Beyond Meat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beyond Meat
logo de Beyond Meat
illustration de Beyond Meat

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Ethan Brown (d)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social El SegundoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Secteur agroalimentaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web beyondmeat.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Beyond Meat est un producteur de substituts de viande à partir de plantes basée à Los Angeles. Les produits de Beyond Meat sont disponibles depuis 2013 aux États-Unis, chez Whole Foods Market[2],[3],[4].

Beyond Meat a été fondé par Ethan Brown en 2009[5]. La société a reçu le financement  de Kleiner Perkins Caufield & Byers, Obvious Corporation, Bill Gates, Biz Stone, et la Humane Society of the United States[6],[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ethan Brown fonde Beyond Meat, anciennement Savage River, en 2009, pour fabriquer des produits végétariens qui reproduisent la viande, et pour tenter d'éliminer quelques-uns des problèmes occasionnés par l'industrie de la viande qu'il a pu constater[2],[5],[8],[9],[10]. Pour Brown, l'inspiration pour Beyond Meat commence dans la "chicken country" ("pays du poulet"), où dans sa jeunesse, il passa des week-ends dans la ferme familiale située dans les régions rurales du Maryland, proches de la frontière avec la Pennsylvanie[11].

Initialement, Brown contacte deux professeurs de l'Université du Missouri, Fu-hung Hsieh et Harold Huff, qui travaillaient déjà sur la création d'une protéine sans viande depuis des années[12] dans un laboratoire universitaire, testant différentes températures et pressions pour obtenir un mélange de soja et de protéines de pois "aussi proche de l'aspect et la sensation du vrai poulet que possible"[12]. Cinq années supplémentaires ont été nécessaires pour élaborer la première recette de Beyond Meat, "Chicken-Free Strips" ("Émincé sans poulet"), que la société commercialise de manière limitée en 2012[13],[14].

Brown déclare que son objectif à long terme est de proposer un produit qui peut satisfaire la demande mondiale croissante pour la viande, en particulier pour des marchés comme l’Inde et la Chine[3],[14].

En 2012, Beyond Meat met tout d'abord en vente son émincé de poulet, exclusif à Whole Food Market dans le nord californien[14]. Peu de temps après, la société lance la construction d'une plus grande usine de production, et projette d'ajouter des produits de bœuf haché et de porc sans viande à leur catalogue[11].

Fast Company cite Beyond Meat comme étant l'une des entreprises les plus innovantes de 2014, et PETA nomme Beyond Meat, entreprise de l'année 2013[8],[15].

La société commence à commercialiser ses produits sans poulet à Whole Foods Market à l'échelle nationale en avril 2013[5],[6],[14],[16].

En mai 2013, Smoothie Tropical Café, une franchise de restauration basée à Atlanta, commence à vendre des produits Beyond Meat comme substitut végétalien pour les plats comportant du poulet[5],[17],[18].

Obvious Corporation, fondée par les cofondateurs de Twitter Evan Williams, Biz Stone, et Jason Goldman, commence à soutenir Beyond Meat en juin 2013[7],[14],[19],[19].

La même année, Kleiner Perkins, une compagnie de capital à risque de la Silicon Valley, réalise avec Beyond Meat, son premier investissement dans une start-up alimentaire[5],[19]. La société est également soutenue par la Humane Society of the United States[15].

En juillet 2018, la chaîne canadienne A&W Food Services of Canada annonce un nouveau burger qui utilise un pâté Beyond Meat. Devant le succès de ce produit (la chaîne ayant même vécu une rapide rupture de stock, au bout d'à peine un mois[20]), A&W ajoute en mars 2019 à sa carte un déjeuner avec une saucisse Beyond Meat, sur un muffin anglais.

En avril 2019, Beyond Meat réalise une introduction partielle en bourse d'environ 180 millions de dollars, valorisant sa capitalisation totale entre 1,5 et 1,2 milliard de dollars[21]. A cette date, l'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 87,9 millions de dollars pour des pertes annuelles en 2018 de 30 millions de dollars[22].

Le fondateur, Ethan Brown[modifier | modifier le code]

Enfant, le fondateur de Beyond Meat, Ethan Brown, passe ses week-ends dans la ferme laitière de son père dans l'ouest du Maryland. Cette expérience le pousse a se préoccuper du sort des animaux qu'il apprend à aimer. Lorsqu'il devient finalement végétalien, sa frustration à l'égard de la disponibilité limitée d'options sans viande l'incite à en apprendre davantage sur l'industrie, et à finalement démarrer sa propre entreprise[11]. Fort d'une maîtrise en politique publique et d'un MBA de l'Université de Columbia, il passe débute sa carrière chez Ballard Power Systems (BLDP), une société active dans les piles à combustibles. Alors qu'il étudie les énergies dites « propres », Brown réalise que l'élevage contribue à l'épuisement des ressources et au changement climatique, et décide de focaliser son travail sur l'alimentation, plutôt que sur l'énergie[5],[10],[23].

Un article de Fortune datant de 2013 décrit le soutien que des groupes de protection des animaux tels que Farm Sanctuaire apportent à Brown[5].

Produits[modifier | modifier le code]

Beyond Meat développe et fabrique une variété de produits alimentaires à base de protéines végétales. Les substituts de viande végétariens sont fabriqués à partir de mélanges de protéines de soja, d'isolats de protéines de pois, de levure, et d'autres ingrédients[16],[24]. En 2014, l'offre de produits de la société se compose de Beyond Chicken (littéralement : "Au-delà du poulet") et de Beyond Beef ("Au-delà du bœuf")[3],[9],[16],[25]. Un pâté végétalien et sans soja pour hamburger, nommé The Beast (« La Bête »), est commercialisé en 2015 sous forme de galette, mais aussi de plats préparés[3],[9],[16],[19].

Beyond Chicken[modifier | modifier le code]

Les produits sans poulet de Beyond Meat, commercialisés en tant que Beyond Chicken, sont fabriqués à partir d'un mélange de protéines de soja , de pois, de fibres et d'autres ingrédients, et sont commercialisés comme une alternative saine à la viande de poulet[5],[19]. Les ingrédients sont mélangés et introduits dans une extrudeuse alimentaire qui cuit le mélange tout en le conduisant à travers un mécanisme spécialement conçu qui utilise de la vapeur, de la pression et de l'eau froide pour former la texture similaire au poulet[16]. Après avoir été traité dans la machine d'extrusion, le produit est découpé à la bonne dimension, assaisonné et grillé avant d'être emballé[12]. La production d'un lot de poulet prend environ 90 minutes[12].

Ce simili poulet est commercialisé sous forme d'émincés, soit légèrement assaisonnés, soit grillés, soit façon Western[16].

Beyond Beef[modifier | modifier le code]

Les deux variétés du Beyond Beef imitant le bœuf haché, appelées Beefy et Feisty, sont fabriquées à partir de protéines de pois, d'huile de colza, et de divers assaisonnements[19],[26]. Le mélange de protéines de pois ne contenant ni soja ni gluten prend la forme d'une pâte, avant d'être chauffé et traité par une extrudeuse alimentaire[14]. Un peu de jus de betterave est ajouté au mélange afin d'imiter la coloration d'un steak animal[27].

Un beefy crumble possède la même teneur en protéines qu'un steak de bœuf haché traditionnel[5],[24].

The Beast[modifier | modifier le code]

Beyond Meat annonce en 2014 le développement et le test d'un nouveau produit nommé The Beast (« La Bête »). La saveur de ces pâtés pour hamburger à base de protéines de légumes est testée par Les Mets de New York lors d'un événement d'avant-match[25],[28],[29],[30].

Le Beast Burger est officiellement commercialisée en février 2015 par l'enseigne Whole Foods Market[31]. Les ingrédients du hamburger comprennent de la poudre de protéine de pois, de l’eau, de l’huile de tournesol, et la controversée « oil blend » (huile de colza, huile de lin, huile de palme*, huile de tournesol, huile dha algal), considérée comme étant mauvaise pour la santé. La formulation de la recette pourrait être modifiée dans le futur dans le but de mettre fin à la controverse sur les huiles, au profit de divers nutriments et saveurs naturelles. Après être passé dans une extrudeuse à double-vis, le mélange est cuit, préssurisé, puis est façonné en forme de galettes, lesquelles sont emballées pour la vente au détail[32],[33].

Les hamburgers ne sont composés d’aucun produit d'origine animale, ne comprennent pas de soja, et contiennent 23 grammes de protéines ainsi que des antioxydants, du fer, du calcium, des vitamines B6, B12 et D, du potassium, du DHA Oméga-3 et du ALA Oméga-3, propices à la récupération musculaire[34],[35],[35],[36].

Production[modifier | modifier le code]

L’usine Beyond Meat est située à Columbia, dans le Missouri[2].

Réception[modifier | modifier le code]

Les produits de Beyond Meat ont reçu des critiques favorables. Mark Bittman une journaliste alimentaire du New York Times, écrit  « vous ne saurez pas faire la différence entre ce poulet [de Beyond Meat] et le poulet normal. Je ne l'ai pas faite, du moins, et c'est le genre de chose que je fais pour vivre. »[37] Bill Gates a écrit sur son blog personnel : « je ne pouvais pas faire la différence entre le poulet de Beyond Meat et le vrai poulet ». Bill Gates est par la suite devenu un investisseur de Beyond Meat en 2013[2],[3],[5]. En 2013, le chef et personnalité de la télévision Alton Brown a écrit à propos du poulet de Beyond Meat : « c’est plus similaire à de la viande que tout ce que j’ai vu qui n'était pas de la viande »[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « https://www.crunchbase.com/organization/beyond-meat »
  2. a b c et d Tom Foster, « Can Artificial Meat Save the World », Popular Science, (consulté le 7 juillet 2014)
  3. a b c d et e Flanagan, Graham, « This Fake Meat Is So Good It Fooled Whole Foods Customers For 3 Days », Business Insider, (consulté le 7 juillet 2014)
  4. Julie Strickland, « Fake Meat for the Masses? », Inc, (consulté le 7 juillet 2014)
  5. a b c d e f g h i et j Marc Gunther, « Beyond Meat closes in on the perfect fake chicken, turns heads, tastebuds », Fortune, (consulté le 7 juillet 2014)
  6. a et b Katie Fehrenbacher, « Beyond Meat CEO: One day eating meat will have no connection to animals », Gigaom, (consulté le 7 juillet 2014)
  7. a et b Darrell Etherington, « We’re 80% of the way to fake meat that’s indistinguishable from the real thing », TechCrunch, (consulté le 7 juillet 2014)
  8. a et b Lulu Chang, « Meet the man behind "Beyond Meat" plant-based protein substitute », cbsnews, (consulté le 7 juillet 2014)
  9. a b et c Jacob Barker, « Chicken substitute to be made in Columbia », Columbia Tribune, (consulté le 7 juillet 2014)
  10. a et b Rahim Kanani, « The Future of Meat is Meatless, Just as Tasty, And About to Change the World », Forbes, (consulté le 7 juillet 2014)
  11. a b et c Yuki Noguchi, « Betting Better Fake Chicken Meat Will Be As Good As The Real Thing », NPR, (consulté le 7 juillet 2014)
  12. a b c et d Meredith Kile, « Need to Know: Tastes like chicken, made in a lab », Aljazeera America, (consulté le 7 juillet 2014)
  13. Patrick J. Hurley, « "Beyond Meat," the Mizzou-Creared Faux Chicken That Fooled the New York Times », Riverfront Times, (consulté le 7 juillet 2014)
  14. a b c d e et f Farhad Manjoo, « Fake Meat So Good it Will Freak You Out », Slate, (consulté le 7 juillet 2014)
  15. a et b Jane Black, « 43. Beyond Meat », Fast Company, (consulté le 7 juillet 2014)
  16. a b c d e f et g Alton Brown, « Tastes Like Chicken », Wired, (consulté le 7 juillet 2014)
  17. Melissa Nguyen, « Tropical Smoothie Café: Beyond Meat Here to Stay », Veg News Daily, (consulté le 7 juillet 2014)
  18. Christopher Seward, « Tropical Smoothie Café adds Beyond Meat’s ‘chicken’ », Atlanta Journal Constitution, (consulté le 7 juillet 2014)
  19. a b c d e et f « Biz Stone Explains Why Twitter’s Co-Founders Are Betting Big on a Vegan Meat Startup », (consulté le 7 juillet 2014)
  20. (en) Services alimentaires A&W du Canada Inc, « Le Burger Beyond Meat de A&W temporairement en rupture de stock! », sur www.newswire.ca (consulté le 21 mars 2019)
  21. « Vegan burger maker Beyond Meat raises price range in upsized IPO », sur Reuters,
  22. Amelia Lucas, « Beyond Meat looks to raise $183.8 million in its IPO », sur CNBC,
  23. Chanelle Bessette, « 10 Questions: Ethan Brown, CEO, Beyond Meat », Fortune, (consulté le 7 juillet 2014)
  24. a et b Stephanie Strom, « Fake Meats, Finally, Taste Like Chicken », New York Times, (consulté le 7 juillet 2014)
  25. a et b Sarah Nassauer, « Meatless Burgers Make Their MLB Pitch », The Wall Street Journal, (consulté le 7 juillet 2014)
  26. « Beef-free crumbles », Beyond Meat (consulté le 7 juillet 2014)
  27. Laurence Girard, « Le burger vegan de Beyond Meat séduit la Bourse », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mai 2019)
  28. « Beyond Meat Unleashes New ‘Beast’ Vegan Burger on NY Mets », Ecorazzi, (consulté le 7 juillet 2014)
  29. « Beast Burger Packs Flavor, Nutrients », ABC News, (consulté le 7 juillet 2014)
  30. « Beyond Meat Pitching Beast Burger to Big Leagues », VegNews, (consulté le 7 juillet 2014)
  31. Haber, Matt, « How Long Before Silicon Valley Can Produce Fake Meat That Tastes Like Real Meat? », New York Magazine, (consulté le 16 avril 2015)
  32. Jacobsen, Rowan, « The Top-Secret Food That Will Change the Way You Eat », Outside Magazine, (consulté le 16 avril 2015)
  33. Kummer, Corby, « The Problem with Fake Meat », MIT Technology Review, (consulté le 16 avril 2015)
  34. Angle, Sara and Rachel Schultz, « Beyond Meat’s High-Protein Veggie Burger Is the Best Thing to Ever Happen to Vegans », Shape Magazine, (consulté le 16 avril 2015)
  35. a et b « The Beast Burger », Beyond Meat, (consulté le 16 avril 2015)
  36. Joiner, James, « The Veggie Burgers With Meaty Ambition », The Daily Beast, (consulté le 16 avril 2015)
  37. Wellman, Victoria, « New vegan 'chicken' sells out in days with promise of authentic texture and taste... but can it impress our meat-loving tester? », The Daily Mail, (consulté le 7 juillet 2014)