Industrie agroalimentaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une usine de transformation de l'industrie agroalimentaire Nestlé.

L’industrie agroalimentaire (en abrégé IAA) est l'ensemble des activités industrielles qui transforment des productions alimentaires issues de l'agriculture ou de la pêche en aliments industriels destinés essentiellement à la consommation humaine.

Ce secteur économique comprend les transformateurs de produits de grande consommation tels que Nestlé, Danone, Lactalis, Savencia Fromage & Dairy, Pernod Ricard, Unilever, le groupe Bel, Mondelēz International ou encore United Biscuits.

Il ne doit pas être confondu avec l’agro-industrie qui comprend, outre l'agroalimentaire, la transformation des productions issues de l'agriculture, de la pêche et de la foresterie en produits non alimentaires, comme les biocarburants, les biomatériaux et les biotechnologies industrielles (« biotechnologies blanches »).

Activités[modifier | modifier le code]

L'INSEE distingue 10 secteurs d'activités dans l'industrie agroalimentaire[1] (hors tabac) ː

  1. La transformation et la conservation de la viande et la préparation de produits à base de viande ː 8 399 entreprises employant 110 976 salariés (chiffres relatifs à l'année 2015)
  2. La transformation et la conservation de poisson, de crustacés et de mollusquesː 380 entreprises, employant 11 218 salariés.
  3. La transformation et la conservation de fruits et légumes ː 1 282 entreprises employant 23 152 salariés.
  4. La fabrication d'huiles et graisses végétales et animalesː 320 entreprises employant 3 692 salariés.
  5. La Fabrication de produits laitiers ː 1 316 entreprises employant 56 638 salariés.
  6. Le travail des grains ; la fabrication de produits amylacés ː 427 entreprises employant 13 224 salariés.
  7. La fabrication de produits de boulangerie-pâtisserie et de pâtes alimentaires ː 39 229 entreprises employant 173 998 salariés.
  8. La fabrication d'autres produits alimentaires ː5 051 entreprises employant 74 487 salariés.
  9. La fabrication d'aliments pour animaux ː 456 entreprises employant 16 775 salariés.
  10. La fabrication de boissonsː 4 113 entreprises employant 43 911salariés

Dans le cadre de ces activités, cette industrie génère de l'épicerie sucrée et de l'épicerie salée.

Entreprises mondiales[modifier | modifier le code]

Ce secteur économique comprend de puissants fabricants de produits de consommation tels que Nestlé, Danone, Lactalis, Pernod Ricard, Groupe Bel, Kraft Foods, United Biscuits, Xinjiang Chalkis Co.Ltd (numéro deux mondial de la tomate transformée), etc.

Place de ce secteur en France[modifier | modifier le code]

En France, l'industrie agroalimentaire est dans les premiers secteurs d'activités en termes de chiffre d'affaires, avec 140 milliards d'euros[2]. Le secteur compte 10 000 entreprises représentant un effectif total de 400 000 salariés[3].

C'est le premier employeur industriel d'Aquitaine, avec 19 % de l'emploi industriel régional[4].

Le secteur concerne treize pôles de compétitivité. Il est représenté et défendu par l’ANIA.

L'industrie de la charcuterie utilise massivement des nitrites afin de donner à la viande une couleur rosée attractive et augmenter sa durée de consommation. La consommation de nitrites constituant cependant l'une des principales causes des cancers colorectaux. En dépit de leurs graves conséquences sanitaires, la plupart des industriels refusent d'y renoncer et choisissent de gagner du temps en mettant en doute les preuves médicales et scientifiques[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ministère de l'agriculture et de la pêche, L'agriculture, la forêt et les industries agroalimentaires, 2006, (ISBN 978-2-11-095963-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Caractéristiques de l'industrie agroalimentaire par activité en 2015 », sur insee.fr, (consulté le 19 novembre 2017)
  2. Liste d'entreprises agroalimentaires en France
  3. Chiffres clés et documentation sur l'industrie agroalimentaire
  4. Industries agroalimentaires sur le site du conseil régional d'Aquitaine.
  5. « Pourquoi l'industrie de la charcuterie s'entête à nous faire avaler des produits cancérogènes », Basta !,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste de films à voir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]