joschka Fischer (Bruges) & Danuta Hübner (Natolin)
2002-2003 Bertha von Suttner 370 Valéry Giscard d'Estaing (Bruges) & Erhard Busek (Natolin)
2001-2002 Simon Stevin 365 Aleksander Kwaśniewski (Bruges) & Guy Verhofstadt (Natolin)
2000-2001 Aristoteles 375 Georges Papandréou (Bruges) & Jan Kułakowski (Natolin)
1999-2000 Wilhelm & Alexander von Humboldt 374 Jacques Delors (Bruges) & Jean-Luc Dehaene (Natolin)
1998-1999 Leonardo da Vinci 337 Jean-Luc Dehaene (Bruges) & Prince Philippe de Belgique (Natolin)
1997-1998 Hendrik Brugmans 326 Antonio Guterres (Bruges) & Ursula Stenzel (Natolin)
1996-1997 Alexis de Tocqueville 319 Wim Kok (Bruges) & Aleksander Kwaśniewski (Natolin)
1995-1996 Walter Hallstein 306 Klaus Hänsch (Bruges) & Jacques Santer (Natolin)
1994-1995 Ramon Llull 296 Juan Carlos I d'Espagne (Bruges) & Andrzej Olechowski (Natolin)
1993-1994 Stefan Zweig 263 Thomas Klestil
1992-1993 Charles IV 264 Jacques Santer
1991-1992 Wolfgang Amadeus Mozart 212 Flavio Cotti
1990-1991 Hans & Sophie Scholl 245 Richard von Weizsäcker
1989-1990 Denis de Rougemont 200 Jacques Delors
1988-1989 Christopher Dawson 204 Margaret Thatcher
1987-1988 Altiero Spinelli 178 François Mitterrand
1986-1987 William Penn 177 Ruud Lubbers
1985-1986 Christopher Columbus 158 Felipe Gonzalez
1984-1985 Madame de Staël 123 Altiero Spinelli
1983-1984 Jean Rey 133 Garret FitzGerald
1982-1983 Joseph Bech 122 Gaston Thorn
1981-1982 Johan Willem Beyen 123 Bruno Kreisky
1980-1981 Jean Monnet 131 Simone Veil
1979-1980 Salvador de Madariaga 140 Dries van Agt
1978-1979 Paul-Henri Spaak 130 Guy Spitaels
1977-1978 Karl Renner 128 Mario Soares
1976-1977 Peter Paul Rubens 120 Leo Tindemans
1975-1976 Adam Jerzy Czartoryski 101 Edgar Faure
1974-1975 Aristide Briand 111 Herman De Croo
1973-1974 Giuseppe Mazzini 92 Karl Otto Pöhl
1972-1973 Richard Coudenhove-Kalergi 59 (Lord) George Brown
1971-1972 Dante Alighieri 58 Altiero Spinelli et Hendrik Brugmans
1970-1971 Winston Churchill 57 Jean Rey et Hendrik Brugmans
1969-1970 Guillaume II d'Orange 49 Albert II de Belgique et Hendrik Brugmans
1968-1969 Konrad Adenauer 47 Robert van Schendel et Hendrik Brugmans
1967-1968 Comenius 54 Alfons de Vreese
1966-1967 George C. Marshall 56 Jean Rey et Hendrik Brugmans
1965-1966 Thomas More 52 Hendrik Brugmans
1964-1965 Robert Schuman 45 Salvador de Madariaga et Hendrik Brugmans
1963-1964 Thomas Paine 48 Hendrik Brugmans
1962-1963 August Vermeylen 46 Pierre Harmel et Hendrik Brugmans
1961-1962 Leibniz 37 Hugo Geiger et Hendrik Brugmans
1960-1961 Saint-Simon 38 Hendrik Brugmans
1959-1960 Sully 43 Hendrik Brugmans
1958-1959 Fridtjof Nansen 40 Hendrik Brugmans
1957-1958 Henri le Navigateur 40 Hendrik Brugmans
1956-1957 Raoul Dautry 36 Hendrik Brugmans
1955-1956 Virgile 33 Hendrik Brugmans
1954-1955 Alcide De Gasperi 36 Hendrik Brugmans
1953-1954 Erasme 39 Hendrik Brugmans
1952-1953 Tomáš Garrigue Masaryk 40 Hendrik Brugmans
1951-1952 Juan Luis Vives 30 Hendrik Brugmans
1950-1951 Antoine de Saint-Exupéry 35 Hendrik Brugmans
1949 Année préparatoire 22 Victor Van Hoestenberghe & Salvador de Madariaga

Statistiques[modifier | modifier le code]

L'admission au Collège se fait sur la base d'un recrutement très sélectif organisé par le Collège lui-même, en collaboration avec des comités de sélection nationaux souvent rattachés au ministère des Affaires étrangères ou de l'Éducation.

Moyenne d’âge : 25 ans

Tranche d’âge : 21 – 39 ans

Homme : 41 %

Femme : 59 %

Pays représentés : 55

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les diplômés du Collège d'Europe ne finalisent pas toujours leur diplôme par une carrière européenne et beaucoup d'entre eux retournent travailler dans leur État d'origine ou, à moindre mesure, dans le secteur privé.

Alumni notables[modifier | modifier le code]

Un grand nombre d'anciens élèves du Collège d'Europe travaillent (ou ont travaillé) aujourd'hui en tant que ministre pour leurs pays respectifs, dans les parlements nationaux et européen, en tant que diplomates ou dans de position de haut rang dans les entreprises et au sein de l'État.

Une liste des anciens des années 1949 à 1999 se trouve dans le livre The College of Europe. Fifty Years of Service to Europe (1999) de Dieter Mahncke, Léonce Bekemans et Robert Picht.

Anciens élèves du Collège d'Europe à Bruges et Natolin (entre autres):

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dieter Mahncke, Léonce Bekemans et Robert Picht, The College of Europe. Fifty Years of Service to Europe, Bruges, Collège d'Europe, (ISBN 90-804983-1-9)
  • Virginie Schnabel, « Élites européennes en formation. Les étudiants du « Collège de Bruges » et leurs études », Politix, vol. 11,‎ , p. 33-52 (DOI 10.3406/polix.1998.1740, lire en ligne)
  • Jean-Claude Lewandowski, « Le Collège de Bruges, une « ENA européenne » », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  • Stéphane Cardia, « Marie Eichholtzer, une année au cœur de l’Europe », L'Alsace,‎ (lire en ligne)

Compléments[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karel Verleye, De stichting van het Europacollege te Brugge, Stichting Ryckevelde, 1989.
  • The College of Europe. Fifty years of service to Europe, College of Europe publications, Bruges, 2001.
  • Paul Demaret, Inge Govaere & Dominique Hanf (eds), Dynamiques juridiques européennes. Édition revue et mise à jour de 30 ans d'études juridiques européennes au Collège d'Europe, Cahiers du Collège d'Europe, P. I. E. Peter Lang, Bruxelles, 2007.

Lien externe[modifier | modifier le code]