Michel Woitrin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Woitrin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Michel Woitrin, né à Namur le et décédé à Ottignies-Louvain-la-Neuve le , fut un professeur d'économie de l'Université catholique de Louvain (UCL) et Administrateur général de de l'Université catholique de Louvain.


Formation et vie privée[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, il est membre actif des Scouts Lones.

Il obtient le titre de docteur en Droit et licencié en Sciences économiques de l'Université catholique de Louvain (1945), et poursuit sa formation à Cambridge (1946-1947) et à Harvard (1952-1953).

Il épouse à Namur le 26 janvier 1953 Claire Bibot, née à Namur le 11 juillet 1927, et tante de la comédienne et humoriste Laurence Bibot.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir d'abord envisagé de faire une carrière au barreau et commencé un stage d'avocat à Namur auprès du bâtonnier Devos, il se tourne vers une carrière de professeur à l'Université catholique de Louvain.

Son premier poste à l'UCL est assistant à l’Institut de recherches économiques de Louvain (1945-1946). Il devient ensuite conseiller économique au Service des études du ministère des Affaires économiques (1947-1948), administrateur auprès de l’Organisation européenne de coopération économique à Paris (1948-1949) et chef de cabinet adjoint du ministre des Affaires économiques (1949-1950).

Il est nommé professeur à l'UCL en 1950 et professeur ordinaire en 1954. Ses cours se rapportent aux analyses macroéconomiques, à la théorie du commerce international, aux problèmes économiques contemporains et à la démographie économique et sociale.

Il fonde et dirige le Centre de Perfectionnement dans la direction des entreprises de l'UCL en 1955, le Groupe de recherche Marché commun en 1958 et le Département de démographie en 1963. Il devient Secrétaire général et Administrateur général de l'Université catholique de Louvain en 1963 et exerce cette charge jusqu’à son éméritat en 1984.

Mais plus que comme professeur, c'est comme responsable et cheville ouvrière de la fondation de la ville de Louvain-la-Neuve que son nom est passé à la postérité. Il mena la tâche exceptionnelle au XXe siècle de construire une ville nouvelle, et anima pour ce faire une équipe d'architectes et d'urbanistes : Raymond M. Lemaire, Jean-Pierre Blondel, Pierre Laconte, Bernard de Walque et d'autres.

Décorations et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Le roi Baudouin lui confère le 16 novembre 1982 le titre de baron.
  • Médaille de Volontaire de guerre et de combattant 1940-1945
  • Officier de l’Ordre de Léopold (1961)
  • Commandeur et Grand Officier de l’Ordre de Saint Sylvestre (Vatican) (1977 et 1984)
  • Commandeur et Grand Officier de l’Ordre de la Couronne (1971 et 1994)
  • Grand Officier de l’Ordre de Léopold II (1992)
  • Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques (France) (1979)
  • « Grand Prix Europa Humanisme » de la Fondation internationale pour le rayonnement des arts et des lettres (Genève) (1982)
  • Chevalier de l’ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem (1994)
  • Caballero de la Real Hermandad de Nuestra Senora de Yllescas (Espagne) (1990)

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

  • Conseiller communal de la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve
  • Administrateur-fondateur du «European centre for strategic management of universities»
  • Administrateur de la Fondation Hoover
  • Administrateur du Musée de la Dynastie (Bruxelles)
  • Administrateur du CEPS (Centre for european policy studies)
  • Administrateur de «Arts et culture» - Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
  • Administrateur (président) de l’asbl Patria
  • Administrateur (président) de l’Atelier théâtral de Louvain-la-Neuve
  • Administrateur de Musi-UCL et Musi-LLN
  • Administrateur des Amis du musée instrumental (instruments de musique)
  • Administrateur New (Namur, Europe, Wallonie)
  • Membre correspondant de l’académie des sciences, agriculture, arts et belles lettres d’Aix-en-Provence
  • Membre correspondant de l’académie d’Athènes|date=novembre 2017

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Louvain-la-Neuve-Louvain-en-Woluwe: Le Grand Dessein, Bruxelles, Duculot, 1987.
  • Hauts Lieux, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant,1998.
  • Théorie de l'emploi, Louvain, 1951
  • Préface de La gestion programmée par Daniel Blondé , Paris, 1964
  • Introduction de L'intégration des marchés par Louis Philip, Louvain, 1962
  • Les dirigeants d'entreprise de l'économie belge : leur nombre, formation, fonction, âge et besoins de perfectionnement, Etude réalisée sous la direction de Michel Woitrin par Paul L. Mandy, Guy de Ghellinck, Philippe Duvieusart, Bruxelles, Office belge pour l'accroissement de la productivité, 1960.
  • La démographie en perspective : visages futurs des sciences de la population et de leur enseignement, Chaire Quetelet 84, Louvain-la-Neuve, 1985.
  • Signification du chômage belge, étude réalisée par Robert Leroy et A. Hannequart, sous la direction de M. Woitrin, Bruxelles, Office belge pour l'accroissement de la productivité, 1962

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'Université catholique de Louvain, pp. 8, 11, 13, 15, 145, 327, 371.
  • V. Braun et Lechat, "Louvain-la-Neuve, un exemple pour la Wallonie" dans La Libre Belgique, 7 septembre 1997.
  • G. Daloze, "Cette audace, cette foi et cette solidarité qui ont créé Louvain-la Neuve", dans La Libre Belgique, 8 septembre 1997.
  • Louvain-la-Neuve, "Aurore d'une ville nouvelle", Le Soir, supplément, 11 septembre 1997.
  • L. Raphaël, "Louvain-la-Neuve: la ville qui se rêvait idéale", dans La Libre Belgique, 16 septembre 1997.
  • T. Couvreur, "Louvain-la-Neuve fête un quart de siècle", dans Vers l'Avenir, 16 septembre 1997.
  • "Louvain-la-Neuve, des souvenirs déjà", dans Vers l'Avenir, 17 septembre 1997 et 20 et 21 septembre 1997.
  • "Louvain-la-Neuve. Un album-photos souvenir pour les 25 ans", dans Vers l'Avenir, 13 novembre 1997.
  • "Les Namurois de l'année", dans Confluent, janvier 1998, p. 41.
  • Le nouveau dictionnaire des Belges, 1998, p. 344.
  • "Paul Vanden Boeynants", dans Le Soir, 6 février 1998.
  • "Quand des professeurs se souviennent", dans La Libre culture, 27 février 1998.
  • Christian Laporte, L'alphabet humaniste de Woitrin, dans Le Soir, 4 et 5 avril 1998.
  • Gabriel Ringlet (sous la direction de), Une aventure universitaire, Bruxelles, éditions Racine, 2000, pp. 21, 22, 33, 47, 238, 239.
  • Philippe-Edgar Detry, "Les Woitrin au fil de la Sambre et de la Meuse", dans Le Parchemin, n° 332, mars-avril 2001, pp. 99 à 102.
  • Christian Laporte, Michel Woitrin, évocation. Le prince de la renaissance à l'UCL, dans La Libre Belgique, 28 octobre 2008.
  • Bernard Coulie, Michel Woitrin, ce visionnaire éclairé. Hommage de l'Université au professeur Woitrin, dans La Quinzaine, n° 294, 15 novembre 2008
  • Françoise Hiraux, L'avènement d'une ville universitaire. La création de Louvain-la-Neuve. Hommage à Michel Woitrin, Publication des Archives de l'Université catholique de Louvain, vol. 24, 2009.
  • Philippe de Woot, Michel Woitrin, dans Nouvelle Biographie Nationale, tome 13, Bruxelles, Académie royale de Belgique, 2016, p. 339-341.
  • Bernard Coulie, La vision de Michel Woitrin demeure et continuera à inspirer l’UCL, dans L'avènement d'une ville universitaire, 2009, p. 13-16.
  • Philippe de Woot, Michel Woitrin, un portrait universitaire, dans L'avènement d'une ville universitaire, 2009, p. 63-67