Barrage des Chaumettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Barrage des Chaumettes
Image illustrative de l’article Barrage des Chaumettes
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Communes Roche-le-Peyroux et Saint-Victour
Coordonnées 45° 26′ 32″ nord, 2° 22′ 21″ est
Cours d'eau Diège
Objectifs et impacts
Vocation Énergie
Date de mise en service 1927
Barrage
Type Barrage poids en béton
Hauteur
(lit de rivière)
40 m
Longueur 90 m
Épaisseur en crête m
Épaisseur à la base 27 m
Réservoir
Altitude 547 m NGF
Volume 7,5 millions de m3
Superficie 75 ha

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Barrage des Chaumettes

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

(Voir situation sur carte : Corrèze)
Barrage des Chaumettes

Le barrage des Chaumettes est situé en France, entre les communes de Roche-le-Peyroux et Saint-Victour, en Corrèze, dans le Massif central.

Géographie[modifier | modifier le code]

Établi entre les communes de Roche-le-Peyroux (rive droite) et Saint-Victour (rive gauche) dans le nord-est du département de la Corrèze, le barrage des Chaumettes retient les eaux de la Diège, un affluent de la Dordogne. Son lac de retenue, long de cinq kilomètres et d'un volume de 7,5 millions de m3, reçoit également les eaux de la Gane. Cinq autres communes bordent le lac : Saint-Exupéry-les-Roches en rive gauche, ainsi que Mestes, Chirac-Bellevue, Saint-Étienne-la-Geneste et Sainte-Marie-Lapanouze en rive droite.

Histoire et caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Construit de 1925 à 1927, l'ouvrage est un barrage poids d'une hauteur de 40 mètres, long de 90 mètres pour une largeur comprise entre 4 mètres au sommet et 27 mètres à la base[1]. Il sert à la production d'hydroélectricité[1]. Alimentée par une conduite forcée, la centrale de Val Beneyte se trouve en rive droite de la Dordogne[2], à hauteur du lac de retenue du barrage de Marèges, un kilomètre en aval du site de Saint-Nazaire[3].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Barrage des Chaumettes sur le site Structurae, consulté le 16 septembre 2015.
  2. Le barrage des Chaumettes sur le site lacorreze.com, consulté le 16 septembre 2015.
  3. « Cle Electr. » sur Géoportail (consulté le 16 septembre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site de Val Beneyte sur le site de Taillandier architectes associés