Barrage de Maury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barrage de Maury
Image illustrative de l'article Barrage de Maury
Le barrage de Maury.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Commune Florentin-la-Capelle et Saint-Amans-des-Cots
Coordonnées 44° 39′ 46″ nord, 2° 39′ 52″ est
Cours d'eau Selves
Objectifs et impacts
Vocation Hydroélectricité
Date du début des travaux 1940
Date de la fin des travaux 1947
Barrage
Type Barrage voûte
Hauteur du barrage
(lit de rivière)
65 m
Hauteur du barrage
(fondation barrage)
72 m
Longueur du barrage 185 m
Épaisseur du barrage
(au sommet)
2,50 m
Épaisseur du barrage
(à la base)
18 m
Réservoir
Altitude du réservoir 586 m
Volume du réservoir 34,2 millions de m3
Surface du réservoir 1,64 ha
Longueur du réservoir 4 km
Centrale hydroélectrique
Lardit
Hauteur de chute 336 m
Nombre de turbines 2
Type de turbines Francis
Puissance installée 43 MW
Production annuelle 95 GWh

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Barrage de Maury

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

(Voir situation sur carte : Aveyron)
Barrage de Maury

Le barrage de Maury, également appelé barrage de la Selves ou barrage de Saint-Amans-des-Cots, est un barrage français du Massif central, situé dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le barrage de Maury est situé sur la Selves, un affluent de la rive droite de la Truyère, dans le département de l'Aveyron. Il est implanté entre les communes de Florentin-la-Capelle et Saint-Amans-des-Cots, au sud du lieu dit Maury. Il est doté de deux évacuateurs de crue[1].

Sa retenue, longue de quatre kilomètres[1] porte le nom de lac de Maury, ou encore lac de la Selves. Elle est également alimentée par le Selvet.

Après un dénivelé de 336 mètres, une galerie longue de six kilomètres prolongée d'une conduite forcée d'un kilomètre de long[2],[3] alimente la centrale hydroélectrique de Lardit située à l'extrême sud-ouest de la commune de Campouriez, en rive gauche de la Truyère, un kilomètre au nord-est du barrage de Cambeyrac.

Cette usine fonctionne avec deux groupes de turbines Francis[4], fournissant une puissance totale de 43 MW[1], et capables de produire annuellement en moyenne 95 GWh[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du barrage de Maury commence en 1940 et s'achève en 1947[5].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est un barrage voûte en béton dont les caractéristiques techniques sont les suivantes[5] :

  • hauteur (par rapport au lit du cours d'eau) : 65 m[1]
  • hauteur (par rapport aux fondations) : 72 m
  • longueur : 185 m[1]
  • largeur en crête : 2,50 m
  • largeur à la base : 18 m
  • deux groupes de turbines de type Francis[4]
  • puissance installée 43 MW[1]
  • volume du réservoir : 34,2 millions de m3[1]
  • superficie du réservoir : 166 hectares[4]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h [PDF] EDF sur le bassin du Lot, Aménagement de Lardit], consulté le 29 juillet 2017.
  2. a et b Barrages de la Truyère, http://sitepasite.free.fr, consulté le 29 juillet 2017.
  3. Le barrage-voûte : Maury, Entente interdépartementale du bassin du Lot, consulté le 3 août 2017.
  4. a, b et c Le Massif Central - bassin Lot-Truyère, Hydrelect.info, consulté le 29 juillet 2017.
  5. a et b Barrage de Maury, Structurae, consulté le 29 juillet 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :