Communauté de communes du canton d'Albens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes
du canton d'Albens
Blason de Communauté de communes du canton d'Albens
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Forme Communauté de communes
Siège Albens
Communes 3
Président Bernard Marin (SE)
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 247300593
Démographie
Population 8 658 hab. (2013)
Densité 125 hab./km2
Géographie
Superficie 69,53 km2
Liens
Site web http://www.cc-cantonalbens.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La Communauté de communes du canton d'Albens (CCCA) est une ancienne intercommunalité française, située dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le 1er janvier 2017, la CCCA fusionne avec la communauté d'agglomération du lac du Bourget et la communauté de communes de Chautagne pour former Grand Lac[1].

Cette communauté de communes regroupait trois communes, qui composaient le canton d'Albens tel qu'existant avant le redécoupage cantonal de 2014, avec Albens (devenue Entrelacs en 2016) pour chef-lieu.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Communauté de Communes du Canton d'Albens est située à mi-chemin entre le lac du Bourget et le lac d'Annecy, dans le département de la Savoie.

Son territoire s'étend dans le pays de l'Albanais, du sommet au pied du massif de la Chambotte. Sa superficie est de 69,53 km2, laquelle correspond à celle du canton d'Albens avant son redécoupage de 2014 qui est entré en vigueur en 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les communes du canton d'Albens avaient décidé de se rapprocher pour créer au 1er janvier 1994 une communauté de communes de manière à rendre complémentaires les programmes et actions de chaque commune, tout en maîtrisant la pression fiscale.

Les aspirations et buts étaient et demeurent :

D'améliorer
  • les services rendus à la population dans plusieurs domaines tels que, la politique culturelle (lecture, musique, peinture, sculpture, théâtre), l'animation et le développement cantonal ;
  • la politique sociale en faveur des personnes âgées restant à domicile ;
  • la politique de la petite enfance et de la jeunesse ;
  • le développement touristique avec pour objectif le regroupement des moyens en vue d'une meilleure utilisation des deniers publics.
D'assurer la qualité de vie des habitants, par le maintien et la création d'emplois en agissant, avec la préoccupation d’un développement durable, par 
  • la création et le développement de zones d'activités intercommunales ;
  • le développement touristique ;
  • le soutien à l'agriculture, à l'artisanat, au commerce et à l'économie locale.

Le 1er janvier 2017, la Communauté d'agglomération du Lac du Bourget fusionne avec la CCCA et la communauté de communes de Chautagne pour former Grand Lac.

Composition[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité regroupait lors de sa création en 1994 les huit communes de l'ancien canton d'Albens, mais six d'entre elles (Albens, Cessens, Épersy, Mognard, Saint-Germain-la-Chambotte et Saint-Girod) ont fusionné le 1er janvier 2016 en une commune nouvelle, Entrelacs. La communauté de communes n'a plus que trois membres. Elle disparaît au 1er janvier 2017 suite au regroupement avec Grand Lac.

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Entrelacs
(siège)
73010 51,90 6 029 (2015) 116


La Biolle 73043 Biollans 13,04 2 267 (2014) 174
Saint-Ours 73265 Saint-Oursiens 4,59 613 (2014) 134

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2010 2012 2013
3 9003 9524 7915 6616 5097 9618 1858 5218 658
(Sources : Insee)
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges de la Communauté de communes du canton d'Albens en 2012 en pourcentage[2].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,5 
4,7 
75 à 89 ans
6,2 
12,4 
60 à 74 ans
12,6 
22,2 
45 à 59 ans
21,3 
22,2 
30 à 44 ans
23,5 
15,3 
15 à 29 ans
14,3 
23,1 
0 à 14 ans
21,5 
Pyramide des âges en Savoie en 2012 en pourcentages[3].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,1 
6,3 
75 à 89 ans
9,5 
13,8 
60 à 74 ans
14,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,4 
21,2 
30 à 44 ans
20,2 
18,2 
15 à 29 ans
16,5 
19,4 
0 à 14 ans
17,5 

Administration[modifier | modifier le code]

Statut[modifier | modifier le code]

Le regroupement de communes a dès sa création pris la forme d’une communauté de communes. L’intercommunalité est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 247 300 593. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1994 en cours Bernard Marin SE Maire d'Entrelacs, maire délégué de Mognard
Les données manquantes sont à compléter.

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

À la suite de la réforme des collectivités territoriales de 2013, les conseillers communautaires dans les communes de plus de 1 000 habitants sont élus au suffrage universel direct en même temps que les conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les conseillers communautaires seront désignés parmi le conseil municipal élu dans l'ordre du tableau des conseillers municipaux en commençant par le maire puis les adjoints et enfin les conseillers municipaux. Les règles de composition des conseils communautaires ayant changé, celui-ci compte depuis mars 2014 vingt-quatre conseillers communautaires qui sont répartis selon la démographie.

Nombre de délégués Communes
12 Entrelacs
9 La Biolle
3 Saint-Ours

Bureau[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire élit un président et quatre vice-présidents. Ces derniers, avec d'autres membres du conseil communautaire, constituent le bureau. Le conseil communautaire délègue une partie de ses compétences au bureau et au président.

Composition du Bureau[modifier | modifier le code]

Nom Fonctions Commune
Bernard Marin Président Maire d'Entrelacs
Claude Giroud 1er vice-président Maire délégué d'Albens, conseiller général, député-suppléant
Jean-François Braissand 2e vice-président Maire délégué de Saint-Germain-la-Chambotte
Alain Cadan 3e vice-président 1er adjoint au Maire de La Biolle
Joëlle Pillet 4e vice-président Adjointe au maire d'Albens
Christophe Derippe Membre Maire délégué d'Épersy
Henri Garnier Membre Maire délégué de Saint-Girod
Jean-Pierre Ginet Membre Maire de La Biolle
Yves Grange Membre Maire délégué de Cessens
Christian Rebelle Membre Maire de Saint-Ours

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de communes exercent des actions autour de ses compétences obligatoires que sont :

  • le développement économique : la Mission Emploi Entreprise a pour missions principales de faire connaître les entreprises du canton et les emplois qu'elles offrent, de proposer aux entreprises des compétences qui correspondent à leurs activités, de mettre en relation l'offre et la demande d'emploi sur le secteur local. Quatre zones d'activités sont gérées par l'intercommunalité ː Chaudanne, Orly, Entre 2 et Le Sauvage.
  • la petite enfance : la Communauté de communes du canton d'Albens gère trois structures « Petite Enfance » sur le canton : trois multi-accueils (Choubidou, les P'tits Pompons et La Farandole, tous à la fois des crèches et des halte-garderies), à Albens, La Biolle et à Saint-Germain-la-Chambotte. À cela s’ajoute le Relais Assistantes Maternelles et depuis deux ans le lieu d’accueil parents-enfants dénommé l’ « Ile aux Parents » à La Biolle.
  • l’assainissement : qu’ils soient domestiques, industriels ou agricoles, l'intercommunalité s'occupe des rejets et du traitement, notamment dans le cadre du projet Grand Lac en faveur de la protection du lac du Bourget.
  • les équipements sportifs, avec la restructuration et agrandissement du gymnase Carole Montillet.
  • les transports scolaires : la communauté de communes est le relais local du Conseil départemental et l'interlocuteur privilégié des élèves et des familles. Elle assure l’inscription des élèves, délivre des titres de transport, contrôle des itinéraires, points d'arrêts, jours de fonctionnement et horaires, le paiement et contrôle des factures des transporteurs pour les services effectués. En 2013, ce sont 758 enfants qui ont été transportés sur 20 lignes de transports scolaires.
  • la culture : la Communauté de communes promeut la culture à travers la gestion de la bibliothèque cantonale qu’elle gère et le soutien apporté à l’animation musicale sur le canton à travers les associations locales comme l’Ateliers des Arts, Cocktail music et Avenir d'Albens.
  • la promotion touristique et le Belvédère de la Chambotte : la promotion touristique est confiée à l’Office de Tourisme d’Albens. En parallèle, une entente touristique a été constituée entre les collectivités bordant le lac du Bourget pour dynamiser le tourisme. L’action touristique majeure aura été en 2013 la création de quatre sentiers VTT représentant environ 100 km.
  • le soutien à plusieurs associations majeures : des subventions sont versées chaque année pour aider au fonctionnement des associations comme l’Association de Développement et d'Animation des Communes de l'Albanais (ADACA), l’ADMR qui vient en aide aux personnes âgées, à l’Atelier des Arts, et à nombre d’associations dont Kronos qui retrace l’histoire locale.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logotype de la Communauté de communes du canton d'Albens.

La Communauté de communes du canton d'Albens s’est dotée d’un logotype.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]