Daylight (film, 1996)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daylight.
Daylight
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Holland Tunnel, lieu principal des événements du film.
Titre québécois Le Tunnel de l'enfer
Titre original Daylight
Réalisation Rob Cohen
Scénario Leslie Bohem
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Catastrophe
Action
Aventure
Drame
Durée 114 minutes
Sortie 1996

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Daylight, ou Le Tunnel de l'enfer au Québec, est un film catastrophe américain réalisé par Rob Cohen, sorti en 1996.

Le film a été en partie tourné dans le Holland Tunnel (la façade de l'entrée du tunnel représentant une tête d'indien est une création numérique pour le film).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le tunnel qui relie Manhattan au New Jersey, des centaines de véhicules se pressent en cette fin d'après-midi. Le chauffeur (et les passagers) d'une voiture volée percute lors de sa fuite un des camions chargés de produits toxiques hautement inflammables. Le feu se propage à grande vitesse, détruisant tout sur son passage, provoquant l'éboulement de blocs de béton et autres dégâts à différents endroits du tunnel. Les survivants, menacés de noyade et d'étouffement, se tournent alors vers l'ancien chef des services médicaux d'urgence de la ville de New York (« New York City Emergency Medical Services » ou EMS), Kit Latura qui, devenu chauffeur de taxi, se trouve sur place. Kit fait l'impossible pour les sauver. Grâce à son ingéniosité, il réussit à faire sortir quelques survivants avec un chien…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • On peut voir dans ce film le fils de Sylvester Stallone, Sage Stallone, qui joue un des survivants de la catastrophe.
  • Nicolas Cage devait interpréter le rôle de Kit Latura mais les studios ont finalement choisi Sylvester Stallone.
  • La chanson du film, Whenever There Is Love, est interprétée en français par Donna Summer et Bruce Roberts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]