Antonin Galipeault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonin Galipeault
Vers 1917
Vers 1917
Fonctions
Juge en chef du Québec
Prédécesseur Séverin Létourneau
Successeur Lucien Tremblay
Député de Bellechasse
Prédécesseur Adélard Turgeon
Successeur Robert Taschereau
16e orateur de l'Assemblée législative du Québec
Prédécesseur Cyrille Fraser Delâge
Successeur Joseph-Napoléon Francœur
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Maskinongé
Date de décès (à 91 ans)
Lieu de décès Québec
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université Laval
Profession Juriste

Antonin Galipeault, né le 7 août 1879 à Maskinongé et mort le 12 mai 1971 à Québec, est un juriste et homme politique québécois. Il est juge en chef du Québec de 1961 à 1977.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et avocat[modifier | modifier le code]

Antonin Galipeault étudie au séminaire de Joliette et à l'Université Laval, puis il entre dans le barreau du Québec en 1900.

Il exerce son métier d'avocat et travaille avec Joseph-Napoléon Francoeur et Louis St-Laurent pour ensuite devenir président de la société Saint-Jean-Baptiste de Québec. Après une première tentative d'être élu député provincial en 1904, il devient conseiller municipal pour la ville de Québec.

Politique[modifier | modifier le code]

Il est élu député de Bellechasse en 1909, puis il est réélu en 1912, 1916, 1919, 1923 et 1927. Il a notamment été président de l'Assemblée nationale du Québec de 1916 à 1919 et ministre des travaux publics sous Louis-Alexandre Taschereau.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Il quitte la vie politique en 1930 pour devenir juge en chef de la Cour du banc du roi. Lorsque le lieutenant-gouverneur du Québec est absent de 1950 à 1953, il doit administrer la province de Québec.

Ayant pris sa retraite en 1963, il meurt à Québec le 12 mai 1971 à l'âge de 91 ans, trois mois avant son 92e anniversaire.

Il avait reçu un doctorat honorifique à l'Université Laval en 1925.

Il existe plusieurs ponts nommés en son honneur ; voir en particulier Pont Galipeault (Grande-Vallée) et Pont Galipeault

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]