Chantemerle-les-Blés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chantemerle.

Chantemerle-les-Blés
Chantemerle-les-Blés
Mairie.
Blason de Chantemerle-les-Blés
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Valence
Canton Tain-l'Hermitage
Intercommunalité Communauté d'agglomération Hermitage-Tournonais-Herbasse-Pays de Saint Félicien
Maire
Mandat
Pascal Amblard
2014-2020
Code postal 26600
Code commune 26072
Démographie
Gentilé Chantemerlois, Chantemerloises
Population
municipale
1 278 hab. (2016 en augmentation de 12,6 % par rapport à 2011)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 06′ 41″ nord, 4° 53′ 51″ est
Altitude Min. 171 m
Max. 339 m
Superficie 15,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Chantemerle-les-Blés

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Chantemerle-les-Blés

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chantemerle-les-Blés

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chantemerle-les-Blés

Chantemerle-les-Blés est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les habitants sont les Chantemerlois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Érôme Saint-Barthélemy-de-Vals Rose des vents
Larnage N Marsaz
O    Chantemerle-les-Blés    E
S
Mercurol Chavannes

Chantemerle-les-Blés est situé à 25 km au nord de Valence, à 7 km au nord-est de Tain-l'Hermitage et à 9 km à l'ouest de Saint-Donat-sur-l'Herbasse.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Modèle:Chantamerlaz en 1304 : là où chante le merle.

Histoire[modifier | modifier le code]

La révolution de février 1848 est bien accueillie à Chantemerle, et un arbre de la liberté est planté le 12 mars. Malgré le décret préfectoral de janvier 1852, la municipalité ne l'arrache pas. Le peuplier survit à toutes les restaurations et périodes réactionnaires. Il n'est abattu qu'en 1979, à la demande de la DDE[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1848   Habrard[1]    
         
mars 2001 2011 Raymond Faure    
mai 2011 En cours Pascal Amblard[2] SE Retraité

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Finances locales[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2016 en augmentation de 12,6 % par rapport à 2011, la commune de Chantemerle-les-Blés comptait 1278 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres chiffres sont des estimations.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5795825866586229129361 0561 019
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0431 0551 008978967921954892894
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
867825777734662709703661657
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
6546105725577328801 0581 0821 106
2013 2016 - - - - - - -
1 2051 278-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Chantemerle-les-Blés dépend de l'académie de Grenoble. L'école de commune, pour les niveaux maternelle et primaire, regroupe 130 élèves[5]. Les différents collèges les plus proches se trouvent à 7 km, à Saint-Donat-sur-l'Herbasse et à Tournon-sur-Rhône[6].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

L'Agriculture Drômoise, journal d'informations agricoles et rurales, couvre l'ensemble du département de la Drôme.

Le Dauphiné Libéré, quotidien régional

France Bleu, radio

Peuple Libre, hebdomadaire chrétien d'informations.

Cultes[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame, de la paroisse catholique Saint-Vincent-de-l'Hermitage, dépend du diocèse de Valence[7].

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église romane des XIe – XIIe siècles avec de très beaux chapiteaux. Classée.

L’église Notre-Dame et sa Vierge Noire (sur l’autel central) est une église romane du XIe siècle construite sur une butte de mollasse. Elle domine l’ancien cimetière, la place du village et la chapelle Sainte-Croix où les offices sont célébrés aujourd’hui.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean-Robert, né le 25/10/1921 à Chantemerle-les-Blés, peintre. Exposition à Paris depuis 1956 et représentation à de nombreux salons aux musées d’Art Moderne à Paris, à Beaubourg centre Georges-Pompidou, musées de Bar-le-Duc, Chalon-sur-Saône, Valence, à Yverdon (Suisse), découvert en 1956 par Philippe Soupault, créateur avec André Breton du mouvement surréaliste et auteur « des champs magmétiques ».

Actuellement en exposition permanente à la maison de la Pra chez son oncle.

  • Eloi Abert, né le 28/03/1848 à Chantemerle-les-Blés, poète écrivant en occitan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b F. Monteiller « Enquêtes sur les arbres remarquables de la Drôme », Études drômoises, (no)69, décembre 1986, p. 45.
  2. Chantemerle-les-Blés sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 12 mars 2015).
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. fiche académique de l'école de Chantemerle
  6. collèges à Chentemerle
  7. Culte catholique à Chantemerle les Blés

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :