Pilatus PC-12

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pilatus PC-12
Vue de l'avion.
Vue de l'avion

Rôle Avion d'affaires, cargo
Constructeur Drapeau : Suisse Pilatus Aircraft ltd
Équipage 2 pilotes (peut être piloté par un seul pilote en toute sécurité)
Mise en service 1991
Dimensions
Longueur 14,4 m
Envergure 16,27 m
Hauteur 4,26 m
Aire alaire environ 26 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide (version standard) 2,66 t
À vide (version standard) 2,75 t
Max. au décollage 4,74 t
Max. à l’atterrissage 4,5 t
Kérosène 1 534 L
Passagers max 9
Motorisation
Moteurs Pratt & Whitney PT6A-67B
Performances
Vitesse maximale 520 km/h
Autonomie environ 2 900 km
Plafond 9 200 m
Vitesse ascensionnelle 8,3 m/s
Un U-28A à l'Aéroport Niamey

Le Pilatus PC-12 est un avion d'affaires monomoteur à turbopropulseur, qui peut également être utilisé comme cargo ou pour le transport de neuf passagers maximum.

Description[modifier | modifier le code]

Cet avion est fabriqué par Pilatus Aircraft, à Stans (Suisse). Il a été vendu à 1 000 exemplaires de par le monde (juin 2010). Des entreprises diverses utilisent les capacités très particulières de cet avion, par exemple le Royal Flying Doctors Service en Australie[1], ainsi que des administrations, des forces armées, des particuliers et des entreprises de copropriétés d'avions.

Particularités[modifier | modifier le code]

Le PC-12 est un avion qui peut opérer depuis des pistes sommaires et très courtes. Il permet de desservir des destinations que des jets d'affaires ne peuvent atteindre en raison du manque d'équipements ou de la piste trop sommaire. Le PC-12 est capable d'utiliser des pistes en herbe.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • PC-12/41 : première génération introduite en 1994, motorisée par un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-67B ; tous ont par la suite été mis au niveau PC-12/45.
  • PC-12/45 : introduite en 1996, la charge maximale au décollage a été portée à 4 500 kg.
  • PC-12/47 : certifiée en 2005, la charge maximale au décollage est améliorée avec 4 740 kg, et l'insonorisation améliorée avec 85 dBA maximum au poste de pilotage et 81 dBA en cabine passagers.
  • PC-12/47E : apparue en 2008, bénéficie d'une avionique améliorée Honeywell Primus Apex.
  • PC-12/M Spectre : dénommée Eagle, plate-forme militarisée à destination des États-Unis.
  • PC-12/47S : version militarisée de l'armée américaine, désignée U-28A.
  • PC-12NG : désignation en vigueur depuis 2010, équipée du dispositif Smartview qui propose une visualisation tridimentionnelle du terrain sur écran.

Dotations militaires[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan : Afghan Air Force, 18 PC-12/47E ont été commandés en octobre 2012[2], modifiés par l'Américain Sierra Nevada Corp. À ce jour, seul un exemplaire a été livré.

Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud : South African Air Force, 1 PC-12 au sein du 41 Squadron pour le transport de VIP

Drapeau de la Bulgarie Bulgarie : Bulgarian Air Force, 1 PC-12 pour le transport de VIP

Drapeau des États-Unis États-Unis : Air Force Special Operations Command, 37 x PC-12 répartit en PC-12/45 U-28A, PC-12/47 U-28A et PC-12/47 U-28B[3]. En mai 2012, 21 exemplaires étaient en service dans l'armée des États-Unis, affectés à des missions spéciales, sous la désignation U-28A depuis 2006, dont le coût est estimé à 16,5 millions de dollars américains[4].

Drapeau de la Finlande Finlande : Finnish Air Force, 6 unités de PC-12NG, utilisées comme avions de liaison[5].

Drapeau de la Suisse Suisse : Forces aériennes suisses, un exemplaire destiné au transport, à la surveillance et au calibrage du système radar FLORAKO.

Utilisateurs publics[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud

Drapeau de l’Argentine Argentine

Drapeau de l'Australie Australie

  • Royal Flying Doctor Service : 1 x PC-12, 14 x PC-12/45, 3 x PC-12/47, 16 x PC-12/47E[1]
  • Western Australia Police: 2 PC-12/47 pour du transport de personnel, le sauvetage et l'aide en cas de catastrophe
  • Northern Territory Police : 1 x PC-12/47E[7]

Drapeau du Canada Canada

Drapeau des États-Unis États-Unis

Utilisateurs civil[modifier | modifier le code]

Drapeau du Canada Canada

  • Air Bravo : Air Ambulance and charter service, 7 x PC-12[7]
  • AirSprint : 3 X PC-12 [12]
  • Nakina Outpost Camps & Air Service : 2 x PC-12[13]
  • Pascan Aviation : 5 x PC-12, dont 1 vendu[14]
  • Wasaya Airways (en) : 7 x PC-12[15]
  • Chrono Aviation: 6 x PC-12/45

Drapeau des États-Unis États-Unis

  • Epps Air Service : 3 x PC-12[16]
  • PlaneSense Inc. / Cobalt Air : 26 x PC-12[17]

Drapeau de la Suisse Suisse

  • Lions Air AG : 5 x PC-12, dont 3 vendu[18]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Royal Flying Doctor Service, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  2. (en)La Rédaction, « Afghan SpecOps gets PC-12NG Transport Planes », in Defense Industry Daily, 17 octobre 2012, (article).
  3. Air Force Special Operations Command AFSOC, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  4. (en)« U-28A », sur U.S. Air Force,‎ (consulté le 17 octobre 2012)
  5. Finland Air Force, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  6. South Africa Red Cross Air Mercy Service, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  7. a et b Air Bravo, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  8. Royal Canadian Mounted Police, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  9. "Ornge adds new high performance medically equipped aircraft to fleet." Ornge, 7 October 2008. Retrieved: 20 August 2009.
  10. United States Forest Service, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  11. Department of Homeland Security, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  12. AirSprint, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  13. Nakina Outpost Camps & Air Service, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  14. Pascan Aviation, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  15. Wasaya Airways, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  16. Epps Air Service, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  17. PlaneSense Inc., consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.
  18. Lions Air AG, consulté le 26 avril 2015 sur rzjets.net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :