Denis Paradis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Paradis
Denis Paradis
Denis Paradis en 2011
Denis Paradis en 2011
Fonctions
Ministre d'État pour les institutions financières

(7 mois et 7 jours)
Gouvernement 27e conseil des ministres du Canada (Paul Martin)
Prédécesseur nouveau poste
Successeur poste aboli
Député de Brome—Missisquoi
En fonction depuis le
(3 mois et 22 jours)
Élection
Législature Chambre des communes du Canada
Prédécesseur Pierre Jacob
Député de Brome—Missisquoi

(10 ans 11 mois et 10 jours)
Élection Élection partielle du 13 février 1995
Réélection 1997, 2000, 2004
Législature Chambre des communes du Canada
Prédécesseur Gaston Péloquin
Successeur Christian Ouellet
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Saint-Jean-sur-Richelieu
Parti politique Parti libéral du Canada
Fratrie Pierre Paradis
Diplômé de Université d'Ottawa
Profession Avocat

Denis Paradis, né le à Saint-Jean-sur-Richelieu, est un avocat et homme politique fédéral du Québec. Il est l'actuel député de la circonscription de Brome—Missisquoi depuis les élections de 2015; il avait précédemment été député de cette circonscription de 1995 à 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saint-Jean-sur-Richelieu en Montérégie, Denis Paradis a pratiqué le droit dans le district judiciaire de Bedford. Il a été président de l'Association des avocats de province en 1983, premier conseiller de la section de Bedford du Barreau du Québec pour l'année 1991-1992 puis bâtonnier du Barreau du Québec en 1993-1994[1]. Il est également l'auteur de l'ouvrage Règles de procédure devant les tribunaux administratifs publié en 1985[2].

En 2009, le Barreau du Québec lui décerne le titre d'avocat émérite (Ad.E.).

Denis Paradis travaille actuellement[Quand ?] comme avocat-conseil pour le cabinet québécois Dunton Rainville. Il est aussi propriétaire d'un vignoble dans la région de Saint-Armand, le Domaine du Ridge[3].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Denis Paradis devint député du Parti libéral du Canada dans la circonscription fédérale de Brome—Missisquoi lors de l'élection partielle déclenchée après le décès du bloquiste Gaston Péloquin en 1995. Il fut réélu en 1997, 2000 et en 2004. Il fut défait en 2006 et en 2008.

Durant son passage à la Chambre des communes, il fut secrétaire parlementaire du ministre de la Coopération international en 1999, du ministre responsable de la Francophonie en 1999 et du ministre des Affaires étrangères de 1999 à 2001. Il fut également secrétaire d'État chargé de l'Amérique latine, de l'Afrique et de la Francophonie de 2002 à 2003 et ministre d'État chargé des Institutions financières de 2003 à 2004.


Liens familiaux[modifier | modifier le code]

Il est le frère du député provincial libéral Pierre Paradis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bâtonniers de 1990 à 2015, sur le site du Barreau du Québec.
  2. Notes biographiques de Denis Paradis sur le site du cabinet Dunton Rainville.
  3. Domaine du Ridge: la visite guidée du vigneron, Karyne Duplessis Piché, La Presse, 26 août 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]