Végétarisme environnemental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le végétarisme environnemental est la pratique du végétarisme ou végétalisme sur la base des indications que la production animale, en particulier par l'agriculture intensive, est écologiquement non durable[1]. La principale préoccupation environnementale de produits d'origine animale est la pollution en incluant les émissions de gaz à effet de serre et l'utilisation de ressources telles que les combustibles fossiles, l'eau et la terre.

Études[modifier | modifier le code]

Différentes formes[modifier | modifier le code]

Effets bénéfique sur l'environnement[modifier | modifier le code]

Déforestation[modifier | modifier le code]

Gaspillage et pollution de l’eau[modifier | modifier le code]

Changement climatique[modifier | modifier le code]

Consommation d’énergie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]