Portail:Barrage

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


le portail sur les barrages

Barrage Hoover, États-Unis. Entrée du tunnel du barrage Erlaufstausee. Évacuateur de crues du barrage de Matsumoto (préfecture de Nagano, Japon). L'écologie des berges des plans d'eau artificiels peut être perturbée par des variations brutales de niveau. Échelle pour poissons.

Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à en réguler le débit et/ou à stocker de l'eau, au profit du trafic fluvial, de l'irrigation, d'une prévention relative aux catastrophes naturelles (crues, inondations), par la création de lacs artificiels ou de réservoirs. Il permet souvent la production de force motrice (moulin à eau) et d'hydroélectricité, la fragmentation écopaysagère, d'envasements à l'amont du barrage, de dégradation écopaysagères, il permet la création d'une industrie de pisciculture. Les conséquences environnementales et sociales d'un barrage varient selon le volume et la hauteur d'eau retenue et selon le contexte biogéographique : en noyant des vallées entières, un barrage artificiel peut forcer des populations entières à se déplacer. Certains s'intègrent dans un plan d'aménagement de bassin, et font l'objet de mesures conservatoires et compensatoires. Souvent la loi imposent un débit réservé. Un barrage submersible est plutôt nommé chaussée, seuil ou digue.

Il y a actuellement 1 030 articles et 316 catégories liés à ce sujet.

Lumière sur...

Le Columbia près du barrage de Bonneville, 2004.

Le Columbia (se prononce /kə.lʌm.bi.ə/ ou « co-lemb-bia » et se nomme Columbia River /kə.lʌm.bi.ə ˈɹɪvəɹ/ en anglais) est un fleuve circulant du Canada aux États-Unis avant de se jeter dans l’océan Pacifique.

C’est le plus grand cours d’eau de la région Nord-Ouest Pacifique de l’Amérique du Nord, que ce soit par sa longueur totale, la taille du bassin versant ou son débit à l’embouchure. Il prend sa source dans les montagnes Rocheuses en Colombie-Britannique, au Canada, puis coule dans les États américains de Washington et de l’Oregon avant de se jeter dans l’océan Pacifique à la hauteur de la ville d’Astoria. Le fleuve mesure environ 2 000 kilomètres et son principal affluent est la Snake. Son bassin versant est d’environ 670 000 kilomètres carrés, soit un peu plus que la taille de la France, et s’étend sur sept États américains et une Province canadienne.

En volume, la Columbia est le quatrième plus grand fleuve des États-Unis, et il a le plus grand débit des fleuves d’Amérique du Nord qui se jettent dans l’océan Pacifique. Son débit abondant et sa dénivelée relativement raide lui donnent un énorme potentiel pour la production d’énergie hydroélectrique. Les quatorze barrages hydroélectriques sur le cours principal du Columbia produisent à eux seuls plus d’énergie hydroélectrique que ceux de tout autre fleuve nord-américain.

Le Columbia et ses affluents ont été au centre de la culture et de l’économie de la région depuis des milliers d’années. Ils ont été utilisés pour le transport et comme axe de communication, reliant les nombreux groupes de populations de la région. Le système fluvial accueille de nombreuses espèces de poissons anadromes qui migrent entre les habitats d’eau douce et de mer de l’océan Pacifique. Ces poissons, surtout les espèces de saumons, fournirent une nourriture de base pour les peuples autochtones et, dans les siècles passés, les commerçants de tout l’Ouest de l’Amérique du Nord sont venus commercer ces poissons.

À la fin du XVIIIe siècle, le Columbia Rediviva, un navire américain, devint le premier à entrer dans l’embouchure du fleuve depuis l’océan Pacifique, et son commandant Robert Gray nomma sa découverte du nom de son bateau. Il fut suivi par l’explorateur britannique William Robert Broughton qui explora la chaîne côtière de l’Oregon dans la vallée de la Willamette. Dans les décennies suivantes, les compagnies commerciales de traite des fourrures utilisèrent le Columbia comme une voie de transport clé. Les explorateurs à terre venus de l’est entrèrent dans la vallée de la Willamette par la gorge du Columbia et les pionniers commencèrent à s’installer dans la vallée de la Willamette en nombre croissant depuis les deux voies d’accès découvertes. Les bateaux à vapeur naviguant le long du fleuve facilitèrent le commerce et les communications et l’arrivée du chemin de fer à la fin du XIXe siècle, avec des lignes suivant le lit du fleuve, permit de compléter ces liens…

Autres articles sélectionnés au sein du portail barrage


Index thématiques

Édifices

Définitions
Dreischluchtendamm modell.jpg

Bassin de dissipation, Commission internationale des grands barrages, Débordement de barrage, Seuil, Barrage voûte, Barrage poids, Digue, Aboiteau, Digue de canal, Épi, Levée, Restanque, Liste des barrages hydroélectriques les plus puissants, Liste des plus hauts barrages, Liste des plus grands lacs artificiels

Barrage
Manic2barrage.jpg

Barrage de Merdjet El Feïat, Barrage de Sidi Daoud, Barrage de Thénia, Barrage Kissir, Barrage de Bimont, Barrage du Chevril, Barrage du Laouzas, Barrage de Malpasset, Barrage de Marèges, Barrage de Puylaurent, Barrage de Roselend, Barrage de Saint-Barthélémy, Barrage de Saint-Sernin-du-Bois, Barrage des Toules, Barrage de Tseuzier, Barrage de Vouglans, Barrage Zola, Barrage des Saints-Peyres, Barrage des Chaumettes, Barrage du Diemelsee, Barrage de Donzère-Mondragon, Barrage d'Edersee, Barrage de l'Escale, Barrage de l'Eschbachtal, Barrage de la Grande-Dixence, Barrage de Guerlédan, Barrage de Hohenwarte, Barrage d'Itaipu, Barrage de Mšeno, Barrage Norris, Barrage de Toktogul, Barrage des Trois-Gorges, Barrage de Tucuruí, Barrage de Kossou, Barrage de Marib, Barrage de Tabqa, Barrage du Gleno, Barrage Blowering, Centrale de Grand-Sault, Centrale Jean-Lesage, Centrale de La Gabelle, Centrale de Rapide-Blanc, Digue d'enceinte de Caderousse, Île aux Cygnes, Victoria Embankment

Structures

Rupture de barrage
Teton Dam failure.jpg

Accident de l'usine d'aluminium d'Ajka, Rupture de barrages de Bento Rodrigues, Inondation de Johnstown de 1889, Catastrophe du barrage du Val de Stava, Incident de la lutte contre les inondations de l'ère Hōreki, Impact environnemental des barrages

Lac de barrage
Berchtesgaden IMG 0999.JPG

Réservoir de Bouzey, Lac Arenal, Réservoir de Caniapiscau, Lac Dollard-des-Ormeaux, Edersee, Lac Gatún, Lac Inya, Réservoir de Kaïrakkoum, Lac Kariba, Lac Nasser

Barrage naturel
Beaver dams, Whitefish Channel.JPG

Embâcles naturels, Gour, Tufière, Amphithéâtre morainique d'Ivrée, Badab-e Surt, Dent de Vaulion, Éboulements des Diablerets, Glacier Fedtchenko, Glacier Perito Moreno, Pamukkale, Pont des Dieux, Salpausselkä, Tufière de Rolampont, Jökulhlaup, Vidange brutale d'un lac glaciaire, Échelle à poissons, Barrage de castors


Une image au hasard

Gordon Dam.jpg

Le barrage de Gordon, dans le Parc National du Sud-Ouest en Tasmanie.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia
Commons-logo.svg

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images


Wiktionary-logo.svg

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Barrages
Lexique sur l’hydraulique

Wikiversity-logo.svg

Wikiversité
(Ressources pédagogiques)
Université

Wikinews-logo.svg

Wikinews
(Actualités)
Nouvelles