Beechcraft Skipper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Beechcraft Skipper
Image illustrative de l’article Beechcraft Skipper
Un Beechcraft Skipper vu au Canada en 2004.

Constructeur aéronautique Drapeau : États-Unis Beechcraft
Type École
Premier vol
Mise en service 1979
Nombre construit 312
Motorisation
Moteur un Lycoming O-235-L2C, 115 ch
Dimensions
Envergure 9,14 m
Longueur 7,28 m
Hauteur 2,30 m
Surface alaire 12,06 m2
Nombre de places 2
Masses
Masse à vide 501 kg
Masse maximum 760 kg
Performances
Décollage 237 m
Atterrissage 204 m
Vitesse de croisière 179 km/h
Vitesse de croisière maximale 196 km/h
Vitesse maximale (VNE) 265 km/h
Vitesse de décrochage 87 km/h
Plafond 3 930 m
Vitesse ascensionnelle 3,6 m/s
Distance franchissable 605 km

Le Beechcraft Model 77 Skipper est un avion léger biplace d’école.

Origine[modifier | modifier le code]

Parallèlement au développement de son bimoteur d’école Model 76 Duchess, Beechcraft travaillait en 1974 sur un projet de monomoteur d’école économique utilisant les mêmes procédés de construction, soit l’emploi de matériau en nid d’abeille collé. Comme le Duchess le futur biplace était destiné en priorité aux Beech Aero Centers, mais le constructeur espérait aussi pouvoir concurrencer le très populaire Cessna 150/152. Désigné initialement PD 285 (Preliminary Design 285), cet appareil devait être réalisé autour d’une nouvelle aile basse cantilever de profondeur constante utilisant un profil GA(W)-1, issu des recherches de la NASA sur les profils supercritiques[1], dont tout le bord de fuite était mobile. Un démonstrateur technologique (N285BA) prit l’air le , équipé d’un moteur Continental O-200 de 100 ch. Durant les essais il fut jugé nécessaire de doter l’appareil d’un empennage en T, assurant un meilleur contrôle en tangage à basse vitesse et une meilleure sortie de vrille[2]. Reposant sur un atterrisseur tricycle fixe, l’appareil était aménagé en biplace côte-à-côte.

Un avion arrivé au mauvais moment[modifier | modifier le code]

Devenu Model 77 Skipper, le premier appareil de série prit l’air le , piloté par Vaughn Gregg. La certification FAA (A30CE) fut délivrée le et les premiers exemplaires, équipés d’un moteur Lycoming O-235-L2C de 115 ch entraînant une hélice bipale, livrés en . 211 Skipper avaient été livrés au , puis les ventes s’effondrèrent, le marché de l’aviation légère connaissant une très forte récession aux États-Unis au début des années 1980. À titre de comparaison Piper avait livré en un an un millier de PA-38 Tomahawk, mais cet appareil comparable au Skipper avait été mis sur le marché un an plus tôt. Beechcraft annonça en l’arrêt de la production[2], 312 appareils étant finalement produits (c/n WA-1/312)[3].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. AJ Pelletier p. 164
  2. a et b Phillips
  3. Commercial serialization 1945 thru 2010

Références[modifier | modifier le code]