Communauté de communes du Caudrésis - Catésis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes
du Caudrésis – Catésis
Image illustrative de l'article Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Siège 39 rue de Ligny
59540 Caudry
Communes 46
Président Serge Siméon
Date de création
Code SIREN 200030633
Démographie
Population 65 559 hab. (2013)
Densité 176 hab./km2
Géographie
Superficie 372,67 km2
Liens
Site web www.caudresis-catesis.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes du Caudrésis - Catésis (4.C) est une communauté de communes française, située dans le département du Nord et la région Hauts-de-France, arrondissement de Cambrai.

Historique[modifier | modifier le code]

Le territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Caudrésis – Catésis réunit l'Est-Cambrésis et fait partie du Pays du Cambrésis et de l'aire concernée par son SCoT (document d'urbanisme).

Composition[modifier | modifier le code]

En 2017, la communauté de communes du Caudrésis – Catésis regroupe 46 communes[2] :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Caudry
(siège)
59139 Caudrésiens 12,94 15 073 (2014) 1 165
Avesnes-les-Aubert 59037 Avesnois 9,01 3 621 (2014) 402
Bazuel 59055 Bazuélois 11,81 547 (2014) 46
Beaumont-en-Cambrésis 59059 Beaumontois 3,31 465 (2014) 140
Beauvois-en-Cambrésis 59063 Beauvoisiens 3,52 2 110 (2014) 599
Bertry 59074 Bertrésiens 8,54 2 233 (2014) 261
Béthencourt 59075 Béthencourtois 5,15 766 (2014) 149
Bévillers 59081 Bévillersois 4,79 542 (2014) 113
Boussières-en-Cambrésis 59102 Boussiérois 4,82 414 (2014) 86
Briastre 59108 Briastrois 6,92 753 (2014) 109
Busigny 59118 Busignois 16,47 2 513 (2014) 153
Carnières 59132 Carniérois 8,13 1 078 (2014) 133
Le Cateau-Cambrésis 59136 Catésiens 27,24 7 146 (2014) 262
Catillon-sur-Sambre 59137 Catillonnais 13,03 822 (2014) 63
Cattenières 59138 Catteniérois 5,40 679 (2014) 126
Caullery 59140 Caulleresiens 2,50 437 (2014) 175
Clary 59149 Clarysiens 9,93 1 136 (2014) 114
Dehéries 59171 Déhérisiens 1,87 43 (2014) 23
Élincourt 59191 Élincourtois 8,41 634 (2014) 75
Estourmel 59213 Estourmelois 5,45 456 (2014) 84
Fontaine-au-Pire 59243 Fontenois 7,57 1 201 (2014) 159
La Groise 59274 Groisiens 9,38 506 (2014) 54
Haucourt-en-Cambrésis 59287 Haucourtois 3,57 211 (2014) 59
Honnechy 59311 Hunyclésiens 6,53 537 (2014) 82
Inchy 59321 Inchésiens 3,90 732 (2014) 188
Ligny-en-Cambrésis 59349 Lignysiens 8,79 1 908 (2014) 217
Malincourt 59372 Malincourtois 10,30 521 (2014) 51
Maretz 59382 Maretziens 11,28 1 469 (2014) 130
Maurois 59394 Maurausiens 2,11 397 (2014) 188
Mazinghien 59395 Mazinghienois 9,01 310 (2014) 34
Montay 59412 Montagnards 5,51 338 (2014) 61
Montigny-en-Cambrésis 59413 Montignaciens 5,87 574 (2014) 98
Neuvilly 59430 Neuvillois 12,57 1 111 (2014) 88
Ors 59450 Orsois 17,76 660 (2014) 37
Pommereuil 59465 Pommereullois 6,45 782 (2014) 121
Quiévy 59485 Esquiévins 6,86 1 777 (2014) 259
Rejet-de-Beaulieu 59496 Rejetois 6,35 268 (2014) 42
Reumont 59498 Reumontois 2,77 379 (2014) 137
Saint-Aubert 59528 Aubertois 8,12 1 566 (2014) 193
Saint-Benin 59531 Saint-Beninois 4,66 338 (2014) 73
Saint-Hilaire-lez-Cambrai 59533 Hilairiens 6,41 1 643 (2014) 256
Saint-Souplet 59545 Sulpiciens 12,66 1 257 (2014) 99
Saint-Vaast-en-Cambrésis 59547 Védastois 4,42 892 (2014) 202
Troisvilles 59604 Troisvillois 8,42 838 (2014) 100
Villers-Outréaux 59624 Villersois 7,09 2 083 (2014) 294
Walincourt-Selvigny 59631 Walincourtois 15,07 2 108 (2014) 140

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du territoire communautaire
tel qu'existant au
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2014
74 413 71 832 68 321 64 966 63 146 64 522 65 874
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE RGP 2014[3])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de l'intercommunalité est situé au no 39, rue de Ligny à Caudry[2].

Élus[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est administrée par son conseil communautaire, composé de 43 conseillers municipaux représentant chacune des communes membres.

Le conseil communautaire du 17 avril 2014 a élu son président, Guy Bricout, et ses 9 vice-présidents. Bien que les instances de la communauté soient légalement élues pour la totalité du mandat 2014-2020, Guy Bricout annonce que les élus ont décidé la mise en place d'une présidence tournante, et qu'il cédera la place à Serge Siméon à la présidence de la 4C au bout de trois ans[4], ce qu'il fait en juillet 2017.

Le conseil communautaire du 12 juillet 2017 a effectivement élu son successeur, Serge Siméon, maire du Cateau-Cambrésis, jusqu'alors premier vice-président de l'intercommunalité, et recomposé le bureau de l'organisme, qui est composé du président et des 10 vice-présidents suivants :

  1. Jacques Olivier, maire de Bertry, chargé du contrat de territoire, ruralité, aménagement du territoire, crématorium eau ;
  2. Frédéric Bricout, nouveau maire de Caudry, chargé du développement économique et des finances ;
  3. Gérard Lenoble, maire de Boussières-en-Cambrésis, chargé de la communication, du très haut débit et des NTIC ;
  4. Alexandre Basquin, maire d'Avesnes-les-Aubert : chargé de l'habitat, de l'insalubrité et du programme local de l’habitat (PLH) ;
  5. Jean-Paul Cailliez, maire de Villers-Outréaux, chargé du tourisme et de la valorisation touristique du territoire ;
  6. Véronique Nicaise, maire de Saint-Benin, chargée de l'environnement, du Bois l’Évêque, trame verte et bleue ;
  7. Henri Quoniou, maire de Saint-Souplet, chargé de la petite enfance et des animations scolaires ;
  8. Daniel Cattiaux, maire de Saint-Aubert, chargé des travaux, brigades, éclairage public ;
  9. Michel Hennequart, maire de Mazinghien, chargé des relations extérieures ;
  10. Joseph Modarelli, adjoint au Cateau-Cambrésis, chargé des espaces nautiques et des plateaux sportifs[5].

Ils forment le bureau de la communauté pour la fin de la mandature 2014-2020.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1er janvier 2010 avril 2014 Gérard Devaux PS Maire de Beauvois-en-Cambrésis (1977 → 2014)
avril 2014[4] 12 juillet 2017 Guy Bricout DVD puis UDI Maire de Caudry (1995 → 2017),
Conseiller général de Clary (1995 → 2015)
puis Conseiller départemental de Caudry (2015 → )
Député du Nord (2017 → )
Démissionnaire pour cumul des mandats
juillet 2017[5] en cours
(au 13 juillet 2017)
Serge Siméon UDI Maire du Cateau-Cambrésis (2001 → )
Conseiller régional des Hauts-de-France (2015 → )

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de communes exerce des compétences qui lui sont transférées par les communes qui la composent, dans les conditions définies par le code général des collectivités territoriales.

Organismes de rattachement[modifier | modifier le code]

La communauuté de communes est membre en 2017 des syndicats suivants[2] :

  • Syndicat Mixte du Bassin de la Selle ;
  • Syndicat mixte du Pays du Cambrésis ;
  • Syndicat inter-arrondissement de valorisation et d'élimination des déchets (SIAVED) ;
  • Syndicat mixte du schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) de l'Escaut ;
  • Pôle Métropolitain du Hainaut Cambrésis ;
  • Syndicat Mixte d'Aménagement du Bassin de l'Erclin et des cours d'eau non domaniaux situés sur le territoire des membres du syndicat (SMABE)

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

La Communauté de communes est un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre.

Afin de financer l'exercice de ses compétences, l'intercommunalité perçoit la fiscalité professionnelle unique[2] (FPU) – qui a succédé à la taxe professionnelle unique (TPU) – et assure une péréquation de ressources entre les communes résidentielles et celles dotées de zones d'activité.

Elle collecte également la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM), qui finance le fonctionnement de ce service[2].

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Voix du Nord du 31 décembre 2009
  2. a, b, c, d, e et f « CC du Caudrésis et du Catésis (N° SIREN : 200030633) », Fiche BANATIC, Ministère de l'intérieur, (consulté le 6 août 2017).
  3. INSEE, Recensement général de la population 2014, Document mentionné en liens externes.
  4. a et b Antoine Fichaux, « Guy Bricout est le nouveau président du Caudrésis – Catésis pour trois ans », L'Observateur du Cambrésis, no 1334,‎ , p. 25
  5. a et b Hélène Harbonnier, « Un nouveau bureau pour présider aux destinées de la 4C : Ce mercredi, en préambule à une réunion-fleuve comme on n’en avait pas vu depuis 2014, la communauté de communes du Caudrésis-Catésis (4C) a accédé au souhait de Guy Bricout, son ancien président, en désignant pour lui succéder Serge Siméon. Le maire du Cateau, qui sera entouré de 10 vice-présidents, a assuré se placer dans la continuité », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]