Barrage de Montézic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La digue de Monnès.

Le barrage de Montézic (ou de Monnès) appartient au Groupe d’exploitation hydraulique (GEH) Lot-Truyère, lui-même intégré à l’Unité de production Centre d’EDF. Le GEH Lot-Truyère regroupe quinze usines et seize barrages[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

L’installation hydroélectrique est située sur la commune de Montézic, dans le département de l’Aveyron. Elle est implantée sur le ruisseau des Vergnes[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les travaux du barrage ont débuté en 1976 et sa mise en service a eu lien cinq ans plus tard, en 1981[3]. En 2005[4], la préfecture a fait paraître un décret qui a donné jour à l’élaboration d’un plan de prévention des risques d'inondation en 2006[5].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le barrage de Monnès est un barrage « en remblai »[6]. Il alimente la centrale de Montézic qui est une « station de transfert d’énergie par pompage » (STEP).

  • Hauteur : 57 m
  • Longueur : 820 m
  • Largeur en crête : 57 m
  • Largeur à la base : 210 m
  • Volume du barrage : 1 600 000 m3

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Groupe d'exploitation hydraulique Lot-Truyère, EDF, consulté le 5 juillet 2017.
  2. Barrage de Monnes, Ministère de l'Économie, consulté le 5 juillet 2017.
  3. « Occitanie : Barrage de Monnes », Comité français des barrages et réservoirs, consulté le 5 juillet 2017.
  4. « Si les barrages cèdent », La Dépêche, 22 janvier 2011, consulté le 5 juillet 2017.
  5. « Bassin : les risques d’inondation surveillés depuis l’espace », Centre Presse Aveyron, 30 avril 2014, consulté le 5 juillet 2017.
  6. « Digue de Monnes », Structurae, consulté le 5 juillet 2017.