Beechcraft 1900

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beechcraft 1900
Beechcraft B1900D d'Atlantique Air Assistance
Beechcraft B1900D d'Atlantique Air Assistance

Rôle Avion d’affaires, monoplan
Constructeur Drapeau : États-Unis Beechcraft
Équipage 2 pilotes
Premier vol
Mise en service Février 1984
Dimensions
Longueur 17,60 m
Envergure 17,70 m
Hauteur 4,50 m
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 7,6 t
Passagers 19
Motorisation
Moteurs 2 turbopropulseurs
Performances
Vitesse de croisière maximale 500 km/h
Autonomie 1 600 km
Altitude de croisière 8000 m

Le Beechcraft 1900 Beechliner est un avion de transport régional à turbopropulseurs de 19 places (de type C, D ou King Air ExecLiner pour les versions civiles ; C-12J pour sa version militaire). La version initiale A n'a été produite qu'à trois exemplaires, dont un seul est encore en service au sein de l'Escuadrón de Ejecutivos 310 bolivien. À fuselage agrandi, permettant la station debout des passagers, le Beechliner est également apparenté au Beech King Air. Fabriqué à plus de 450 exemplaires par Raytheon Aircraft, le 1900D a été commercialisé à partir de 1991.

Beechcraft 1900 variante D[modifier | modifier le code]

Le Beechcraft 1900 variante D est le seul petit turbopropulseur à permettre aux passagers de se lever dans la cabine, ce qui explique le fuselage agrandi.

Accidents[modifier | modifier le code]

  • Le 19 novembre 1996, le vol 5925 de United Express entre en collision à l’atterrissage avec un Beechcraft King Air sur les pistes du Quincy Regional Airport (Illinois, États-Unis) suite à un problème de communication (14 morts, aucun survivant)
  • Le 30 juillet 1998, le Crash de Quiberon voit un Beech 1900D de la compagnie Proteus Arilines entre en collision avec un Cessna 177 au large de Quiberon (15 morts, aucun survivant)
  • Le , le vol 5481 d'Air Midwest s'écrase à l'Aéroport de Charlotte (Caroline du Nord) peu après son décollage (21 morts, aucun survivant).
  • Le 28 janvier 2008, vers 21 h heure locale, un Beech 1900D Airliner de la compagnie Tassili Airlines (immatriculé 7T-VIN[1]) s'est brisé à environ 10 km au nord de l'Aéroport de Ghardaïa-Noumérat-Moufdi Zakaria. L'appareil, en provenance de l'Aéroport de Hassi R'Mel - Tilrhemt, était en phase d’approche et s’apprêtait à atterrir sur l’aéroport de Ghardaïa, lorsque le pilote a dû annuler son atterrissage du fait de la présence d’un autre avion sur la piste. Lors d'une nouvelle tentative d’atterrissage, l’avion a heurté le sol et s’est partiellement brisé. L’avion comptait deux passagers et trois membres d’équipage à bord. Le copilote, blessé lors de l’accident, est décédé quelques jours après.
  • Le , le vol U4-103 de Buddha Air s'est écrasé à 7,8 km de l'aéroport de Katmandou, causant la mort de 19 personnes[2].
  • Le 11 février 2014, un vol privé s'écrase à Miami-Dade, probablement à cause d'une panne moteur.

Dotation militaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aviation Safety Network — Accident description: 7T-VIN
  2. (en) Simon Hradecky, « Crash: Buddha B190 near Kathmandu on Sep 25th 2011, impacted terrain », sur The Aviation Herald, (consulté le 26 septembre 2011)
  3. (en) Tom Kaminsky, The United States Military Aviation Directory, Airtime Publishing, (ISBN 1-880588-29-3)