Érythème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Érythème
Classification et ressources externes
Image illustrative de l'article Érythème
Érythème migrant typique de la maladie de Lyme
CIM-10 L51-L54
CIM-9 695
DiseasesDB 4466
MeSH D004890
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L'érythème est la lésion dermatologique la plus courante ; caractérisée par une rougeur congestive de la peau, diffuse ou localisée, s'effaçant à la vitropression (c'est-à-dire à l'appui, via notamment un verre de montre).

Il s'agit généralement de la manifestation externe d'une vasodilatation, qui quand elle est accompagnée d’une exsudation confère à l’érythème un caractère faussement « papuleux ».

Hormis dans quelques cas, cette lésion élémentaire ne s'accompagne généralement pas d'autres modifications locales.

Typologies[modifier | modifier le code]

Les érythèmes passifs[modifier | modifier le code]

Ils sont dus à une accumulation de sang veineux. Il peut s'agir d'une cyanose due à une insuffisance cardiaque ou respiratoire, une acrocyanose, des engelures, un livedo réticulaire ou un livedo racemosa.

Les érythèmes actifs[modifier | modifier le code]

Ils sont dus à une vasodilatation.

Ils peuvent être diffus ou localisés.

  • Parmi les érythèmes localisés, on classe :
    • l'érythème actinique (ou coup de soleil, qui est une brûlure apparaissant sur la partie de la peau trop exposée au rayonnement UV B (290 nm-350 nm de longueur d'onde, dans le spectre non-visible du rayonnement solaire[2],[3] ;
    • la lucite ;
    • l'intertrigo ;
    • la photodermatose qui est parfois une allergie solaire (lucite), éventuellement liée à une photosensibilisation ; une cause courante est une surexposition de la peau aux ultraviolets, le plus souvent d'origine solaire (érythème solaire, communément appelé « coup de soleil »), et qui peut avoir différents de niveaux de gravité selon l'intensité de la brûlure, de la simple rosification temporaire, au coup de soleil classique (suivi d'une desquamation dans les jours qui suivent du fait de la déshydradation) jusqu'à la formation de cloques puis de plaies purulentes (quand les couches inférieures non protégées du derme, elles aussi inflamées, sont exposées aux infections locales) ;
    • le lupus érythémateux disséminé ;
    • la dermatomyosite et l'érysipèle ;

L'érythème localisé peut avoir une raison émotive comme l'érythème pudique et n'apparaître qu'au visage.

Télangiectasie[modifier | modifier le code]

La télangiectasie est une dilatation permanente des vaisseaux superficiels, formant des traînées linéaires rouge vif, parfois anastomosées en réseau et s'effaçant à la vitropression. Elle est héréditaire ou acquise.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collège des enseignants en dermatologie de France, Item 314 - Exanthème, 2012 [[PDF]lire en ligne]
  2. DUBARD, J., KOSMALSKI, S., CHRISTIAENS, F., & FILTZ, J. () Développement au LNE de moyens de caractérisation des simulateurs solaires ultraviolet utilisés pour la détermination des facteurs de protection solaire (SPF) en cosmétique. Laboratorie national de métrologie et d'essais, PDF, 3 pages
  3. Joint ISO/CIE Standard ISO 17166:1999/CIE S007-1998 Erythema Reference Action Spectrum and Standard Erythema Dose (voir aussi : http://www.cie.co.at/framepublications.html)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]