Julie Benz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benz (homonymie).
Julie Benz
Description de cette image, également commentée ci-après

Julie Benz au Comic-Con 2012.

Nom de naissance Julie Marie Benz
Naissance (45 ans)
Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Actrice
Films notables John Rambo
Saw 5
Punisher : Zone de guerre
Séries notables Buffy contre les vampires
Angel
Dexter
Desperate Housewives
Super Hero Family
Defiance

Julie Benz est une actrice américaine, née le à Pittsburgh (Pennsylvanie).

Dès ses débuts, dans les années 1990, l'actrice alterne cinéma et télévision. Elle est révélée dans le rôle de la vampire Darla dans les séries télévisées fantastiques Buffy contre les vampires et Angel (1999-2004).

Elle confirme dans le rôle de Rita Bennett dans la série dramatique Dexter (2006-2010). Pour cette interprétation, elle a remporté le Satellite Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée (2006) ainsi que le Saturn Award de la meilleure actrice de télévision dans un second rôle (2010).

Elle a également tenue des premiers et seconds rôles marquants dans des séries comme Desperate Housewives (2010), Super Hero Family (2010-2011), Defiance (2013-2015), Hawaii 5-0 (2015-2017) et Training Day (2017).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Née à Pittsburgh d'un père chirurgien et d'une mère patineuse[1], elle a un frère, Jeffrey et une sœur, Jennifer. Elle mesure 1,63 mètre[2].

À l'âge de trois ans, elle s'oriente tout d'abord vers une carrière de patineuse[1].

À seize ans, elle participe au championnat américain de danse sur glace junior, mais après une mauvaise chute, elle abandonne sa carrière[1].

Un an plus tard, elle décide de se consacrer au métier d'actrice et rentre au sein d'une troupe de théâtre locale[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les années 1990 : Débuts et révélation[modifier | modifier le code]

Julie Benz au Booster Bash 2005.

En 1990, elle obtient son premier rôle d'actrice au cinéma à 18 ans, dans le film d'horreur Deux yeux maléfiques (Due occhi diabolici), une adaptation de deux célèbres nouvelles d'Edgar Allan Poe[1].

En parallèle, elle suit des cours de comédie à l'Université de New York, puis décide de déménager à Los Angeles[1]. Elle y enchaîne des petits rôles dans des séries télévisées, Notre belle famille ou la série de science-fiction Sliders : Les Mondes parallèles et des films de série B.

En 1997, elle obtient un rôle dans le pilote d'une nouvelle série fantastique, Buffy contre les vampires, interprétant le tout premier vampire de l'histoire de la série : son personnage revient dans quelques épisodes, mais c'est surtout dans la série dérivée, Angel, que celui-ci est considérablement développé. Son personnage s'impose même comme une figure majeure de la mythologie de la série, apparaissant durant 20 épisodes étalés sur les cinq saisons, entre 2000 et 2004.

Puis, l'actrice tente de s'imposer dans un rôle régulier. Mais les sitcoms Ask Harriet et Payne, lancées en 1998 et 1999 sont des échecs. En revanche, la chaîne diffusant Buffy lui confie un rôle récurrent dans la première saison de la série fantastique Roswell.

En 1999, elle porte la comédie Jawbreaker, aux côtés de Rose McGowan et Rebecca Gayheart, à sa sortie, le film passe inaperçu[3] mais au fil du temps, il acquiert une certaine notoriété, reconnu comme étant un film culte du genre teen movie[4].

En 2000, elle partage la vedette du téléfilm d'horreur La Cinquième Sœur au côté d'une autre star de la télévision, Shannen Doherty, côté cinéma, elle joue une blonde écervelée dans le parodique Scary Scream Movie. De son côté, Steven Spielberg lui confie un rôle dans la mini-série de science-fiction à prestige Disparition (Taken), développée par Leslie Bohem et diffusée en 2002.

Les années 2000 : Ascension critique[modifier | modifier le code]

L'actrice lors du Paley Center Gala, en 2008.

Une fois Angel achevé, elle enchaîne avec des rôles dans des films sortis directement en vidéo jusqu'en 2006. Comme la suite de George de la jungle, George de la jungle 2 (2002) et le drame 8 mm 2 : Perversions fatales (2005), annoncé comme une suite au film 8 millimètres de Joel Schumacher sorti en 1999 avec Nicolas Cage, bien que les deux films n'aient aucun élément en commun. Se démarque sa participation au téléfilm dramatique Lackawanna Blues, accompagnée, entre autres, par Sharon Epatha MerkersonTerrence Howard et Liev Schreiber. Produit par l'oscarisée Halle Berry, ce drame remporte la ferveur des critiques et se retrouve nommé et récompensé à de nombreuses cérémonies de remises de prix[5].

En 2005, elle est alors choisie pour interpréter le rôle régulier de Rita Bennett, la fragile et meurtrie compagne du protagoniste Dexter Morgan, dans la série thriller Dexter. La série est acclamée par la critique et l'actrice voit sa performance récompensée par un Satellite Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée. La même année, elle revient vers le genre fantastique le temps d'un épisode de Supernatural.

Julie Benz lors du DragonCon 2009.

Elle continue d'intervenir à la télévision et joue dans un épisode des séries policières Les Experts : Miami, Les Experts et New York, police judiciaire. Forte de sa notoriété grandissante, elle tient également les rôles titres des téléfilms Vengeance du passé (2006) et Une vie en danger (2009).

Mais l'exposition apportée par Dexter lui permet surtout de participer à des productions cinématographiques plus importantes : en 2008, elle est ainsi à l'affiche des films d'action John Rambo, Punisher : Zone de guerre et du film d'horreur Saw 5. Rambo et le cinquième volet de la saga d'horreur lui permettent de nouer avec les hauteurs du box office[6],[7] en revanche, et malgré une forte médiatisation, la troisième adaptation du comics édité par Marvel Comics, après Punisher en 1989 et The Punisher en 2004, déçoit[8].

Les années 2010 : Rôles réguliers[modifier | modifier le code]

Julie Benz le , au PaleyFest.

En 2010, elle rejoint la sixième saison de la série populaire Desperate Housewives, à partir de l'épisode 14, où elle prête ses traits au personnage récurrent de Robin Gallagher, une ancienne strip-teaseuse qui tombe sous le charme de Katherine Mayfair et finit par s'enfuir avec elle[9]. Ce personnage légèrement sulfureux lui permet surtout de s'imposer dans un registre plus léger. Cette même année, elle est tout de même récompensée pour son incarnation de Rita Bennett, elle reçoit le Saturn Award de la meilleure actrice de télévision dans un second rôle ainsi qu'une citation par le prestigieux Festival de Monte-Carlo.

En 2011, elle joue ainsi le rôle féminin principal de Stéphanie Powell dans la série d'action familiale Super Hero Family, diffusée sur ABC. Les mauvaises audiences et les critiques très mitigées ne permettent pas au programme de dépasser le cap d'une saison de vingt épisodes. Elle rebondit aussitôt en rejoignant la nouvelle série médicale A Gifted Man[10], pour le personnage récurrent de Christina Holt, sur la chaîne CBS. La série ne dépasse pas seize épisodes.

Julie Benz au Comic-Con de San-Diego, en 2013.

En 2013, elle porte le téléfilm policier Taken : À la recherche de Sophie Parker, qui est un succès au moment de sa diffusion[11], mais elle parvient surtout à revenir au premier plan avec le rôle féminin principal de la série de science-fiction Defiance[12], grosse production internationale diffusée par la chaîne câblée Syfy. Le programme est arrêté au bout de trois saisons, en 2015, suite à une baisse des audiences significative.

Également, elle continue de participer à des téléfilms et des productions cinématographiques indépendantes, comme le thriller dramatique et surnaturel, Circle (2015), ainsi que le film d'action Life on the Line (2016), lui permettant de donner la réplique à John Travolta et Sharon Stone.

À partir de 2015, elle intervient de manière régulière dans la série policière Hawaii 5-0, dans le rôle du lieutenant Abby Dunn.

En 2017, elle rejoint la série dramatique Training Day qui se présente comme une suite réimaginée du film éponyme d'Antoine Fuqua sorti en 2001, dont le tournage est marqué par le décès de Bill Paxton[13].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Durant l'été 1998, Julie Benz a épousé l'acteur John Kassir puis a demandé le divorce en 2007, qui fut prononcé en 2008[14].

Le , l'actrice s'est mariée avec Rich Orosco, ils sont ensemble depuis 2008, c'est un responsable marketing. La cérémonie était privée, sur le thème du Mexique, pour faire honneur aux origines d'Orosco[15],[14].

Elle collectionne des objets antiques de tous les pays qu'elle visite[14].

C'est une proche amie d'Eliza Dushku, de Clare Kramer et de Jaime Murray[14].

Elle est souvent confondue avec une autre actrice, populaire à la télévision, Julie Bowen. On lui a déjà demandé de signer des autographes en son nom[14].

Son cousin est Tim Benz, une personnalité américaine du monde de la radio et de la télévision sportive[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Julie Benz, David Zayas, Michael C. Hall et C.S. Lee, pour la série télévisée Dexter, en 2008.

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lors de la soirée post-Golden Globes, en 2009.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[18].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Anneliese Fromont[19] est la voix française régulière de l'actrice. Charlotte Marin[20],[21] et Juliette Degenne[19] l'ont également doublé respectivement à sept et quatre reprises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Biographie de Julie Benz » sur AlloCiné.fr, consulté le 24 janvier 2012.
  2. « Taille de l'actrice » sur IMDb.com, consulté le 24 janvier 2012.
  3. (en) « Box Office : Jawbreaker », sur box office mojo
  4. (en) Denise Petski, « ‘Jawbreaker’: E! Developing Series Adaptation of Teen Cult Film », sur deadline,
  5. (en) « Lackawanna Blues (2005 TV Movie) Awards », sur IMDb.com.
  6. (en) « Box Office : Saw 5 », sur box office mojo
  7. (en) « Box Office : Rambo », sur box office mojo
  8. (en) « box office : Punisher: War Zone », sur box office mojo
  9. Mook, « Julie Benz dans la sixième saison de Desperate Housewives ! », sur Dexter-addict.com, (consulté le 28 février 2010)
  10. « Fiche de la série A Gifted Man », sur AlloCiné.fr
  11. (en) « Saturday Cable Ratings - 'Cops,' 'Hell on Wheels,' 'Cupcake Wars,' 'Taken: The Search for Sophie Parker,' 'The White Queen' & More! », sur tv-recaps,
  12. « Julie Benz héroïne de la nouvelle série Defiance » sur Toutlecine.com, article du 9 mars 2012, consulté le 23 mars 2012
  13. (en) Matt Webb Mitovich, « Training Day, Ransom Cancelled at CBS », sur TV Line.com,
  14. a, b, c, d, e et f (en) « Julie Benz Biography », sur IMDb
  15. (en) « Julie Benz de Dexter s'est mariée » sur Uk.eonline.com, mis en ligne le 9 novembre 2012
  16. a et b (en) « Filmographie à venir de Julie Benz », sur IMDb.com, (consulté le 24 février 2017) [dernière m-à-j].
  17. Le téléfilm est sorti le 9 janvier 2014 en France.
  18. (en) « Julie Benz Awards », sur IMDb
  19. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Comédiennes ayant doublé Julie Benz en France », sur RS Doublage, (consulté le 24 mars 2016) [m-à-j].
  20. a, b, c, d, e, f, g et h « Comédiennes ayant doublé Julie Benz en France » sur Doublagissimo, consulté le 2 mars 2012.
  21. a et b « Fiche des doublages effectués par Charlotte Marin » sur AlloDoublage, consulté le 31 mai 2012.
  22. a et b « Comédiennes ayant doublé Julie Benz en France » sur Doublage Séries Database, consulté le 2 mars 2012
  23. Carton du doublage français.
  24. « Comédiennes ayant doublé Julie Benz au Québec » sur Doublage.qc.ca

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :