Disney Platform Distribution

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Disney Platform Distribution
logo de Disney Platform Distribution

Création 2010
Forme juridique Filiale
Siège social BurbankVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires The Walt Disney CompanyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Distribution audiovisuelle
Société mère Disney Media Networks
The Walt Disney Company
Site web disneymediadistribution.tvVoir et modifier les données sur Wikidata

Disney Platform Distribution est une entité de la Walt Disney Company regroupant les deux services de distribution de programmes audiovisuel, l'un nommé Walt Disney Studios Distribution pour le cinéma et l'autre dépendant de Disney-ABC Television Group pour la télévision.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , Disney Media Networks annonce que la distribution de films (Walt Disney Studios Distribution) et de séries télévisées (Disney-ABC Television Group) sur support et sur internet sera gérée par une même entité de Disney Media Networks[1],[2]. La filiale dédiée à la distribution télévisuelle est nommée Disney Media Distribution.

Le , Disney Media Distribution signe plusieurs contrats de rediffusion de la cérémonie des oscars, droits qu'elle détient depuis 1999, couvrant 28 pays supplémentaires en Asie[3]. Les chaînes sont Nine Network (Australie), CCTV-6 (Chine), TVB (Hong Kong), ABS-CBN (Philippines), Fiji TV, Fox International Channels pour l'Inde, l'Asie du Sud Est et Taïwan, Sky (Nouvelle-Zélande), MediaCorp (Singapore), Hanoi TV (Vietnam) et TrueVisions (Thaïlande)[3].

Le , Disney signe un contrat de distribution de vidéo à la demande de ses films et de ceux de DreamWorks avec la société chinoise YOU on Demand[4],[5]. Le , Disney signe un contrat de distribution de vidéo à la demande avec Canal+ d'une centaine de films et séries télévisées[6]. Le , Disney annonce prolonger son contrat avec la Motion Picture Academy pour diffuser la cérémonie des Oscars jusqu'en 2020[7].

Le , Disney-UTV, Disney Media Distribution et Reliance Entertainment signent un contrat de distribution de vidéo à la demande sur le service Bigflix en Inde[8]. Le , Al Jazeera Children annonce un contrat avec Disney pour diffuser du contenu au Moyen-Orient, séries de Disney Channel et films Disney/Pixar[9]. Le , Disney Media Distribution et le chinois Tencent signent un contrat de diffusion de vidéo à la demande pour les films et dessins animés des studios Disney-Pixar et Marvel[10]. Le , Disney et le hongrois Fuso Ecosystem lancent un service de VOD en Hongrie[11]. Le , Disney et Ebony Life annoncent une version africaine de Desperate Housewives tournée à Lagos au Nigeria[12]. Le , Fox International Channels achète plusieurs séries à Disney pour ses chaînes payantes asiatiques dont Marvel : Les Agents du SHIELD et Once Upon a Time in Wonderland[13]. Le , OMD filiale d'Omnicom Group annonce reprendre le contrat publicitaire de la division cinématographique de Disney estimé à 800 millions d'USD[14].

Le , le premier groupe de média malaisien Media Prima et Disney annoncent avoir renouvelé leur contrat de distribution de contenus Disney[15]. Le , Disney et le chinois YOU On Demand annoncent un contrat de vidéo et contenu à la demande sur le marché chinois[16].

Le , dans le cadre d'une augmentation des productions locales, Disney Media Distribution Latin America lance la production d'une série biographique sur Juan Gabriel pour le public sud-américain[17]. Le , UKTV étend son contrat avec Disney avec plusieurs séries supplémentaires dont Esprits criminels : Unité sans frontières, Quantico et Code Black[18],[19]. Le , TVN en Pologne signe un contrat de distribution avec Disney Media Distribution pour des premières diffusions, des émissions en rattrapage et des séries[20]. Le , lors du MIPCOM, Disney et Canal+ renouvellent leur contrat et ajoutent les dernières productions des studios Disney-Marvel-Lucasfilm[21],[22]. Le , ProSiebenSat.1 Media signe un contrat pour la diffusion en exclusivité des derniers films et séries de Disney[23],[24],[25]. Le , SPI International signe un contrat avec Disney pour proposer des films et séries du groupe sur son service FilmBox et sa chaîne Kino Polska[26],[27].

Le , Comcast signe un contrat de diffusion de films avec Disney pour son service Xfinity et proposera le service Disney Movies Anywhere[28],[29]. Le , Disney signe un contrat avec Canal+ Overseas pour distribuer des films du groupe et les chaînes Disney sur les plateformes de Canal+ en Afrique et dans l'outre-mer français[30].

Le , Disney Media Networks restructure ses services de ventes d'espaces publicitaires du Disney-ABC Television Group en une entité unique pour ABC, Disney et Freeform, à l'instar des autres groupes de média, sous la direction de Rita Ferro[31],[32],[33],[34]. Le , Disney Media Distribution crée Disney Difference une régie publicitaire qui permet aux annonceurs d'utiliser les chaînes du Disney-ABC Television Group, d'ESPN et les studios cinématographiques Disney mais aussi l'ensemble des filiales de Disney comme les parcs et les produits de consommations[35]

Le , Netflix indique être en pourparler avec Disney pour conserver des droits de diffusion des films Marvel et Lucasfilm après l'expiration du contrat en 2019 malgré le lancement du service de VOD Disney[36],[37]. Le , la société malaisienne Iflix (en) signe un contrat avec Disney pour diffuser du contenu en vidéo à la demande dans 19 pays du Moyen-Orient à l'Asie du Sud-Est où elle est implantée[38]. Le , le groupe de média OSN basé à Dubaï signe un contrat de diffusion avec Disney pour du contenu exclusif[39]. Le , Disney annonce que 20th Century Fox, Warner Bros. et Universal Pictures rejoignent le service de stockage de films Disney Movies Anywhere qui est rebaptisé Movies Anywhere[40],[41],[42].

Le , Disney signe un contrat pluriannuel avec Google pour utiliser Google Ad Manager pour ses les publicités de ses marques au niveau mondial, mettant un terme à son contrat avec FreeWheel, filiale de Comcast[43],[44],[45].

Le , à la suite de son acquisition de la 21st Century Fox, Disney transfère la gestion publicitaire de 20th Century Fox à OMD, laissant Publicis et MDC Partners sur la touche[46],[47].

Le , Disney annonce une réorganisation de ses divisions media et loisirs, avec la création d'un groupe Media and Entertainment Distribution et le découpage de Disney DTCI en deux, l'international et le direct au consommateur, [48]. Au sein de ce groupe, les activités liées aux chaînes de télévisions, les publicités, les sorties au cinéma, le Disney Music Group et la salle El Capitan Theatre ont été regroupées sont le nom Disney Platform Distribution[49]

Le , Mediacom prolonge un contrat pluriannuel de diffusion avec Disney Media Distribution et propose ACC Network en plus des chaînes comme ESPN, FX et National Geographic[50].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Disney merges television distribution into home entertainment.
  2. Disney Combines Home Entertainment and TV Distribution.
  3. a et b Disney sells Oscars across Asia.
  4. China to get Disney films through YOU on Demand.
  5. Disney, DreamWorks Films Coming to Chinese VOD Provider You On Demand.
  6. Disney Signs Content Deal With French SVOD Service.
  7. Disney extends worldwide Oscars deal to 2020.
  8. Bigflix partners with Disney to deliver movie titles.
  9. Al Jazeera Children's Channel to show Disney content across MENA.
  10. Tencent Adds a Wide Selection of Disney Live-action and Animated Features to its Leading Online Movie Service.
  11. Disney on demand launches in Hungary.
  12. Disney & EbonyLife TV Announce Desperate Housewives African Version.
  13. FOX marvels at Disney Asian acquisition agreement.
  14. Disney Moves $800 Million in Media Business to OMD.
  15. Media Prima renews Disney deal.
  16. YOU On Demand expands Disney deal.
  17. (en) « Disney Media Distribution Latin America: Juan Gabriel Biopic Series » (consulté le ).
  18. (en) Patrick Munn, « UKTV Inks Disney Deal For ‘Criminal Minds: Beyond Borders’, ‘Quantico’ & ‘Code Black’ », sur tvwise.co.uk, (consulté le ).
  19. (en) Peter White, « UKTV snaps up Disney dramas », sur broadcastnow.co.uk, (consulté le ).
  20. (en) « TVN signs TV and VoD deal with Disney Media DistributionTVN signs TV and VoD deal with Disney Media Distribution », sur telecompaper, (consulté le ).
  21. (en) Elsa Keslassy, « Mipcom: Canal Plus, Disney Media Distribution Renew Pact », sur Variety, (consulté le ).
  22. (en) Nancy Tartaglione, « Canal Plus, Disney Extend Programming Deal With Force – Mipcom », sur Deadline.com, (consulté le ).
  23. (en) Scott Roxborough, « Germany's ProSiebenSat.1 Signs Multi-Year Disney Deal », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  24. (en) Georgina Prodhan, « Pro7 signs new deal with Disney, ups sales outlook », sur Reuters, (consulté le ).
  25. (en) Leo Barraclough, « Disney Signs License Deal With German Broadcaster ProSiebenSat.1 », sur Variety, (consulté le ).
  26. (en) « FilmBox secures Disney content for premium and basic channels », sur digitaltveurope, (consulté le ).
  27. (en) Katarzyna Grynienko, « Kino Polska TV signs with Disney », sur filmneweurope, (consulté le ).
  28. (en) Todd Spangler, « Disney Inks Deal With Comcast to Sell Digital Movies », sur Variety, (consulté le ).
  29. (en) Meg James, « Comcast Xfinity on-demand store stocks Disney, Pixar, Lucasfilm movies », sur Los Angeles Times, (consulté le ).
  30. (en) Rebecca Hawkes, « Canal+ seals content deal with Walt Disney Co », sur rapidtvnews, (consulté le ).
  31. (en) Brian Steinberg, « Disney Sets New Ad-Sales Structure for ABC, Freeform, Disney Channels », sur Variety, (consulté le ).
  32. (en) David Lieberman, « Disney-ABC Unifies Ad Sales Operations Under Rita Ferro », sur deadline.com, (consulté le ).
  33. (en) Joe Flint, « Disney restructures ad sales for networks », sur MarketWatch, (consulté le ).
  34. (en) Joe Flint, « Disney Restructures Ad Sales for Entertainment Networks », sur The Wall Street Journal, (consulté le ).
  35. (en) Jeanine Poggi, « Walt Disney Looks to Sell a Unified Mouse House to Advertisers », sur adage.com, (consulté le ).
  36. (en) Todd Spangler, « Netflix in Talks With Disney on Marvel, ‘Star Wars’ Movies for 2019 and Beyond », sur Variety, (consulté le ).
  37. (en) Lizzie Plaugic, « Netflix is in talks with Disney to keep streaming rights to Marvel and Star Wars movies », sur The Verge, (consulté le ).
  38. (en) Jeremy Dickson, « Disney offers up branded channels on Iflix », sur kidscreen.co, (consulté le ).
  39. (en) « Dubai pay-TV firm OSN expands deal with Disney », sur arabianbusiness.com, (consulté le ).
  40. (en) Erik Gruenwedel, « Disney Movies Anywhere Adds Fox, WB, Universal », sur Variety, (consulté le ).
  41. (en) Richard Lawler, « Disney, Fox, Warner and Universal may team up on downloadable movies », sur Engadget, (consulté le ).
  42. (en) Bryan Bishop, « Hollywood studios join Disney to launch Movies Anywhere digital locker service », sur The Verge, (consulté le ).
  43. (en) Todd Spangler, « Disney and Google Ink Broad, Multiyear Digital Advertising Deal », sur Variety, (consulté le ).
  44. (en) Dade Hayes, « Disney And Google Reach Digital Advertising Deal », sur Deadline.com, (consulté le ).
  45. (en) Jon Lafayette, « Disney in Deal With Google on Advanced Advertising », sur Broadcasting Cable, (consulté le ).
  46. (en) Erik Oster et Patrick Coffee, « Disney Moves 20th Century Fox Media Business to OMD Following Acquisition », sur adweek.com, (consulté le ).
  47. (en) Lindsay Rittenhouse, « Disney sends 20th Century Fox media business to OMD », sur adage.com, (consulté le ).
  48. (en) Natalie Jarvey, « Disney to Reorganize, Prioritize Streaming In New Leadership Structure », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  49. (en) « Disney Platform Distribution », sur site officiel (consulté le )
  50. (en) Rochelle Eiselt, « Disney, Mediacom reach pact », sur myjournalcourier.com, (consulté le )