Chavannes (Drôme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chavannes.

Chavannes
Chavannes (Drôme)
Blason de Chavannes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Valence
Canton Drôme des collines
Intercommunalité Arche Agglo
Maire
Mandat
Jacques Pochon
2014-2020
Code postal 26260
Code commune 26092
Démographie
Gentilé Chavannais, Chavannaises
Population
municipale
710 hab. (2017 en augmentation de 22,63 % par rapport à 2012)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 21″ nord, 4° 55′ 41″ est
Altitude Min. 176 m
Max. 238 m
Superficie 4,67 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Drôme
Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Chavannes
Géolocalisation sur la carte : Drôme
Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Chavannes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chavannes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chavannes
Liens
Site web chavannes-drome.fr

Chavannes est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chavannes est un village situé dans la Drôme des Collines, à 17 km au nord-ouest de Romans-sur-Isère et à 6 km à l'ouest de Saint-Donat-sur-l'Herbasse.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chavannes
Chantemerle-les-Blés Marsaz Marsaz
Chantemerle-les-Blés Chavannes Marsaz
Mercurol Veaunes Clérieux

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestations[modifier | modifier le code]

Dictionnaire topographique du département de la Drôme[1] :

  • 1160 : Eschavanias / Eschavanas (cartulaire de Romans, 303).
  • XIIe siècle : Chavainas (cartulaire de Romans, 338).
  • XIIe siècle : De Eschavainis (cartulaire de Romans, 356).
  • 1230 : mention de l'église Saint-Priest : Ecclesia Sancti Projecti de Chavagnhas (archives de la Drôme, fonds de Vernaison).
  • 1344 : Chavanae (cartulaire Clayriaci, 31).
  • 1568 : Chavagne (Bull. soc. d'archéol, XIX, 33).
  • 1891 : Chavannes, commune du canton de Saint-Donat.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Du Moyen Âge à la Révolution[modifier | modifier le code]

XIIe siècle : mention de la famille des Chavannes[2].

La seigneurie[1] :

  • La terre fait partie de la baronnie des Clérieu[x].
  • Passe aux Claveyson (sont seigneurs en 1680).
  • Passe aux Rostaing (sont seigneurs en 1700).
  • Retourne à la baronnie de Clérieux.

1689 (démographie) : il y a douze ménages dans la commune[1].

Avant 1790, Chavannes était une communauté de l'élection et subdélégation de Valence et du bailliage de Saint-Marcellin formant une paroisse du diocèse de Vienne, qui paraît avoir remplacé au XIVe siècle celle de Saint-André des Royons [voir commune de Clérieux], et dont l'église, dédiée à saint Priest, dépendait du chapitre de Romans, qui y prenait la dîme et présentait à la cure[1].

De la Révolution à nos jours[modifier | modifier le code]

La commune de Chavannes fait partie du canton de Saint-Donat depuis 1790[1].

Le , des représailles allemandes font de nombreuses victimes à Chavannes et à Saint-Donat-sur-l'Herbasse[3]. Un odonyme local (rue du 15-Juin-1944) rappelle cet événement.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Chavannes Blason De gueules au dauphin d'argent barbé, crêté et lorré d'or, soutenu d'une fasce ondée d'argent.
Détails
Adopté par la municipalité et visible sur la façade de la mairie de la commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Jacques Pochon[4] DVD Fonctionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2017, la commune comptait 710 habitants[Note 1], en augmentation de 22,63 % par rapport à 2012 (Drôme : +4,12 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
255199206276302320324318303
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
306311301271287281286269271
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
287271250227219199226227235
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
242285283316374430426473658
2017 - - - - - - - -
710--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

En 1992 : céréales, tabac, vergers, vignes, ovins, aviculture[2].

Loisirs et tourisme[modifier | modifier le code]

  • Plaine vallonnée / Vue sur le Vercors[2].
  • Pêche et chasse[2].
  • Fête communale : dernier dimanche de janvier et août / Fête patronale : 17 novembre[2].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château du Mouchet du XVe au XVIIe siècle : fresques du XVIIe siècle[2] / remanié à l'époque moderne[réf. nécessaire].
  • Église : clocher de style roman, statues du XVIIe siècle, oratoire récent[2].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e J. Brun-Durand, Dictionnaire topographique du département de la Drôme, Paris, Imprimerie nationale, (lire en ligne), page 84
  2. a b c d e f et g Michel de la Torre, Drôme, le guide complet de ses 371 communes., Paris, Deslogis-Lacoste, (ISBN 2-7399-5026-8), p. Chavannes
  3. museedelaresistanceenligne.org Monument 1939-1945 de Saint-Donat-sur-l'Herbasse.
  4. Chavannes sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 9 mars 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]