Akwel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

AKWEL
logo de Akwel
Logo du Groupe AKWEL
illustration de Akwel

Création 1972
Fondateurs André, Joseph et Roger Coutier
Forme juridique Société anonyme à Conseil de Surveillance et Directoire
Slogan "Efficient automotive solutions"
Siège social Champfromier -
Drapeau de France France
Direction Mathieu Coutier
Actionnaires Société Coutier Junior, Société Coutier Senior, MM. André et Roger Coutier et autres dirigeants, BNP/Paribas, Bestinver, Financière de l’Echiquier, public et salariés.
Activité Équipement automobile
Produits Systèmes intégrés et composants pour automobiles
SIREN 344844998Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.akwel-automotive.com

Chiffre d'affaires 1062 M€ pour le groupe en 2018

Le groupe AKWEL (ex MGI Coutier) est un équipementier automobile indépendant intervenant essentiellement dans deux grandes familles de produits : le management des fluides et les mécanismes. Présent industriellement dans 20 pays couvrant cinq continents, le groupe compte aujourd'hui près de 12 000 collaborateurs[1].

A fin 2018, le groupe dispose de 41 sites de production dans le monde.

La répartition géographique du CA (avant éliminations intragroupe) est la suivante : France (33,7%), Europe de l'Ouest (30,0%), Amérique du Nord (23,3%), Amérique du Sud (1,1%) et autres (11,9%)[2].

Le 31 mai 2018, le groupe annonce son changement de nom et devient AKWEL.

Équipementier de premier rang, en 2018, 83,7 % du C.A. est réalisé avec ses clients stratégiques du secteur automobile [3].

Historique[modifier | modifier le code]

MGI Coutier naît en 1989 du rachat par Coutier SA (société spécialisée dans la production de pièces plastiques créée dès 1972) de MGI SA (Moulage Général Industriel SA, entreprise commerciale dotée d'un bureau d'études créée en 1981).

La société se développe et poursuit sa croissance notamment grâce à des prises de participations dans des sociétés espagnoles (DIK et FERROPLAST)[4].

En 1994, le groupe est introduit au Second Marché de la Bourse de Paris[5].

L’expansion internationale se poursuit avec le rachat de parts dans des entreprises en Turquie[4], Italie, Chine et la création de MGI Coutier Tunisie SARL, de MGI Coutier Argentina SA à Cordoba et de MGI Coutier Brasil LTDA à Jundiai[6].

Parallèlement à ces opérations internationales, le groupe renforce son activité en France via des acquisitions et de la croissance interne : en 1995, le groupe achète la société SEIM[7], en 1996, il reprend les charnières automobile de Pinet[8] et en 1997, il achète VILPLAST[9].

En 1998 MGI Coutier se dote d'une nouvelle organisation (avec directoire et conseil de surveillance) centrée autour de ses lignes de produits[10].

Dans les années 2000, le groupe s’implante en Europe de l’Est avec la création d’une nouvelle unité à Timisoara, en Roumanie. En Asie, deux coentreprises sont mises en place en Inde (2004) et en Iran[11] ainsi que des partenariats avec les sociétés sud-coréennes SHA et SPL (2008).

En 2010, MGI Coutier emploi 4 500 collaborateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires de 410 millions d’euros[3].

Pour 2011, le groupe prévoit, via sa coentreprise MEIPL, la construction d’un troisième site au sud-est de l’Inde et reste attentif aux opportunités de croissance externe, notamment en Russie[12].

Au premier trimestre 2011, MGI Coutier a racheté la société Deplanche, mouliste situé à Treffort (01). Le 6 juillet 2011, le groupe a racheté AVON AUTOMOTIVE GROUP, équipementier automobile nord-américain. Ces deux acquisitions ont porté ses effectifs mondiaux à 8 000 personnes.

En avril 2014, MGI Coutier fait l'acquisition de l'équipementier suédois AUTOTUBE, spécialiste des tubes métalliques complexes en acier, inox et aluminium pour le transfert de fluides liquides et gazeux [13].

Le 21 février 2018, le Tribunal de Commerce de Grenoble valide l'offre conjointe des sociétés Alpen'Tech, Kartesis et MGI Coutier visant à reprendre les actifs de deux filiales du Groupe Maike Automotive. Cette offre concerne les sociétés Frank & Pignard et Precialp.

Frank & Pignard, basée à Thyez est un équipementier automobile spécialisé dans le management des fluides, les directions assistées et les composants moteur. Frank & Pignard a réalisé sur le premier semestre 2017 un chiffre d'affaires de 44 M€.

Precialp est un équipementier automobile spécialisé dans les composants de turbo-compresseurs et le leader mondial des paliers et butées. Au premier semestre 2017, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 12,6 M€.

Alpen'Tech, Kartesis, Frank & Pignard et Precialp constitue dès lors un ensemble solide dans le domaine de la mécanique de précision. Ils entrent ainsi dans le top 5 mondial, avec des synergies industrielles de nature à renforcer la position de chacune des entités auprès des constructeurs et des équipementiers automobiles mondiaux[14].

Afin de poursuivre son internationalisation, le groupe change de nom et devient AKWEL le 31 mai 2018[15].

Activité[modifier | modifier le code]

Métiers[modifier | modifier le code]

Le groupe AKWEL conçoit, fabrique et vend des composants, sous-ensembles ou fonctions complètes pour le marché automobile[16].

Il intervient dans deux grandes familles de produits :

  • Management des fluides : air moteur, refroidissement, vapeurs d’huile, carburants, liquide lave-glace, urée, air régulation température, additifs, dépression…
  • Mécanismes : serrures et gâches, arrêts de porte, commandes d’ouverture, pédaliers, trappes à carburant, mécanismes de sièges, divers mécanismes sous-capot…

La transformation des polymères ou du métal et la gestion de l’électronique sont les trois technologies de base du groupe.

Clients[modifier | modifier le code]

AKWEL, équipementier de premier rang, réalise 83,7 % de son chiffre d’affaires en direct avec les constructeurs automobiles[3].

Principaux clients constructeurs[modifier | modifier le code]

Principaux clients équipementiers[modifier | modifier le code]

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

Rapports annuels[17].

Chiffre d’affaires en M€[modifier | modifier le code]

  • 2005 : 427
  • 2006 : 428
  • 2007 : 463
  • 2008 : 420
  • 2009 : 358
  • 2010 : 410
  • 2011 : 660
  • 2012 : 670
  • 2013 : 664
  • 2014 : 692.1
  • 2015 : 860
  • 2016 : 963
  • 2017 : 1 024
  • 2018 : 1 062[18]

Effectifs[modifier | modifier le code]

  • 2005 : 4288
  • 2006 : 4331
  • 2007 : 4707
  • 2008 : 4750
  • 2009 : 4100
  • 2010 : 4500
  • 2011 : 8050
  • 2012 : 7520
  • 2013 : 7510
  • 2014 : 7550
  • 2015 : 9000
  • 2016 : 9900
  • 2018 : Près de 12000[1]

Principaux concurrents[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

L’organisation du groupe AKWEL se caractérise par une structure juridique composée d’un exécutif restreint (Conseil de surveillance et directoire) pilotant[19] :

  • des Directions Lignes de Produits (Coolant, Emission Control Systems, Engine Management Systems, Fuel and Control, Mechanisms and Washing Systems),
  • des filiales et deux coentreprises,
  • une division Aftermarket s'adressant au marché de l’après-vente,

Siège social[modifier | modifier le code]

Le siège social du groupe AKWEL se situe en France, à Champfromier, dans l’Ain.

Sites de production[modifier | modifier le code]

AKWEL dispose de 41 sites de production et 7 bureaux de représentation dans 20 pays[20].

Europe élargie[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Amériques[modifier | modifier le code]

Données boursières[modifier | modifier le code]

AKWEL est cotée sur le Compartiment C d’Euronext Paris au Fixing sous le code valeur FR 00000 53027[21].

Mnémonique: AKW[22]

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Au 19 mai 2019[23]

Nom Actions %
Famille Coutier 18 590 650 69,5%
Financière de l'Échiquier 535 036 2,00%
Dimensional Fund Advisors 272 217 1,02%
KBC Asset Management 252 978 0,95%
The Vanguard Group 218 234 0,82%
Alken Asset Management 171 002 0,64%
Oddo BHF Asset Management 161 917 0,61%
Norges Bank Investment Management 161 401 0,60%
Pascal Investment Advisers 103 168 0,39%
Richelieu Gestion 95 000 0,36%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site du groupe AKWEL : Présence mondiale
  2. « Informations réglementées du site AKWEL », sur AKWEL
  3. a b et c Site du Groupe AKWEL : Informations réglementées.
  4. a et b Site La Tribune : Profil Bourse MGI COUTIER.
  5. MGI COUTIER au second marché le 23 juin.
  6. MGI COUTIER prévoit d'améliorer sa rentabilité en 1999.
  7. Equipement: MGI COUTIER rachète la SEIM.
  8. Automobile : MGI COUTIER reprend les charnières auto de Pinet.
  9. Equipement de l'automobile : MGI COUTIER achète Vilplast.
  10. Equipement auto : MGI COUTIER se réorganise .
  11. L’Inde, la Roumanie et l’Iran au menu de MGI COUTIER.
  12. Muriel Beaudoing, « MGI Coutier accélère à l'international », La Tribune,‎ (lire en ligne).
  13. MGI Coutier : reprend la société suédoise Autotube.
  14. « Reprise des actifs des sociétés FRANK et PIGNARD et PRECIALP »
  15. « France/Auto : L'équipementier MGI Coutier devient Akwel », Investir,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2018)
  16. Site du groupe AKWEL : Produits.
  17. Site du groupe AKWEL : Rapports annuels.
  18. « Communiqué de presse AKWEL Chiffre d'affaires 2018 »
  19. Site du groupe AKWEL : Organisation.
  20. site du groupe AKWEL : Présence mondiale.
  21. Site du groupe AKWEL.
  22. « Nouveau nom de cotation à compter du 05 juin 2018 | AKWEL », AKWEL,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2018)
  23. Zone Bourse, « Akwel : Actionnaires Dirigeants et Profil Société | AKW | FR0000053027 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 19 mai 2019)