Barrage de Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barrage de Sainte-Croix
Image illustrative de l'article Barrage de Sainte-Croix
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision Provence-Alpes-Côte d'Azur
Coordonnées 43° 44′ 12″ nord, 6° 08′ 03″ est
Cours d'eau Verdon
Objectifs et impacts
Vocation Irrigation et électricité
Date de mise en service 1974
Barrage
Type voûte à double courbure en béton
Hauteur du barrage
(lit de rivière)
95 m
Réservoir
Altitude du réservoir 477 m
Volume du réservoir 761 millions de m3
Surface du réservoir 2 180 ha
Production annuelle 142 GWh/an

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Barrage de Sainte-Croix

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Barrage de Sainte-Croix

Le barrage de Sainte-Croix est un barrage hydroélectrique situé sur la rivière du Verdon et retenant le lac de Sainte-Croix, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il appartient à EDF et, retenant 767 millions de m³ d'eau, il fournit 142 millions de kWh par an[1].

Construit de 1971 à 1974 où il a été mis en service, c'est un barrage en voûte à double courbure en béton.

Il a célébré ses 40 ans en mai 2014 avec une vingtaine de manifestations sportives, musicales, ou culturelles. Pour l’occasion, le barrage a complètement repensé sa communication : du site internet à la page Facebook, en passant par son logo dessiné en forme de sourire[2].

L’édifice est impressionnant et devrait attirer une population nombreuse, pour veiller à la sécurité du site, des caméras de surveillance ont été installées et filment 24 heures sur 24. Sur le plan du génie civil, des tests effectués tout au long de l’année mesurent les variations de pression et de température. Par ailleurs le responsable du site, Daniel Branchat, rappelle que la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal), établit des vérifications tous les 10 ans sur chaque centimètre du barrage « avec l'utilisation de robots subaquatiques »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]