Championnat du monde de Formule 1 1975

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Championnat du monde de Formule 1 1975
Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 26e
Nombre de manches 14 Grands Prix
Site web officiel
Palmarès
Champion pilote Drapeau de l'Autriche Niki Lauda
Champion constructeur Drapeau de l'Italie Ferrari

Navigation

Le championnat du monde de Formule 1 1975 a été remporté par l'Autrichien Niki Lauda sur une Ferrari. Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs.

Règlement sportif[modifier | modifier le code]

  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 9, 6, 4, 3, 2, 1.
  • Seuls les 7 meilleurs résultats des 8 premières manches et les 5 meilleurs résultats des 6 dernières manches sont retenus.

Règlement technique[modifier | modifier le code]

  • Moteurs atmosphériques : 3 000 cm³
  • Moteurs suralimentés : 1 500 cm³

Pilotes et monoplaces[modifier | modifier le code]

À noter la titularisation chez McLaren de Jochen Mass en remplacement de Denny Hulme, présent dans cette écurie depuis 1968 et parti à la retraite.

Pilotes et monoplaces de la saison 1975
Écurie Constructeur Châssis Moteur Pneus no  Pilotes Manches disputées
Drapeau du Royaume-Uni Marlboro Team McLaren McLaren M23 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 1 Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi Toutes
2 Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass Toutes
Drapeau du Royaume-Uni Elf Team Tyrrell Tyrrell 007 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 3 Drapeau de l'Afrique du Sud Jody Scheckter Toutes
4 Drapeau de la France Patrick Depailler Toutes
15 Drapeau de la France Jean-Pierre Jabouille 9
Drapeau de la France Michel Leclère 14
Drapeau du Royaume-Uni John Player Team Lotus Lotus 72E Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 5 Drapeau de la Suède Ronnie Peterson Toutes
6 Drapeau de la Belgique Jacky Ickx 1-9
Drapeau du Royaume-Uni Jim Crawford 10, 13
Drapeau du Royaume-Uni John Watson 11
Drapeau du Royaume-Uni Brian Henton 12, 14
15 Drapeau du Royaume-Uni Brian Henton 10
Drapeau du Royaume-Uni Martini Racing Brabham BT44B Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 7 Drapeau de l’Argentine Carlos Reutemann Toutes
8 Drapeau du Brésil José Carlos Pace Toutes
Drapeau : Royaume-Uni Beta Team March
Drapeau : Royaume-Uni March Engineering
Drapeau : Royaume-Uni Lavazza March
March 741
751
Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 9 Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla Toutes
10 Drapeau de l'Italie Lella Lombardi 3-9
Drapeau de l'Allemagne Hans-Joachim Stuck 10-14
29 Drapeau de l'Italie Lella Lombardi 10-13
Drapeau de l'Italie Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 312 B3
312 T
Ferrari 001/11 3.0 Flat-12
Ferrari 015 3.0 Flat-12
G 11 Drapeau de la Suisse Clay Regazzoni Toutes
12 Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Toutes
Drapeau du Royaume-Uni Stanley BRM BRM P201 BRM P200 3.0 V12 G 14 Drapeau du Royaume-Uni Mike Wilds 1-2
Drapeau du Royaume-Uni Bob Evans 3-13
Drapeau des États-Unis UOP Shadow Racing Team Shadow DN3B
DN5
Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 16 Drapeau du Royaume-Uni Tom Pryce Toutes
17 Drapeau de la France Jean-Pierre Jarier Toutes
Drapeau : Royaume-Uni Team Surtees
Drapeau : Royaume-Uni National Organs Team Surtees
Surtees TS16 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 18 Drapeau du Royaume-Uni John Watson 1-10, 12-13
19 Drapeau de la France Henri Pescarolo 5
Drapeau du Royaume-Uni Dave Morgan 10
Drapeau de l'Autriche Ewald Boisitz 12
Drapeau du Royaume-Uni Frank Williams Racing Cars Williams FW03 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 20 Drapeau de l'Italie Arturo Merzario 1-6
Drapeau du Royaume-Uni Damien Magee 7
Drapeau de l'Afrique du Sud Ian Scheckter 8
Drapeau de la France François Migault 9
Drapeau du Royaume-Uni Ian Ashley 10-11
Drapeau de la Suisse Jo Vonlanthen 12
Drapeau de l'Italie Renzo Zorzi 13
Drapeau de l'Italie Lella Lombardi 14
21 Drapeau de la France Jacques Laffite 1-3, 5-6, 8-14
Drapeau du Royaume-Uni Tony Brise 4
Drapeau de l'Afrique du Sud Ian Scheckter 7
Drapeau : Royaume-Uni Embassy Racing
Drapeau : Royaume-Uni Embassy Racing with Graham Hill
Lola
Hill
T370
T371
Hill GH1
Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 22 Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill 1-3
Drapeau de l'Allemagne Rolf Stommelen 4, 12-13
Drapeau de la France François Migault 5-6
Drapeau de l'Australie Vern Schuppan 7
Drapeau de l'Australie Alan Jones 8-11
23 Drapeau de l'Allemagne Rolf Stommelen 1-3
Drapeau de la France François Migault 4
Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill 5
Drapeau du Royaume-Uni Tony Brise 6-14
Drapeau : Royaume-Uni Hesketh Racing
Drapeau : Royaume-Uni Warsteiner Brewery
Drapeau : Royaume-Uni Polar Caravans
Hesketh 308
308C
Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 24 Drapeau du Royaume-Uni James Hunt Toutes
25 Drapeau de la Suède Torsten Palm 5
Drapeau de l'Autriche Harald Ertl 11
Drapeau des États-Unis Brett Lunger 12-14
32 Drapeau de la Suède Torsten Palm 7
Drapeau de l'Autriche Harald Ertl 12
34 Drapeau de l'Autriche Harald Ertl 13
Drapeau du Royaume-Uni Custom Made Harry Stiller Racing Hesketh 308 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 25 Drapeau de l'Australie Alan Jones 4
26 Drapeau de l'Australie Alan Jones 5-7
Drapeau des États-Unis Vel's Parnelli Jones Racing Parnelli VPJ4 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 27 Drapeau des États-Unis Mario Andretti 1-5, 7, 9-14
Drapeau des États-Unis Penske Cars Penske
March
PC1
751
Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 28 Drapeau des États-Unis Mark Donohue 1-12
Drapeau du Royaume-Uni John Watson 14
Drapeau de l’Argentine Oreste Berta Berta 1 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 29 Drapeau de l’Argentine Nestor Garcia-Veiga 1-2
Drapeau du Brésil Copersucar-Fittipaldi Fittipaldi FD01 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 30 Drapeau du Brésil Wilson Fittipaldi 1-12, 14
Drapeau de l'Italie Arturo Merzario 13
Drapeau de l'Afrique du Sud Lucky Strike Team McLaren M23 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 31 Drapeau de l'Afrique du Sud Dave Charlton 3
Drapeau : Royaume-Uni HB Bewaking Team Ensign
Drapeau : Royaume-Uni Team Ensign
Ensign N174
N175
Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 31 Drapeau des Pays-Bas Roelof Wunderink 4-6, 10, 13-14
Drapeau des Pays-Bas Gijs van Lennep 7-9, 11
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Chris Amon 12
32 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Chris Amon 13
33 Drapeau des Pays-Bas Roelof Wunderink 12
34 Drapeau des Pays-Bas Gijs Van Lennep 10
Drapeau de l'Afrique du Sud Lexington Racing Tyrrell 007 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 32 Drapeau de l'Afrique du Sud Ian Scheckter 3
Drapeau du Royaume-Uni Pinch Plant Ltd Lyncar 006 Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 32 Drapeau de la Nouvelle-Zélande John Nicholson 10
Drapeau de l'Afrique du Sud Team Gunston Lotus 72D Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 33 Drapeau de l'Afrique du Sud Eddie Keizan 3
34 Drapeau de l'Afrique du Sud Guy Tunmer 3
Drapeau du Japon Maki Engineering Maki F101B Ford Cosworth DFV 3.0 V8 G 35 Drapeau de l'Australie David Walker 6-7
Drapeau du Japon Hiroshi Fushida 8, 10
Drapeau du Royaume-Uni Tony Trimmer 11-13

Résumé du championnat du monde 1975[modifier | modifier le code]

La traditionnelle tournée dans l'hémisphère sud du début de saison tourne à l'avantage des pilotes locaux. En Argentine, pour la troisième fois d'affilée, Carlos Reutemann, malchanceux, laisse échapper une victoire à domicile. Retardé par des ennuis mécaniques, il s'incline devant le champion du monde en titre Emerson Fittipaldi. À São Paulo, malgré une belle démonstration du Français Jean-Pierre Jarier sur la Shadow, Carlos Pace décroche la première victoire de sa carrière puis, en Afrique du Sud, Jody Scheckter brille à domicile.

Leader du championnat du monde, Fittipaldi fait sensation lors du retour en Europe en déclarant forfait pour le Grand Prix d'Espagne à l'issue des premiers essais. Le champion du monde brésilien entend ainsi protester contre le manque de sécurité du circuit catalan de Montjuïch. Cette décision sonne comme une prémonition puisque l'épreuve est marquée par un terrible drame. S'élançant en première ligne, les deux équipiers de la Scuderia Ferrari, Lauda et Regazzoni de retour au premier plan après un début de saison raté, s'accrochent au départ puis le Grand Prix se conclut au drapeau rouge au 25e des 75 tours prévus avec la sortie de piste de l'Allemand Rolf Stommelen qui provoque la mort de cinq spectateurs, la victoire revenant à Jochen Mass. En marquant le demi-point de la sixième place, l'Italienne Lella Lombardi devient la toute première, et seule à ce jour, femme à inscrire son nom au palmarès du championnat du monde de Formule 1.

À Monaco Lauda confirme le retour en force de la Scuderia en s'imposant devant Fittipaldi. Puis, avec deux nouvelles victoires en Suède et aux Pays-Bas, il ravit les commandes du championnat au pilote brésilien. Il creuse l'écart grâce à sa deuxième place à Zandvoort, où James Hunt et la pittoresque marque Hesketh décrochent leur premier succès, et à une nouvelle victoire en France. Avec 47 points, il compte alors 22 unités d'avance sur le très régulier Reutemann et 23 sur Fittipaldi.

À Silverstone, dans une épreuve écourtée par une violente averse, Fittipaldi renoue avec le succès et reprend 9 points à Lauda, piégé par la pluie en vue de l'arrivée. Nouveau jeu de massacre sur le Nürburgring où le revêtement de la piste provoque de nombreuses crevaisons. Troisième à l'arrivée tandis que la victoire revient à Reutemann, Lauda marque de précieux points en vue du titre mondial, à 3 épreuves de la fin du championnat il compte 18 points d'avance sur Fittipaldi.

En Autriche, pour la troisième fois de la saison après l'Espagne et la Grande-Bretagne, la course est stoppée par un drapeau rouge au 29e des 54 tours prévus. Sous le déluge, Vittorio Brambilla sur sa modeste March crée une énorme surprise. Le pilote italien effectuera son tour d'honneur avec une voiture passablement chiffonée en raison d'une violent contact avec le mur juste après le passage du drapeau à damiers.

À Monza, le triomphe de la Scuderia Ferrari est total : Regazzoni s'impose tandis que Lauda, troisième derrière Fittipaldi s'assure de son premier titre mondial. Lauda fait par la suite honneur à sa couronne en remportant l'ultime course de la saison à Watkins Glen.

Grands Prix de la saison 1975[modifier | modifier le code]

Initialement prévu le 21 septembre, le Grand Prix du Canada, disputé à Mosport, est annulé[1].

Calendrier des Grands Prix de la saison 1975
no  Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
251 12 janvier Drapeau de l’Argentine Grand Prix d'Argentine Buenos Aires Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Ford Drapeau : France Jean-Pierre Jarier Drapeau : Royaume-Uni James Hunt Résumé
252 26 janvier Drapeau du Brésil Grand Prix du Brésil Interlagos Drapeau du Brésil Carlos Pace Drapeau : Royaume-Uni Brabham-Ford Drapeau : France Jean-Pierre Jarier Drapeau : France Jean-Pierre Jarier Résumé
253 1er mars Drapeau de l'Afrique du Sud Grand Prix d'Afrique du Sud Kyalami Drapeau de l'Afrique du Sud Jody Scheckter Drapeau : Royaume-Uni Tyrrell-Ford Drapeau du Brésil Carlos Pace Drapeau du Brésil Carlos Pace Résumé
254 27 avril Drapeau de l'Espagne Grand Prix d'Espagne Montjuïc Drapeau de l'Allemagne Jochen Mass Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Ford Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : États-Unis Mario Andretti Résumé
255 11 mai Drapeau de Monaco Grand Prix de Monaco Monaco Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : France Patrick Depailler Résumé
256 25 mai Drapeau de la Belgique Grand Prix de Belgique Zolder Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : Suisse Clay Regazzoni Résumé
257 8 juin Drapeau de la Suède Grand Prix de Suède Anderstorp Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Italie Vittorio Brambilla Drapeau : Autriche Niki Lauda Résumé
258 22 juin Drapeau des Pays-Bas Grand Prix des Pays-Bas Zandvoort Drapeau de la Grande-Bretagne James Hunt Drapeau : Royaume-Uni Hesketh-Ford Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : Autriche Niki Lauda Résumé
259 6 juillet Drapeau de la France Grand Prix de France Le Castellet Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : Allemagne Jochen Mass Résumé
260 19 juillet Drapeau de la Grande-Bretagne Grand Prix de Grande-Bretagne Silverstone Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Ford Drapeau : Royaume-Uni Tom Pryce Drapeau : Suisse Clay Regazzoni Résumé
261 3 août Drapeau de l'Allemagne Grand Prix d'Allemagne Nürburgring Drapeau de l’Argentine Carlos Reutemann Drapeau : Royaume-Uni Brabham-Ford Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : Suisse Clay Regazzoni Résumé
262 17 août Drapeau de l'Autriche Grand Prix d'Autriche Österreichring Drapeau de l'Italie Vittorio Brambilla Drapeau : Royaume-Uni March-Ford Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : Italie Vittorio Brambilla Résumé
263 7 septembre Drapeau de l'Italie Grand Prix d'Italie Monza Drapeau de la Suisse Clay Regazzoni Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : Suisse Clay Regazzoni Résumé
264 5 octobre Drapeau des États-Unis Grand Prix des États-Unis Watkins Glen Drapeau de l'Autriche Niki Lauda Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau du Brésil Emerson Fittipaldi Résumé
Calendrier des Grands Prix hors-championnat de la saison 1975[2]
Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
16 mars Drapeau : Royaume-Uni X British Airways/Daily Mail Race of Champions Brands Hatch Drapeau : Royaume-Uni Tom Pryce Drapeau : États-Unis Shadow-Ford Drapeau : Royaume-Uni Tom Pryce Drapeau : Royaume-Uni Tom Pryce Résumé
13 avril Drapeau : Royaume-Uni XXVII Daily Express BRDC International Trophy Silverstone Drapeau : Autriche Niki Lauda Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Royaume-Uni James Hunt Drapeau : Royaume-Uni James Hunt Résumé
24 août Drapeau : Suisse XV Grand Prix de l'Automobile Club de Suisse Dijon-Prenois Drapeau : Suisse Clay Regazzoni Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : France Jean-Pierre Jarier Drapeau : France Jean-Pierre Jarier Résumé

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Classement pilotes[3]
Classement Pilote Points
Champion Drapeau : Autriche Niki Lauda 64,5
2e Drapeau : Brésil Emerson Fittipaldi 45
3e Drapeau : Argentine Carlos Reutemann 37
4e Drapeau : Royaume-Uni James Hunt 33
5e Drapeau : Suisse Clay Regazzoni 25
6e Drapeau : Brésil José Carlos Pace 24
7e Drapeau : Afrique du Sud Jody Scheckter 20
8e Drapeau : Allemagne Jochen Mass 20
9e Drapeau : France Patrick Depailler 12
10e Drapeau : Royaume-Uni Tom Pryce 8
11e Drapeau : Italie Vittorio Brambilla 6,5
12e Drapeau : France Jacques Laffite 6
13e Drapeau : Suède Ronnie Peterson 6
14e Drapeau : États-Unis Mario Andretti 5
15e Drapeau : États-Unis Mark Donohue 4
16e Drapeau : Belgique Jacky Ickx 3
17e Drapeau : Australie Alan Jones 2
18e Drapeau : France Jean-Pierre Jarier 1,5
19e Drapeau : Royaume-Uni Tony Brise 1
20e Drapeau : Pays-Bas Gijs Van Lennep 1
21e Drapeau : Italie Lella Lombardi 0,5

Interrompus avant leur terme, les Grand Prix d'Espagne et d'Autriche n'ont donné lieu qu'à une demi-attribution des points.


Classement des constructeurs[modifier | modifier le code]

Classement constructeurs[4]
Classement Écurie Points[5]
Champion Drapeau : Italie Ferrari 72,5
2e Drapeau : Royaume-Uni Brabham-Ford 54 (56)
3e Drapeau : Royaume-Uni McLaren-Ford 53
4e Drapeau : Royaume-Uni Hesketh-Ford 33
5e Drapeau : Royaume-Uni Tyrrell-Ford 25
6e Drapeau : États-Unis Shadow-Ford 9,5
7e Drapeau : Royaume-Uni Lotus-Ford 9
8e Drapeau : Royaume-Uni March-Ford 7,5
9e Drapeau : Royaume-Uni Williams-Ford 6
10e Drapeau : États-Unis Parnelli-Ford 5
11e Drapeau : Royaume-Uni Hill-Ford 3
12e Drapeau : États-Unis Penske-Ford 2
13e Drapeau : Royaume-Uni Ensign-Ford 1
14e Drapeau : Royaume-Uni Surtees-Ford 0
15e Drapeau : Royaume-Uni BRM 0
16e Drapeau : Brésil Fittipaldi-Ford 0
17e Drapeau : Royaume-Uni Lola-Ford 0
18e Drapeau : Royaume-Uni Lyncar-Ford 0
19e Drapeau : États-Unis Shadow-Matra 0
20e Drapeau : Japon Maki-Ford 0


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Calendar 1975 », sur chicanef1.com (consulté le 18 mai 2015)
  2. (en) « 1975 Non-World Championship Grands Prix », sur silhouet.com (consulté le 30 décembre 2014)
  3. (en) « Classement des pilotes 1975 », sur formula1.com (consulté le 30 décembre 2014)
  4. (en) « Classement des constructeurs 1975 », sur formula1.com (consulté le 30 décembre 2014)
  5. Seuls les 6 meilleurs résultats des 7 premières courses et les 6 meilleurs résultats des 7 dernières courses sont comptés pour le championnat. Les nombres sans parenthèses sont des points du Championnat; les nombres entre parenthèses sont le total des scores.

Sur les autres projets Wikimedia :