Lloyd Axworthy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lloyd Axworthy
Defaut 2.svg
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Parti politique
Distinctions
officier de l'ordre du Canada (d)
Prix Nord-Sud +
Fonctions
-
membre de l'Assemblée législative du Manitoba (d) (Fort Rouge)
 précédé par Inez Trueman (en)

 suivi par June Westbury (en)
-
Ministre du Transport (en)
 précédé par Jean-Luc Pépin

 suivi par Don Mazankowski
-
député de la chambre des communes du Canada (d) (Winnipeg-Centre-Sud)
 suivi par Anita Neville
-
ministre de l'Emploi et de l'immigration du Canada (en)
 précédé par Bernard Valcourt

 suivi par Doug Young
-

Lloyd Axworthy (né le 21 décembre 1939 à North Battleford, Saskatchewan) est un homme politique canadien. À la fin des années 1960 il est assistant exécutif de Paul T Hellyer, ministre de la Défense. En 1996, Axworthy était nommé ministre des affaires étrangères du Canada sous le gouvernement du premier Jean Chrétien.

Axworthy a notamment contribué au mouvement visant à bannir les mines antipersonnel. Il est aussi connu dans le milieu de l'éducation pour la réforme qu'il a menée sur le financement universitaire en 1994. Il est membre de Bilderberg. [1]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Officier de l'Ordre du Canada
  • 1998 : Lauréat du Prix Nord-Sud, décerné par le Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe.

Lien externe[modifier | modifier le code]