Casper (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casper.

Casper

Titre original Casper
Réalisation Brad Silberling
Scénario Joseph Oriolo
Seymour Reit
Sherri Stoner
Deanna Oliver (en)
Acteurs principaux
Sociétés de production Amblin Entertainment
Universal Pictures
The Harvey Entertainment Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Fantastique
Sortie 1995
Durée 96 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Casper est un film américain réalisé par Brad Silberling, sorti en 1995. Il est basé sur le personnage de la série de bande dessinée publiée à l'origine par Harvey Comics. Le film est inspiré du court-métrage d'animation Casper le gentil fantôme, réalisé par Izzy Sparber en 1945. C'est le premier film dont le héros principal est en images de synthèse.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Furieuse d'avoir hérité d'une vieille maison plutôt que de l'argent qu'elle espérait, Carrigan Crittenden se ravise lorsqu'elle découvre une carte indiquant l'existence d'un trésor caché dans la maison. Mais celle-ci s'avère hantée par de nombreux fantômes. Rebroussant chemin, elle engage James Harvey, un parapsychologue, afin de se débarrasser des fantômes. Celui-ci s'installe dans la demeure avec sa fille Kat, qui fait bientôt la connaissance de Casper, « le plus gentil des fantômes » selon lui. En tout cas, plus gentil que les fantômes de ses trois oncles.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le nom de Harvey, porté par les personnages de Christina Ricci et Bill Pullman, fait référence à Harvey Comics, éditeur de la version en bande dessinée de Casper.
  • Une scène fut tournée, dans laquelle Zelda Rubinstein, reprenant son rôle de Poltergeist (1982), criait aux fantômes : « Allez vers la lumière ! », mais fut ensuite coupée au montage.
  • L'arrivée des trois oncles de Casper dans la cuisine parodie l'arrivée des hélicoptères dans Apocalypse Now avec La chevauchée des Walkyries de Wagner en musique de fond.
  • Dans la même scène, ils s'exposent aux rayons du soleil et crient « Je fonds », imitant la sorcière du film Le Magicien d'Oz.
  • Dans la scène où le visage du docteur James Harvey se transforme à plusieurs reprises devant un miroir, il prend la forme du « Gardien de la Crypte » de la série Les Contes de la crypte.
  • L'architecture de la maison des Harvey semble être fortement inspirée du style de l'architecte Antoni Gaudi. En particulier, les fenêtres et les fresques, sont similaires à celles de la Casa Batlló à Barcelone.
  • Au début du film, Carrigan Crittenden fait appel à des spécialistes dans le domaine des fantômes sortant sans succès de la maison, terrifiés. Le premier, un prêtre, ressort au bout de quelques secondes la tête retournée à 180 degrés et la soutane recouverte de vomi vert ; ceci est un clin d'œil au film L'Exorciste. Le second intervenant n'est autre que le docteur Raymond Stantz (Dan Aykroyd), un des quatre membres de la société S.O.S. Fantômes dans le film du même nom. Il est à préciser que l'acteur n'est pas crédité au générique de fin.

Distinctions[modifier | modifier le code]

La saga Casper[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]