Château-Thébaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thébaud et Château (homonymie).
image illustrant une commune de la Loire-Atlantique
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Loire-Atlantique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Château-Thébaud
Les bords de la Maine à Pont-Caffino.
Les bords de la Maine à Pont-Caffino.
Blason de Château-Thébaud
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Nantes
Canton Vertou
Intercommunalité Clisson Sèvre et Maine Agglo
Maire
Mandat
Jean-Paul Loyer
2014-2020
Code postal 44690
Code commune 44037
Démographie
Population
municipale
2 959 hab. (2014)
Densité 168 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 33″ nord, 1° 25′ 07″ ouest
Altitude Min. 2 m – Max. 60 m
Superficie 17,64 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Château-Thébaud

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Château-Thébaud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Château-Thébaud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Château-Thébaud
Liens
Site web http://www.chateau-thebaud.fr/

Château-Thébaud est une commune de l'Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

Historiquement, la commune fait partie de la Bretagne, dans le pays traditionnel du Vignoble nantais et dans le pays historique du Pays nantais.

Ses habitants s'appellent les Castelthébaldais et Castelthébaldaises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de la commune de Château-Thébaud dans le département de la Loire-Atlantique.

Château-Thébaud est situé à 20 km au sud-est de Nantes.

Les communes limitrophes sont Vertou, Maisdon-sur-Sèvre, Saint-Fiacre-sur-Maine, Le Bignon, Aigrefeuille-sur-Maine et Montbert.

Selon le classement établi par l'Insee en 1999, Château-Thébaud est une commune rurale monopolarisée qui fait partie de l'aire urbaine de Nantes et de l'espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire (cf. Liste des communes de la Loire-Atlantique).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la formes Castrum Theobaldi en 1201[1].

Kastell-Tepaod en breton[2].

Le nom de « Thébaud » fait référence à la famille Thébaud de Kerbernard qui y possédait le fief au Moyen Âge. Dans un document daté de 1297, l'endroit est mentionné sous l'appellation de Castrum Theobaldi[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De sable au croissant d'or accompagné de trois croisettes ancrées d'argent, 2 et 1.
Commentaires : Armes de la famille Thébaud.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Gérard Bousseau    
mars 2008 en cours Jean-Paul Loyer[Note 1] Divers droite retraité de l'industrie électrique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 2 959 habitants, en augmentation de 4,52 % par rapport à 2009 (Loire-Atlantique : 5,96 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 610 984 1 515 1 631 1 682 1 691 1 712 1 793 1 773
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 695 1 663 1 708 1 687 1 708 1 685 1 680 1 594 1 513
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 489 1 592 1 537 1 398 1 394 1 295 1 446 1 330 1 417
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
1 461 1 377 1 573 2 144 2 357 2 474 2 731 2 894 2 959
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7]. Pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Les données suivantes concernent l'année 2013. La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,8 %) est en effet inférieur au taux national (22,6 %) et au taux départemental (22,5 %)[9],[10],[11]. Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,6 % contre 48,4 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental)[9],[10],[11].

Pyramide des âges à Château-Thébaud en 2013 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,8 
90 ans ou +
0,3 
4,4 
75 à 89 ans
6,6 
13,5 
60 à 74 ans
13,9 
20,4 
45 à 59 ans
19,7 
22,3 
30 à 44 ans
24,9 
16,2 
15 à 29 ans
13,0 
22,4 
0 à 14 ans
21,5 
Pyramide des âges de la Loire-Atlantique en 2013 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,3 
5,8 
75 à 89 ans
9,1 
13,5 
60 à 74 ans
14,6 
19,6 
45 à 59 ans
19,2 
20,8 
30 à 44 ans
19,6 
19,4 
15 à 29 ans
17,7 
20,5 
0 à 14 ans
18,5 

Transports[modifier | modifier le code]

Château-Thébaud est desservi par deux lignes d'autocars départementaux du réseau Lila[12] :

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Château-Thébaud se trouve sur une lame de granite à biotite appartenant au massif armoricain. Cette lame est orientée sur un axe sud-est/nord-ouest et s'étend de Rezé à Mortagne-sur-Sèvre. Au nord de la Loire, elle est prolongée par le Sillon de Bretagne. La Maine traverse cette lame au niveau de Pont Caffino (ou Pont Caffineau), entre deux hautes falaises[14].

Le bourg de Château-Thébaud surplombe la rivière d'environ 50 mètres. Le site comprend un barrage qui secondait autrefois un moulin à eau. Il y a aussi une école d'escalade et une base de loisirs. Pont-Caffino est partagé avec la commune de Maisdon-sur-Sèvre puisque la limite communale correspond à la Maine.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pascal Delhommeau (1978 - ), footballeur du FC Nantes Atlantique de 1992 à 2008 qui rejoint en 2011 l'US Château-Thébaud dans le but de former des équipes de jeunes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 2014.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lors de la fondation de l'abbaye de Villeneuve
  2. Office Public de la Langue Bretonne, « Kerofis »
  3. Jean-Marie Cassagne et Mariola Korsak, Origine des noms de villes et villages - Loire-Alantique, Saint-Jean-d'Angély, Éditions Boudessoules, , 287 p. (ISBN 2-913471-45-5), p. 62
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Château-Thébaud 1836 », sur Archinoë, portail d'indexation collaborative, archives départementales de la Loire-Atlantique (consulté le 31 décembre 2012).
  9. a, b et c « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Château-Thébaud - POP T0-T3 - Population par sexe et âge en 2013 », sur insee.fr, Insee (consulté le 22 septembre 2016).
  10. a, b et c « Résultats du recensement de la population de la Loire-Atlantique - POP T0-T3 - Population par grandes tranches d'âges », sur insee.fr, Insee.
  11. a et b « Résultats du recensement de la population française - POP T0-T3 - Population par grandes tranches d'âges », sur insee.fr, Insee.
  12. Château-Thébaud - Transports sur la site de la commune.
  13. http://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/44-Loire-Atlantique/44037-Ch%C3%A2teau-Thebaud/124160-ChapelleNotre-Dameduch%C3%A2teauduRafflay
  14. « Carte géologique imprimée 1/50 000 », BRGM

Liens externes[modifier | modifier le code]