Portail:Barrage

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


le portail sur les barrages

Barrage Hoover, États-Unis. Entrée du tunnel du barrage Erlaufstausee. Évacuateur de crues du barrage de Matsumoto (préfecture de Nagano, Japon). L'écologie des berges des plans d'eau artificiels peut être perturbée par des variations brutales de niveau. Échelle pour poissons.

Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à en réguler le débit et/ou à stocker de l'eau, au profit du trafic fluvial, de l'irrigation, d'une prévention relative aux catastrophes naturelles (crues, inondations), par la création de lacs artificiels ou de réservoirs. Il permet souvent la production de force motrice (moulin à eau) et d'hydroélectricité, la fragmentation écopaysagère, d'envasements à l'amont du barrage, de dégradation écopaysagères, il permet la création d'une industrie de pisciculture. Les conséquences environnementales et sociales d'un barrage varient selon le volume et la hauteur d'eau retenue et selon le contexte biogéographique : en noyant des vallées entières, un barrage artificiel peut forcer des populations entières à se déplacer. Certains s'intègrent dans un plan d'aménagement de bassin, et font l'objet de mesures conservatoires et compensatoires. Souvent la loi imposent un débit réservé. Un barrage submersible est plutôt nommé chaussée, seuil ou digue.

Il y a actuellement 1 106 articles et 328 catégories liés à ce sujet.

Lumière sur...

L'évacuateur de crues de la centrale Robert-Bourassa est capable d'absorber un débit deux fois supérieur à celui du fleuve Saint-Laurent. La centrale, d'une puissance installée de 5 616 mégawatts, a été inaugurée en 1979. Elle est au cœur du réseau de huit centrales hydroélectriques connu sous le nom de projet de la Baie-James.

Hydro-Québec est une société d'État québécoise fondée en 1944. Son unique actionnaire est le gouvernement du Québec. La société, qui a son siège social à Montréal, est responsable de la production, du transport et de la distribution de l'électricité au Québec.

Avec ses 62 centrales hydroélectriques, Hydro-Québec constitue le principal producteur d'électricité au Canada et le plus grand producteur mondial d'hydroélectricité. La puissance installée de ses installations s'établit à 36 643 mégawatts (MW) et elle comptait 4,2 millions de clients en 2014.

Les grands développements hydroélectriques menés sans interruption pendant un demi-siècle — les centrales de Bersimis, l'expansion de la centrale de Beauharnois, Carillon, Manic-Outardes, Churchill Falls et le gigantesque projet de la Baie-James — ont permis au Québec de réduire sa dépendance à l'égard des combustibles fossiles. En 2010, l'électricité constituait la principale source d'énergie primaire consommée au Québec et représentait 39,3 % du bilan énergétique québécois. Cependant, la construction et l'exploitation de ces aménagements ont eu des conséquences sur l'environnement nordique. Elles ont aussi eu un impact sur les populations autochtones vivant dans le Nord-du-Québec, qui ont vigoureusement contesté les développements hydroélectriques de l'État québécois.

Depuis sa fondation, Hydro-Québec joue un rôle déterminant dans le développement économique du Québec, par la taille et la fréquence de ses investissements, par le développement d'une expertise reconnue, notamment dans le domaine du génie-conseil, de la gérance de grands projets d'infrastructures et du transport de l'électricité, ainsi que par sa capacité à produire une grande quantité d'électricité à bas prix.

L'augmentation des coûts de l'énergie au cours des années 2000, les bas taux d'intérêt et l'émergence d'un consensus international sur la question des changements climatiques ont eu un impact positif sur les résultats financiers d'Hydro-Québec. Entre 2010 et 2014, l'entreprise a versé des dividendes de 9,2 milliards de dollars canadiens au gouvernement du Québec tout en garantissant aux Québécois des tarifs d'électricité qui figurent parmi les plus bas en Amérique du Nord.

Autres articles sélectionnés au sein du portail barrage


Index thématiques

Édifices

Définitions
Dreischluchtendamm modell.jpg

Bassin de dissipation, Commission internationale des grands barrages, Débordement de barrage, Seuil, Barrage voûte, Barrage poids, Digue, Aboiteau, Digue de canal, Épi, Levée, Restanque, Liste des barrages hydroélectriques les plus puissants, Liste des plus hauts barrages, Liste des plus grands lacs artificiels

Barrage
Manic2barrage.jpg

Barrage de Merdjet El Feïat, Barrage de Sidi Daoud, Barrage de Thénia, Barrage Kissir, Barrage de Bimont, Barrage du Chevril, Barrage du Laouzas, Barrage de Malpasset, Barrage de Marèges, Barrage de Puylaurent, Barrage de Roselend, Barrage de Saint-Barthélémy, Barrage de Saint-Sernin-du-Bois, Barrage des Toules, Barrage de Tseuzier, Barrage de Vouglans, Barrage Zola, Barrage des Saints-Peyres, Barrage des Chaumettes, Barrage du Diemelsee, Barrage de Donzère-Mondragon, Barrage d'Edersee, Barrage de l'Escale, Barrage de l'Eschbachtal, Barrage de la Grande-Dixence, Barrage de Guerlédan, Barrage de Hohenwarte, Barrage d'Itaipu, Barrage de Mšeno, Barrage Norris, Barrage de Toktogul, Barrage des Trois-Gorges, Barrage de Tucuruí, Barrage de Kossou, Barrage de Marib, Barrage de Tabqa, Barrage du Gleno, Barrage Blowering, Centrale de Grand-Sault, Centrale Jean-Lesage, Centrale de La Gabelle, Centrale de Rapide-Blanc, Digue d'enceinte de Caderousse, Île aux Cygnes, Victoria Embankment

Structures

Rupture de barrage
Teton Dam failure.jpg

Accident de l'usine d'aluminium d'Ajka, Rupture de barrages de Bento Rodrigues, Inondation de Johnstown de 1889, Catastrophe du barrage du Val de Stava, Incident de la lutte contre les inondations de l'ère Hōreki, Impact environnemental des barrages

Lac de barrage
Berchtesgaden IMG 0999.JPG

Réservoir de Bouzey, Lac Arenal, Réservoir de Caniapiscau, Lac Dollard-des-Ormeaux, Edersee, Lac Gatún, Lac Inya, Réservoir de Kaïrakkoum, Lac Kariba, Lac Nasser

Barrage naturel
Beaver dams, Whitefish Channel.JPG

Embâcles naturels, Gour, Tufière, Amphithéâtre morainique d'Ivrée, Badab-e Surt, Dent de Vaulion, Éboulements des Diablerets, Glacier Fedtchenko, Glacier Perito Moreno, Pamukkale, Pont des Dieux, Salpausselkä, Tufière de Rolampont, Jökulhlaup, Vidange brutale d'un lac glaciaire, Échelle à poissons, Barrage de castors


Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Images


Lien vers Wiktionnaire

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Barrages
Lexique sur l’hydraulique

Lien vers Wikiversité

Wikiversité
(Ressources pédagogiques)
Université

Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Nouvelles