Cuisine végétarienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une variété de produits pour la cuisine végétarienne, compatibles avec la cuisine végétalienne.

La cuisine végétarienne Écouter est la cuisine qui remplit les critères du végétarisme, en n'utilisant pas de chair animale. L'ovo-lacto-végétarisme (le type de végétarisme le plus répandu dans le monde occidental), souvent appelé simplement végétarisme, autorise le miel, les œufs et les produits laitiers tels que le lait et le fromage[1]. Le lacto-végétarisme, type de végétarisme répandu en Inde exclut les œufs. Enfin, les formes les plus strictes de végétarisme sont le végétalisme (pratiqué par les véganes et jaïns) et le fruitarisme, qui excluent tout produit d'origine animale, y compris les produits laitiers ainsi que le miel, et même certains sucres raffinés lorsqu'ils ont été filtrés et blanchis à l'aide de noir animal.

Les aliments végétariens peuvent se classer en différents types :

Aliments employés dans la cuisine végétarienne[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les aliments considérés comme appropriés pour tous les types de cuisines végétariennes incluent :

Aliments qui conviennent à plusieurs types de cuisine végétarienne :

  • Les produits laitiers (lait, beurre, fromage (excepté les fromages contenant de la présure d'origine animale), yaourt (en excluant les yaourts faits avec de la gélatine), etc. - non consommés par les végétaliens et les ovovégétariens.
  • Les œufs - non consommés par les végétaliens et les lactovégétariens.
  • Le miel - non consommé par la plupart des végétaliens.

Cuisines traditionnellement végétariennes[modifier | modifier le code]

Certains pays ont une culture du végétarisme plus prononcé que d'autres. En effet, les facteurs géographiques, culturels, religieux ou historiques ont amené à des différences notables dans nos régimes à travers le monde. Par exemple, vous trouverez énormément de végétariens en Inde, où l'on recense 35 % de végétariens dans la population. Si bien que de nombreuses entreprises ont dû s'adapter, tel McDonald's qui a ouvert des restaurants végétarien en Inde[2].

Produits végétariens faits à partir de céréales.

Il est difficile de nommer des plats typiquement végétariens tant la cuisine végétarienne aujourd'hui propose tout aussi bien des adaptations de plats traditionnellement non végétariens, que des plats typiquement végétarien comme les falafels, les rouleaux de printemps ou de nombreux plats indiens.

Différentes capitales dans le monde mettent le régime végétarien en exergue en revisitant des plats populaires et les adaptant au régime végétarien. C'est le cas, par exemple, à Berlin, ou les restaurants végétariens (et végétaliens) sont en vogue et il n'est pas difficile de trouver hamburgers, pizzas ou encore kebabs végétariens. La capitale est d'ailleurs régulièrement nommée dans les meilleures villes pour végétariens[3].

Combler les carences[modifier | modifier le code]

Du fait de la non consommation de viande, de poisson chez les végétariens, voire de produits laitiers chez les végétaliens, ces régimes alimentaires doivent combler les carences en nutriments que la viande ou le poisson apportent[4]. Pour cela, ils existent de très nombreux aliments, ne provenant pas de la production animale, mais aussi des compléments alimentaires, qui permettent d'apporter les nutriments dont les végétariens auraient besoin[4].

Produits commerciaux[modifier | modifier le code]

Des produits commerciaux, spécialement conçus pour les végétariens et étiquetés comme tels, sont disponibles dans la plupart des pays dans le monde entier en quantités et qualités variables. Par exemple, en Australie, divers produits végétariens sont disponibles dans la plupart des chaines de supermarchés et un guide d'achat végétarien est fourni par la « Vegetarian / Vegan Society of Queensland »[5]. Cependant, le plus grand marché de produits alimentaires commercialement étiquetés végétariens est l'Inde[réf. nécessaire], avec des lois gouvernementales officielles réglementant une étiquette " végétarien" et "non végétarien"[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ivu.org/history/renaissance/words.html
  2. Anna Villechenon, « En Inde, McDonald's passe au régime végétarien », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 5 février 2016)
  3. « Journée mondiale du végétarisme : astuces pour voyageurs végétariens | GetYourGuide.fr », sur GetYourGuide.fr (consulté le 5 février 2016)
  4. a et b « Le régime végétarien en 3 questions », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2018).
  5. « Vegetarian/Vegan Supermarket Shopping Guide », (consulté le 16 octobre 2018)
  6. « Food Labelling Regulations in India: What’s in a Label? » (consulté le 16 octobre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]