Deuxième circonscription de l'Ardèche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Deuxième circonscription de l'Ardèche
Carte de la circonscription.
Carte de la circonscription.
Géographie
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Ardèche
Superficie 1 340,17 km²
Subdivisions
Cantons 9
Communes 92
Représentation
Député Michèle Victory
Législature XVe
Groupe parlementaire Nouvelle gauche
Autres informations
Population 120 390 hab. (2009)
Densité 90 hab./km2

La deuxième circonscription de l'Ardèche est l'une des trois circonscriptions législatives françaises que compte le département de l'Ardèche (07) situé en région Rhône-Alpes. Elle est représentée depuis la XIIIe législature par Olivier Dussopt, député PS qui fut benjamin de l'Assemblée lors de son élection.

C'est l'une des rares circonscriptions dont le découpage n'ait pas évolué depuis les débuts de la Cinquième République, en 1958[1].

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

La deuxième circonscription de l'Ardèche forme un triangle, regroupant les zones situées au nord du département. Elle est organisée autour des villes d'Annonay et Tournon-sur-Rhône.

Elle regroupe les 9 cantons suivants parmi les 12 cantons de l'arrondissement de Tournon-sur-Rhône :

Description historique et politique[modifier | modifier le code]

Historique des résultats[modifier | modifier le code]

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

Ire Louis Roche-Defrance CNI Conseiller général de Tournon
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IIe Louis Roche-Defrance RI Maire de Tournon
conseiller général de Tournon
IIIe Louis Roche-Defrance DVD Maire de Tournon
conseiller général du Tournon
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IVe Henri Torre UDR Conseiller général de Serrières (à partir de 1970).
Ve Henri Torre UDR Maire de Boulieu-les-Annonay
conseiller général de Serrières
Remplacé par Pierre Grandcolas le à la suite de sa nomination au gouvernement.
Récupère son poste le 6 octobre 1974 à la faveur d'une élection partielle à la suite de sa sortie du gouvernement.
VIe Henri Torre DVD Maire de Boulieu-les-Annonay
conseiller général de Serrières
Remplacé par Régis Perbet (élection partielle) le à la suite de son élection au Sénat
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
VIIe Régis Perbet RPR Maire d'Annonay (1983-1986)
conseiller général de Annonay-Sud
IXe Régis Perbet RPR Remplacé par Henri-Jean Arnaud le à la suite de son décès.
Xe Henri-Jean Arnaud RPR Maire de Guilherand-Granges
conseiller général de Saint-Péray
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Jacques Dondoux

Jean Pontier
PRS Maire de Saint-Agrève
conseiller général de Saint-Agrève
Remplacé par Jean Pontier le à la suite de sa nomination au gouvernement.
XIIe Gérard Weber UMP Maire d'Annonay
Président du Bassin d'Agglomération d'Annonay
XIIIe Olivier Dussopt PS Maire d'Annonay
XIVe Olivier Dussopt PS Maire d'Annonay
XVe Olivier Dussopt puis Michèle Victory PS Maire d'Annonay
Remplacé par Michèle Victory le à la suite de sa nomination au gouvernement.

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Voici la liste des résultats des élections législatives dans la circonscription depuis le découpage électoral de 1986[2] :

Élections de 1988[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

2e tour des élections de 1988
Candidat Parti % Voix
Régis Perbet RPR 51,31 27 277
Jacques Dondoux DVG 48,69 25 880


Le taux d'abstention fut de 35,07 % au premier tour, et de 28,45 % au deuxième tour.

Élections de 1993[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

2e tour des élections de 1993
Candidat Parti % Voix
Henri-Jean Arnaud RPR 58,33 23 468
Dominique Chambon UDF 41,67 16 768


Le taux d'abstention fut de 29,84 % au premier tour, et de 37,40 % au deuxième tour.

Élections de 1997[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

2e tour des élections de 1997
Candidat Parti % Voix
Jacques Dondoux PRG 51,69 28 657
Henri-Jean Arnaud RPR 48,31 26 500


Le taux d'abstention fut de 32,14 % au premier tour, et de 26,60 % au deuxième tour.

Élections de 2002[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

2e tour des élections de 2002
Candidat Parti % Voix
Gérard Weber UMP 53,84 26 634
Catherine Rolin PS 46,16 22 835


Le taux d'abstention fut de 33,42 % au premier tour, et de 38,08 % au deuxième tour.

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

2e tour des élections de 2007
Candidat Parti % Voix
Olivier Dussopt PS 53,71 29 096
Gérard Weber UMP 46,29 25 073


Le taux d'abstention fut de 37,71 % au premier tour, et de 37,16 % au deuxième tour.

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2012 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2012.

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 2e circonscription de l'Ardèche[3]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Olivier Dussopt* PS 22 629 40,29 28 990 53,35
Mathieu Darnaud UMP 19 029 33,88 25 347 46,65
Véronique Gathercole FN 7 583 13,50
Myriam Normand FG (PCF) 2 368 4,22
Justine Arnaud EELV 1 907 3,40
Claude Escande MoDem 948 1,69
Raphaël Nogier DVD 377 0,67
Brigitte Tussau Le Trèfle 342 0,61
Anne-Laure Le Grand DLR 317 0,56
Pascal Guion NPA 271 0,48
Jackie Durand AEI 208 0,37
Christophe Marchisio LO 179 0,32
Gabriel Bardonnet RIC 1 0,00
Inscrits 90 928 100,00 90 825 100,00
Abstentions 34 019 37,41 35 153 38,70
Votants 56 909 62,59 55 672 61,30
Blancs et nuls 750 1,32 1 335 2,40
Exprimés 56 159 98,68 54 337 97,60
* député sortant

Élections de 2017[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription de l'Ardèche
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 93 064 100,00 93 064 100,00
Abstentions 43 197 46,42 49 718 53,42
Votants 49 867 53,58 43 346 46,58
% des votants % des votants
Bulletins blancs 627 1,26 2 799 6,46
Bulletins nuls 253 0,51 1 236 2,85
Suffrages exprimés 48 987 98,24 39 311 90,69
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
Laurette Gouyet-Pommaret
La République en marche !
12 718 25,96 17 179 43,70
Olivier Dussopt (député sortant)
Parti socialiste (Parti radical de gauche)
11 531 23,54 22 132 56,30
Marc-Antoine Quenette
Les Républicains (Union des démocrates et indépendants)
6 585 13,44
Odile Lasfargues-Bouyon
Front national
6 026 12,30
Samia Hasnaoui
La France insoumise
4 897 10,00
Jean-Paul Vallon
Divers droite
3 293 6,72
Nadia Senni
Europe Écologie Les Verts
1 460 2,98
Isabelle François
Debout la France
1 116 2,28
Daniel Babarossa
Parti communiste français
859 1,75
Christophe Marchisio
Lutte ouvrière
263 0,54
Isabelle Strubi
Divers (Union populaire républicaine)
239 0,49
Jean-Paul Louis Vallon
Extrême droite (Union des patriotes)
0 0,00
Source : Ministère de l'Intérieur - Deuxième circonscription de l'Ardèche

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tableau des circonscriptions électorales : Ardèche », Journal officiel de la République française,‎ , p. 9361 (lire en ligne).
  2. Loi relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, surnommée redécoupage Pasqua (du nom de Charles Pasqua, ministre de l'intérieur en 1986) : « Publication au JORF du 25 novembre 1986 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/, site du service public de la diffusion du droit en France (consulté le 13 juin 2007). Cette loi crée en outre 86 nouvelles circonscriptions législatives en France, leur nombre total passant de 491 à 577.
  3. Résultats officiels de la circonscription, sur le site du ministère de l'Intérieur.

Articles connexes[modifier | modifier le code]