Boissei-la-Lande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Boissei-la-Lande
Boissei-la-Lande
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Sées
Intercommunalité Sources de l'Orne
Maire
Mandat
Daniel Jaubleau
2014-2020
Code postal 61570
Code commune 61049
Démographie
Population
municipale
117 hab. (2015 en augmentation de 3,54 % par rapport à 2010)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 40′ 58″ nord, 0° 03′ 44″ est
Altitude Min. 159 m
Max. 193 m
Superficie 7,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Boissei-la-Lande

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Boissei-la-Lande

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boissei-la-Lande

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boissei-la-Lande

Boissei-la-Lande est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 117 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Buxeio au début du XIIIe siècle[1],[2].

De l'oïl *boissei « ensemble de buis »[2].

Dans ce toponyme, Lande n'est qu'une corruption, de Londe, officialisée au XIXe siècle, du norrois Lundr, « bosquet » (un hameau de la commune s'appelle toujours la Londe)[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Révolution, la seigneurie de Boissei appartient un temps aux familles de Heudey et de Viel des Parquets.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1992[4] mars 2008 Dominique Tribout SE Agriculteur
mars 2008[5] en cours Daniel Jaubleau[6] SE Retraité (banque)
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2015, la commune comptait 117 habitants[Note 2], en augmentation de 3,54 % par rapport à 2010 (Orne : -1,72 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
305288253332290315314302304
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
302285288269252231221200200
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
180171154181158156132147140
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 -
113103115104115120109117-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame : édifice de style roman à nef unique commencé à partir du XIIe siècle ; autres périodes de construction : XIIIe-XIVe ; XVIIe-XVIIIe ; cadran solaire datant de 1640. Inscription partielle aux Monuments historiques en 1986[12] puis totale en 2006.
  • Ferme de l'église : ensemble de bâtiments entourant une cour en quadrilatère comprenant un manoir du XVIIe siècle flanqué de trois tours carrées, deux de part et d'autre de la façade principale et une à l'arrière de l'édifice, et possédant à l'intérieur un escalier d'honneur en bois du XVIIe siècle à balustres carrés. Le tout se poursuit par plusieurs communs, un pressoir, une grange à dîme, un ancien manoir du XVIe siècle avec à l'arrière une tour d'escalier circulaire du XIIIe siècle percée de meurtrières, une ancienne motte féodale à l'état de vestiges et des traces de douves au nord. Inscription à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1986[13].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Le dessinateur Reiser a vécu à Boissei-la-Lande pendant son enfance.[réf. nécessaire].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l'Orne, H 1430.
  2. a et b Ernest Nègre - 1996 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1224 - (ISBN 2600001336).
  3. Annales de Normandie - Volume 49 - Page 99.
  4. « Dominique Tribout laisse son fauteuil de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 octobre 2014)
  5. « Daniel Jaubleau, nouveau maire de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 octobre 2014)
  6. Réélection 2014 : « Daniel Jaubleau réélu... sans être candidat ! », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 avril 2014)
  7. « Boissei-la-Lande (61570) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 octobre 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. « Église », notice no PA00110746, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Ferme de l'Eglise », notice no PA00110747, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :