McPhy Energy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

McPhy Energy
Création 24-01-2008
Siège social La Motte-Fanjas (Drôme)
Drapeau de France France
Direction Pacal Mauberger
Activité Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles
Produits solutions de stockage de l'hydrogène
Effectif 32 en 2017
SIREN 502-205-917
Site web mcphy.com

Chiffre d'affaires 2 763 700 € en 2017
Résultat net 7 077 200 € en 2017 (perte)

McPhy Energy (ou McPhy) est une entreprise française du secteur de l'énergie, développant des solutions de stockage d'énergie en utilisant l'hydrogène comme vecteur énergétique.

Elle est cotée en bourse.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise est fondée en 2008 après des recherches au CNRS sur les technologies de l'hydrogène. En 2010, elle s'associe au Laboratoire d'innovation pour les technologies des énergies nouvelles et les nanomatériaux avec afin de trouver une solution de stockage de l'hydrogène sous forme solide à l'échelle industrielle[1],[2].

Elle est introduite en Bourse en 2014[3]. Parmi les investisseurs se trouve le fonds d'investissement du groupe Air liquide[4].

En juin 2018, EDF Nouveaux Business prend 21,7 % du capital, devenant le premier actionnaire[5],[6].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Nom Actions %
Électricité de France SA 3 137 250 21,5%
BPIFrance Investissement SAS 1 132 915 7,77%
Sofinnova Partners SAS 1 023 947 7,02%
Demeter Ventures SA 511 741 3,51%
Natixis Investment Managers International SA 343 000 2,35%
Tocqueville Finance SA 239 139 1,64%
Cogéfi Gestion SA 221 127 1,52%
OFI Asset Management SA 182 000 1,25%
Talence Gestion SAS 163 779 1,12%
Mandarine Gestion SA 117 855 0,81%

Mise à jour 6 avril 2019[7].

Implantations[modifier | modifier le code]

McPhy a trois sites industriels en Europe et autant de bureaux commerciaux dans le monde[8]. L'entreprise est présente en France, Italie et Allemagne[6].

Produits[modifier | modifier le code]

McPhy fournit des systèmes de production et stockage d'hydrogène sous forme d'hydrure de magnésium[9]. Ceci inclut des électrolyseurs pour produire l’hydrogène, à partir d'eau et de l'électricité prise sur le réseau ou au sortir de parc éoliens ou de centrales solaires (énergies renouvelables intermittentes). Ses électrolyseurs peuvent notamment équiper des points de livraison d'hydrogène ou un réseau météorologique[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La solution de stockage d'hydrogène sous forme solide », sur enerzine.com, .
  2. « Stockage d’hydrogène : McPhy Energy livre son premier réservoir d’1 kg », sur usinenouvelle.com, .
  3. « Spécialiste de l'hydrogène, McPhy se lance en Bourse », sur Les Échos,
  4. « Air Liquide entre au capital de McPhy Energy », Challenges,‎ (lire en ligne).
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées lefigaro2018
  6. a et b « McPhy dans le giron d'EDF », sur acteursdeleconomie.latribune.fr, (consulté le 8 août 2018).
  7. site zonebourse consulté le 6 avril 2019 à 10h14
  8. « Profil de la société », sur mcphy.com (consulté le 21 octobre 2015).
  9. « Le pari de l'hydrogène », Environnement magazine, no 23, supplément trimestriel & énergie,‎ , p. 22.
  10. A. B., « Début d'année tonitruant pour McPhy », sur usinenouvelle.com, (consulté le 25 mars 2019).

Articles connexes[modifier | modifier le code]