Grand Chambéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grand Chambéry
Blason de Grand Chambéry
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Forme Communauté d'agglomération
Siège 106, Allée des Blachères
73026 Chambéry Cedex
Communes 38
Président Xavier Dullin (LR)
Budget 165 915 488  (2017[1])
Date de création
Code SIREN 200069110
Démographie
Population 136 805 hab.[2] (2016)
Densité 260 hab./km2
Géographie
Superficie 525,99 km2
Localisation
Localisation de Grand Chambéry
Territoire du Grand Chambéry.
Liens
Site web www.grandchambery.fr
Fiche Banatic Données en ligne

Le Grand Chambéry, anciennement nommé Chambéry Métropole - Cœur des Bauges, est une communauté d'agglomération regroupant l’aire urbaine autour de Chambéry et les communes des Bauges, en Savoie. Créée le par arrêté préfectoral[3] dans le prolongement de la loi NOTRe, elle est issue de la fusion de deux intercommunalités, la communauté d’agglomération Chambéry métropole[3] et la communauté de communes du Cœur des Bauges[3], afin de mettre fin à la fragmentation administrative du territoire.

La communauté d’agglomération compte 38 communes[DL 1],[3] pour un peu moins de 137 000 habitants, soit 32 % de la population de la Savoie. Elle est gérée par un conseil communautaire de 82 membres délégués par les communes qui la composent[4]. Elle dispose de compétences en matière de développement économique, d’aménagement du territoire et de gestion de certains services publics.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite de la mise en place du troisième volet concernant la réforme territoriale de 2015, la loi NOTRe a été instaurée au . Un des grands principes de loi est de renforcer les intercommunalités.

Ainsi, Chambéry métropole et la CCCB fusionnent le pour donner lieu à Chambéry métropole - Cœur des Bauges avec 136 805 habitants[5]. Depuis le , la communauté d’agglomération a pris le nom de Grand Chambéry, l’agglomération[6].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La communauté d’agglomération Grand Chambéry se situe, d’un point de vue administratif, au nord-ouest du département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Sur le plan géographique, elle se situe dans le massif des Bauges, à l’est de la chaîne de l'Épine, au sud du lac du Bourget et de la chaîne du Revard, au nord de la chaîne de Belledonne et du massif de la Chartreuse. Elle se trouve au cœur du sillon alpin et de la trouée des Marches tout en comportant des communes membres des parcs naturels régionaux de Chartreuse et des Bauges.

Le territoire de l’agglomération s’étend sur 52 599 hectares (525,99 km2) et son altitude varie entre 232 mètres à La Motte-Servolex et 2 210 mètres sur la commune de Jarsy.

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d’agglomération regroupe les 38 communes suivantes[5] :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Chambéry
(siège)
73065 Chambériens 20,99 59 697 (2015) 2 844
Aillon-le-Jeune 73004 Aillonais 34,09 435 (2015) 13
Aillon-le-Vieux 73005 Aillonnais 21,63 177 (2015) 8
Arith 73020 Arithois 24,27 439 (2015) 18
Barberaz 73029 Barberaziens 3,79 4 640 (2015) 1 224
Barby 73030 Barbysins 2,48 3 408 (2015) 1 374
Bassens 73031 Bassinots 3,11 3 998 (2015) 1 286
Bellecombe-en-Bauges 73036 Bellecombais 22,89 664 (2015) 29
Challes-les-Eaux 73064 Challésiens 5,65 5 346 (2015) 946
Cognin 73087 Cognerauds 4,48 6 097 (2015) 1 361
Curienne 73097 Curiennais 8,55 676 (2015) 79
Doucy-en-Bauges 73101 Doucerains 12,65 97 (2015) 8
École 73106 Écoulans 29,65 271 (2015) 9
Jacob-Bellecombette 73137 Jacobins 2,47 3 899 (2015) 1 579
Jarsy 73139 Jarselains 32,68 270 (2015) 8
La Compôte 73090 Compôtains 7,57 253 (2015) 33
La Motte-Servolex 73179 Motterains 29,85 11 731 (2015) 393
La Motte-en-Bauges 73178 Mottands 9,96 486 (2015) 49
La Ravoire 73213 Ravoiriens 6,82 8 100 (2015) 1 188
La Thuile 73294 Thuillards 18,26 331 (2015) 18
Le Châtelard 73081 Castellardinois 18,00 671 (2015) 37
Le Noyer 73192 Noyerains 12,30 213 (2015) 17
Les Déserts 73098 Désertiers 33,59 758 (2015) 23
Lescheraines 73146 Lescherainois 8,17 773 (2015) 95
Montagnole 73160 Montagnolais 11,30 837 (2015) 74
Puygros 73210 Puygrolains 10,34 386 (2015) 37
Saint-Alban-Leysse 73222 Saint-Albanais 8,40 5 687 (2015) 677
Saint-Baldoph 73225 Saint-Bardolains 6,24 2 870 (2015) 460
Saint-Cassin 73228 Saint-Cassinois 14,79 790 (2015) 53
Saint-François-de-Sales 73234 Saint-Françoisiens 14,44 155 (2015) 11
Saint-Jean-d'Arvey 73243 Sangerains 13,01 1 695 (2015) 130
Saint-Jeoire-Prieuré 73249 Saint-Jeoriens 5,34 1 432 (2015) 268
Saint-Sulpice 73281 Sorpesais 8,82 777 (2015) 88
Sainte-Reine 73277 Routhenains 14,62 153 (2015) 10
Sonnaz 73288 Sonnaziens 6,79 1 795 (2015) 264
Thoiry 73293 Thoirzans 17,75 465 (2015) 26
Verel-Pragondran 73310 Devrai-Gondragniers 6,53 457 (2015) 70
Vimines 73326 Vimenais 14,23 1 965 (2015) 138

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
2010 2013 2016
127 475130 380136 805
(Sources : Insee[7],[8])
Histogramme (élaboration graphique par Wikipédia)

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté d’agglomération possède son siège à Chambéry, sis au 106 Allée des Blachères.

Élus[modifier | modifier le code]

Chambéry métropole - Cœur des Bauges est administrée par son Conseil communautaire, composé de 82 conseillers communautaires[5].

Tendances politiques des communes[modifier | modifier le code]

Commune Maire Nuance politique
Chambéry Michel Dantin LR
Aillon-le-Jeune Philippe-Albert Trepier SE
Aillon-le-Vieux Christian Gogny SE
Arith Pierre Gérard SE
Barberaz David Dubonnet LR
Barby Catherine Chappuis PS
Bassens Alain Thieffenaz SE
Bellecombe-en-Bauges Jean-Luc Berthalay SE
Challes-les-Eaux Daniel Grosjean LR
Cognin Florence Vallin-Balas PS
Curienne Xavier Bolze DVG
Doucy-en-Bauges Marie Perrier SE
École Annick Bonniez SE
Jacob-Bellecombette Brigitte Bochaton DVD
Jarsy Pierre Dupérier SE
La Compôte Jean-Pierre Fressoz SE
La Motte-Servolex Luc Berthoud LR
La Motte-en-Bauges Marisie Moine SE
La Ravoire Frédéric Bret LR
La Thuile Pierre Pérez SE
Le Châtelard Pierre Hemar SE
Le Noyer Philippe Gamen SE
Les Déserts Jean-Louis Dumaz SE
Lescheraines Albert Darvey SE
Montagnole Jean-Maurice Venturini DVD
Puygros Gérard Marcucci SE
Saint-Alban-Leysse Michel Dyen SE
Saint-Baldoph Olivier Fayn SE
Saint-Cassin Philippe Dubonnet SE
Saint-François-de-Sales Maryse Fabre SE
Saint-Jean-d'Arvey Jean-Claude Monin PS
Saint-Jeoire-Prieuré Jean-Marc Léoutre DVD
Saint-Sulpice Louis Caille SE
Sainte-Reine François Blanc SE
Sonnaz Daniel Rochaix SE
Thoiry Jérôme Esquevin SE
Verel-Pragondran François Gallet SE
Vimines Lionel Mithieux MoDem

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
janvier 2017 en cours
(au 1/2/2017)
M. Xavier Dullin LR Conseiller municipal de Chambéry, Conseiller régional d’Auvergne-Rhône-Alpes

Compétences[modifier | modifier le code]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logotype de la Communauté de communes du Cœur des Bauges.

Années d’utilisation : Janvier 2017 - Janvier 2018

À sa création en , la nouvelle communauté d’agglomération, qui porte le nom provisoire Chambéry Métropole - Cœur des Bauges, utilise une identité basée sur la fusion des deux précédentes intercommunalités. Le logo suit cette logique en reprenant des éléments aux deux précédents logos : la courbe bleue en haut à gauche provient du logo de Chambéry métropole, tandis que le cœur rouge situé en bas à droite est hérité du logo du Cœur des Bauges. Un astérisque sur le côté droit renvoie à une annotation qui accompagne le logo et rappelle que l’identité est provisoire.

Logotype de la Communauté de communes du Cœur des Bauges.

Années d’utilisation : Depuis janvier 2018

Suite au choix du nom définitif de l’intercommunalité, un nouveau logo est réalisé en interne[Off 1]. Reprenant les couleurs du département[9], il prend la forme d’un carré, dont le sommet est découpé pour laisser deviner la géographie de l’agglomération[9] avec, de gauche à droite, le piémont de la Chartreuse, la cluse de Chambéry et le massif des Bauges[9]. Une étoile rappelle le blason de Chambéry[9] qui, en plus d’être le siège de l’intercommunalité, est également la ville « porte des Alpes » et la capitale historique des États de Savoie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Xavier Dullin (dir.), « Extrait du registre des délibérations : Conseil communautaire du 23 mars 2017 », sur www.grandchambery.fr, Grand Chambéry, (consulté le 22 février 2018).
  2. Directeur général des collectivités locales (dir.), « CA Chambéry Métropole-Coeur des Bauges », sur www.banatic.interieur.gouv.fr, Direction générale des collectivités locales, 1 octobre 2017 (dernière màj) (consulté le 14 février 2018).
  3. a b c et d Denis Labbé, Arrêté portant fusion de la communauté d’agglomération Chambéry-métropole et de la communauté de communes du Cœur-des-Bauges, Chambéry, Préfecture de la Savoie, , 32 p. (lire en ligne), p. 1-6.
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ConseilCom
  5. a b et c Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :0
  6. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées GCA
  7. Insee, « POP1A - Population par sexe et âge regroupé en 2013 : Intercommunalité-Métropole de CA Chambéry Métropole (247300098) », sur www.insee.fr, (consulté le 1er février 2017).
  8. Insee, « POP1A - Population par sexe et âge regroupé en 2013 : Intercommunalité-Métropole de CC du Cœur des Bauges (247300569) », sur www.insee.fr, (consulté le 1er février 2017).
  9. a b c et d « Nouveau logo pour le Grand Chambéry », sur logonews.fr, (consulté le 24 février 2018).
  • Le Dauphiné libéré

Les références notées « DL » dans le texte proviennent du quotidien Le Dauphiné libéré (www.ledauphine.com).

  1. Perrine Coulon, « La carte d’identité de l’Agglomération », Le Dauphiné libéré,‎ , p. 8 (ISSN 2274-5793, lire en ligne).
  • Site officiel du Grand Chambéry

Les références notées « Off » dans le texte proviennent du site de la nouvelle communauté d’agglomération du Grand Chambéry (www.grandchambery.fr).

  1. « L’identité visuelle Grand Chambéry dévoilée », sur www.grandchambery.fr, (consulté le 24 février 2018).
  • Site officiel de l’INSEE

Les références notées « INSEE » dans le texte proviennent du site de l’INSEE (www.insee.fr).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]