Boussay (Loire-Atlantique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boussay
Boussay (Loire-Atlantique)
Église Sainte-Radegonde-Saint-Sébastien
Blason de Boussay
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Nantes
Intercommunalité Clisson Sèvre et Maine Agglo
Maire
Mandat
Véronique Neau-Redois
2020-2026
Code postal 44190
Code commune 44022
Démographie
Gentilé Boussirons
Population
municipale
2 682 hab. (2019 en augmentation de 0,19 % par rapport à 2013)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 02′ 42″ nord, 1° 11′ 07″ ouest
Altitude Min. 27 m
Max. 111 m
Superficie 26,45 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Boussay
(ville isolée)
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Clisson
Législatives Dixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Boussay
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Boussay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boussay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boussay
Liens
Site web http://www.boussay.fr/

Boussay est une commune de l'Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

La commune fait partie du pays traditionnel de Bretagne et du Pays historique nantais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Situation de la commune de Boussay dans le département de la Loire-Atlantique

Boussay est situé dans la vallée de la Sèvre Nantaise, à 31 km à l'ouest de Cholet et 45 km au sud-est de Nantes.

Le territoire de la commune occupe une indentation de la Loire-Atlantique entre la Vendée et le Maine-et-Loire. Les communes limitrophes de Boussay sont :

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Topographie et hydrographie[modifier | modifier le code]

Son territoire est de 2 645 hectares et est placé sur un plateau granitique d'une altitude de 80 mètres de moyenne. La Sèvre Nantaise, affluent de la Loire traverse la commune.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la Loire-Atlantique, est de type tempéré océanique. L'influence de ce climat est largement facilitée par l'estuaire de la Loire et l'absence de relief notable[1]. Les hivers sont doux (min −5 °C / max 10 °C) et pluvieux et les étés relativement beaux et doux également (min 17 °C / max 35 °C). Les pluies sont fréquentes mais peu intenses. Les précipitations annuelles sont d'environ 820 mm[2] et peuvent fortement varier d'une année à l'autre. Les chutes de neige y sont exceptionnelles.

Transports[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une gare SNCF, la gare de Boussay - La Bruffière. Cette dernière est desservie par des trains circulant entre Nantes via Clisson vers Cholet.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Boussay est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Boussay, une unité urbaine monocommunale[6] de 2 621 habitants en 2017, constituant une ville isolée[7],[8]. La commune est en outre hors attraction des villes[9],[10].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (90,7 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (93,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (41 %), zones agricoles hétérogènes (35,4 %), prairies (14,3 %), zones urbanisées (5,3 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (2,3 %), forêts (1,7 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[12].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté est sous les formes Buxus, Buxiacus en 990 et Boczanyum[13], Bocsay en 1453.

Boussay vient du gaulois latinisé *Buxaria, Buxiacus en 990 (la « boissiére »)[14], (« couvert de bois ») ou Buxum (« buis »)[13].

Boussay est située au sud de la limite entre les parlers gallo et poitevin. Elle possède un nom en gallo : Bóczaè (écriture ELG, prononcé [bu.sə])[15].

La forme bretonne correcte proposée par l'Office public de la langue bretonne est Beuzid-Klison[16].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la Révolution, cette paroisse est touchée par les guerres de Vendée. En effet, cette commune est attaquée le par le général Kléber qui y installe son quartier général. Le site internet http://www.abtahistoireboussay.fr retrace l'histoire de la commune depuis sa création à maintenant à travers les guerres et conflits de façon très complète.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1971 novembre 1979 Hugues Aubry RPR  
novembre 1979 mai 2008 Daniel Labouère DVD Cadre
mai 2008 mai 2020 Gérard Esnault[Note 2] DVG Retraité GRDF
mai 2020 En cours Véronique Neau-Redois DVG Cadre
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le classement établi par l'Insee, Boussay est une commune multi polarisée. Elle est une ville isolée qui fait partie de la zone d'emploi de Nantes et du bassin de vie de Clisson[17]. Toujours selon l'Insee, en 2010, la répartition de la population sur le territoire de la commune était considérée comme « peu dense » : 95 % des habitants résidaient dans des zones « peu denses » et 5 % dans des zones « très peu denses »[18].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[19]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[20].

En 2019, la commune comptait 2 682 habitants[Note 3], en augmentation de 0,19 % par rapport à 2013 (Loire-Atlantique : +7,58 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4 0007931 6881 6511 7991 8061 8461 9422 050
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 1242 1372 2032 0472 0962 0792 0942 0621 939
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8111 7301 7501 6281 6371 6081 5911 6471 806
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
2 0612 1062 0402 1612 3162 3612 5382 5482 684
2015 2019 - - - - - - -
2 6292 682-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[21] puis Insee à partir de 2006[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 32,3 %, soit en dessous de la moyenne départementale (37,3 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 25,7 % la même année, alors qu'il est de 23,8 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 1 322 hommes pour 1 321 femmes, soit un taux de 50,02 % d'hommes, légèrement supérieur au taux départemental (48,58 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[23]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90 ou +
2,8 
5,4 
75-89 ans
10,5 
16,8 
60-74 ans
15,4 
23,3 
45-59 ans
22,6 
19,6 
30-44 ans
18,4 
14,8 
15-29 ans
13,9 
19,5 
0-14 ans
16,4 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2018 en pourcentage[24]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90 ou +
1,7 
5,8 
75-89 ans
8,6 
14,7 
60-74 ans
16 
19,6 
45-59 ans
18,9 
20,1 
30-44 ans
19,2 
19,2 
15-29 ans
17,5 
20 
0-14 ans
18 

Économie[modifier | modifier le code]

On trouve à Boussay une activité principalement artisanale et agricole. La commune dispose de quatre parcs d'activités : la Méchinaudière, le Fromenteau, la Sensive, le Bordage.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

La commune de Boussay dispose d'une pharmacie, de 3 médecins, 1 dentiste et 1 orthodontiste.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Clisson Sèvre et Maine Agglo gère la collecte de la commune.

Sports[modifier | modifier le code]

Les associations sportives de Boussay proposent les disciplines suivantes : Tennis de table, Gym, Basket ball, Cyclotourisme, Danse, Football, Badminton, Zumba, Body balance, Free fight, Judo.

Loisirs[modifier | modifier le code]

La commune se prête aux balades et randonnées à pied ou à VTT, et également aux promenades en canoé sur la Sèvre Nantaise.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Boussay est rattachée à l'académie de Nantes. La commune compte deux écoles primaires :

  • école privée le Sacré-Cœur ;
  • école publique le Petit-Prince.

Cultes[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique Sainte-Marie du Val-de-Sèvre regroupe les communautés de Boussay, Clisson, Gétigné, Gorges, Saint-Hilaire-de-Clisson, Monnières et Saint-Lumine-de-Clisson.

Patrimoine et culture locale[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Sainte-Radegonde-Saint-Sébastien, datant de 1872.

On y trouve des peintures murales de Gabriel Loire[25],[26]

  • Le château de la Vergne

Emblèmes[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé d'azur et d'or : au premier, à un ostensoir d'or ; au deuxième, à une fleur de lys d'azur ; au troisième, à une navette aussi d'azur ; au quatrième, à une gerbe de blé d'or ; au chef d'hermine.
Commentaires : Boussay était des marches communes (ce que symbolise l'ostensoir) ; le lys d'azur est des Thouars ; la navette est une navette de tisserand. Le chef d'hermine évoque le blasonnement d'hermine plain de la Bretagne, rappelant l'appartenance passée de la ville au duché de Bretagne. Blason conçu par l'héraldiste Michel Pressensé (délibération municipale en 1975).

Devise[modifier | modifier le code]

La devise de Boussay : « Labor Et Libertas. » (« travail et liberté »).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Réélu en 2014.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. climat de la Loire-Atlantique
  2. nantes.fr Climat
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Unité urbaine 2020 de Boussay », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  12. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  13. a et b infobretagne.com, « Étymologie et Histoire de Boussa ».
  14. Hervé Abalain, Noms de lieux bretons, Paris, Editions Jean-paul Gisserot, , 126 p. (ISBN 978-2-87747-482-5 et 2-87747-482-8, lire en ligne), p. 58.
  15. « Villes bretonnes, noms gallo », Geobreizh (consulté le ).
  16. Office Public de la Langue Bretonne, « Kerofis ».
  17. « Commune de Boussay (44022) », Insee (consulté le ).
  18. « La grille communale de densité », Insee (consulté le ), données récupérées dans un fichier téléchargeable sous format Excel.
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  23. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Boussay (44022) », (consulté le ).
  24. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département de la Loire-Atlantique (44) », (consulté le ).
  25. https://www.ateliers-loire.fr/medias/articles/photos/125_20191010-093837_4.JPG
  26. https://ateliers-loire.fr/fr/gabriel-loire-boussay-eglise.php