Arlebosc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arlebosc
Arlebosc
L'église du Saint-Sacrement.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Tournon-sur-Rhône
Canton Haut-Vivarais
Intercommunalité Arche Agglo
Maire
Mandat
Jean-Paul Agier
2014-2020
Code postal 07410
Code commune 07014
Démographie
Gentilé Arlebossiens
Population
municipale
330 hab. (2016 en diminution de 3,51 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 02′ 14″ nord, 4° 39′ 07″ est
Altitude Min. 265 m
Max. 1 028 m
Superficie 12,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Arlebosc

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Arlebosc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arlebosc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arlebosc
Liens
Site web arlebosc.over-blog.com

Arlebosc est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Arlebossiens et Arlebossiennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Arlebosc est située à 12 km de Lamastre et à 12 km de Saint-Félicien.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Arlebosc
Saint-Félicien Bozas
Arlebosc Boucieu-le-Roi
Empurany Le Crestet

Toponymie[modifier | modifier le code]

Une légende attribue le nom de la commune, à l'un des seigneurs : Bozon d'Arles.

En réalité, il s'agit d'un nom en -bosc, attesté sous la forme occitane Arlabosc dès 912 et latinisée en Allabosco au XIVe siècle[1].

Ernest Nègre[2] explique le premier élément par une forme de l'occitan airèla « airelle, myrtille », d'où la signification globale de "bois aux airelles".

Le français régional airelle est supposé emprunté au Massif Central ou aux Alpes, éirèla (aussi airelo). Le provençal a aussi aire pour « airelle », tous issus du latin ater « noir »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1848 1853 Auguste de Chazotte    
1853 1876 Jean Henri Manoha    
1876 1888 Prosper Banchet    
1888 1910 Félix Bertrand    
1910 1930 Prosper Banchet    
1930 1937 Henri Dumond    
1937 1940 Firmin Banchet    
1940 1943 Henri de Chazotte    
1943 1944 Marius Sarzier    
1944 1945 Georges Olagnon   Président du Comité Local de Libération
1945 1954 Marius Sarzier    
1954 1977 André Banchet    
1977 1989 Michel Vert    
mars 1989 mars 2008 Jean Claude Deloche    
mars 2008 En cours
(au 24 avril 2014)
Jean-Paul Agier[4] DVD Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 330 habitants[Note 1], en diminution de 3,51 % par rapport à 2011 (Ardèche : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0007849509719261 0351 0151 020989
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0421 0441 0501 0981 1031 0801 0741 1411 033
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9861 010896804739690668614534
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
501479433378360321342345336
2016 - - - - - - - -
330--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (29,3 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (26,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,1 % contre 48,7 % au niveau national et 49,1 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 50,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 13,3 %, 15 à 29 ans = 20,2 %, 30 à 44 ans = 11,6 %, 45 à 59 ans = 30,6 %, plus de 60 ans = 24,3 %) ;
  • 49,9 % de femmes (0 à 14 ans = 11,6 %, 15 à 29 ans = 16,3 %, 30 à 44 ans = 15,7 %, 45 à 59 ans = 22,1 %, plus de 60 ans = 34,3 %).
Pyramide des âges à Arlebosc en 2008 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
1,2 
11,0 
75 à 89 ans
18,6 
13,3 
60 à 74 ans
14,5 
30,6 
45 à 59 ans
22,1 
11,6 
30 à 44 ans
15,7 
20,2 
15 à 29 ans
16,3 
13,3 
0 à 14 ans
11,6 
Pyramide des âges du département de l'Ardèche en 2008 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,5 
7,8 
75 à 89 ans
11,6 
15,7 
60 à 74 ans
16,0 
21,7 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,2 
15,5 
15 à 29 ans
14,2 
18,7 
0 à 14 ans
16,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Arlebosc comporte trois châteaux et une église à découvrir :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Myriam Gagnaire présentatrice à France 3 et TV5 monde sur "Côté jardins" résidente de la commune et directrice artistique de La Compagnie du Chat qui louche. Une association culturelle dont le siège social se trouve sur Arlebosc et qui rayonne sur le département de l'Ardèche au travers de différentes actions culturelles et éducatives en lien avec les collectivités territoriales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, volume II, Librairie Droz 1991. p. 1206.
  2. Op. cité. p.
  3. Étymologie d'airelle : CNRTL
  4. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 29 juillet 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Évolution et structure de la population à Arlebosc en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 3 février 2012).
  10. « Résultats du recensement de la population de l'Ardèche en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 3 février 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

« Myriam Gagnaire, Artiste à la ville, Ardéchoise à la campagne », L'Hebdo de l'Ardèche du 21 septembre 2007 Article de Nathalie FABRE