European Gas Limited

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

European Gas Limited (EGL)
logo de European Gas Limited
Logo de European Gas Limited

Dates clés Société Privée depuis 2004
Fondateurs Kimberley Oil NL
Forme juridique Droit anglais (maison mère)
Siège social Forbach
Drapeau de France France
Direction Président: Julien Moulin ; Directeur Financier : Johannes Niemetz ;
Activité Énergie, Gaz naturel
Produits Gaz « de houille »
Filiales European Gas S.A.S. (Forbach, France)
Heritage Petroleum Ltd (UK, Londres)
Française de l'énergie

European Gas Limited UK (ou European Gas UK), ou EGL UK est une société privée prospectrice d'hydrocarbures gazeux (énergies fossiles) enregistrée aux Royaume-Uni en 2012. Ses permis de prospection de gaz non conventionnels concernent le sol français.

Histoire[modifier | modifier le code]

EGL UK a racheté en juillet 2012 les actifs européens de European Gas Limited Australia / EGL[n 1], lors d'une opération dite de buy-back.

En juillet 2015, European Gas Limited change de nom pour s'appeler en France « la Française de l'énergie »[1],[2]. La Française de l'énergie a lancé le 24 mai 2016 son introduction en Bourse pour financer son projet d'exploitation du gaz de houille.

Fusions, participations[modifier | modifier le code]

EGL détient à 100% :

  • Heritage Petroleum Plc
  • EG SAS

Présentation synthétique des activités[modifier | modifier le code]

Cette société a spécifiquement été créée pour explorer des ressources de gaz en Europe occidentale. Elle a été créée par Kimberley Oil NL (code ASX: KBO), société australienne créée en 1998 pour prospecter et exploiter le gaz de charbon en Australie, où elle détenait des droits exclusif de prospection et exploitation pour 30 000 km2 dans le Canning Basin, dans l'ouest du pays) [3].

EGL est surtout présente et active en France où elle dispose de Permis d'exploration importants, en Lorraine, et près de http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=28147et de Gardanne[4] (avec extensions récentes[5]).

Sa spécialité est l'exploitation du gaz de couche (Coal Bed Methane ou CBM). Il s'agit du gaz adsorbé dans le charbon. On ne savait pas autrefois extraire ce gaz in situ. On peut aujourd'hui mieux le faire - à échelle industrielle - grâce à de nouvelles techniques associant principalement un forage vertical avec des forages horizontaux guidés. La société n'utilise pas la technique de la fracturation hydraulique comme mentionné dans sa lettre au ministère expliquant les modalités et techniques d'exploration pour chacun de ses permis en septembre 2011[6].

Selon le groupe, les réserves présentes sous ces terrains seraient les plus importantes de toute l'Europe occidentale continentale[7].

Française de l'énergie[modifier | modifier le code]

Française de l'énergie
logo de European Gas Limited
Logotype.

Création 2015
Siège social Forbach
Drapeau de France France
Direction Président: Julien Moulin ; Directeur Financier : Johannes Niemetz ;
Activité Énergie, Gaz
Produits Gaz de mine, gaz de houille
Filiales European Gas S.A.S. (Forbach, France)
Heritage Petroleum Ltd (UK, Londres)
Site web francaisedelenergie.fr

La Française de l'énergie est la filiale française d'European Gas Limited, crée en juillet 2015[1],[2]. La société a lancé le 24 mai 2016 son introduction en Bourse pour financer son projet d'exploitation du gaz de houille.

La Française de l'énergie mène plusieurs projets d'exploitation :

  • Dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais : exploration avec Gazonor de gaz de couche (CBM) principalement), sur deux zones dites « Poissonnière » (699 km2) et « Désirée « (68 km2).
  • Dans le bassin houiller lorrain (Saint-Avold et Alsting): projets d’Exploration gazière avec permis de prospection accordés en 2010 pour une nouvelle zone dite « Bleue Lorraine[8] » (262 km2), et depuis 7 décembre 2006 pour la zone « Bleue Lorraine Sud[8] » (528 km2), avec un « engagement financier souscrit de 1 900 000 € »[5] pour le permis bleue Lorraine[9] ;
  • Projets d'exploration gazière du bassin houiller du Jura à Lons-le-Saunier (« Permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux », accordé le 28 juillet 2007, pour 3,795 km2)
  • Projets d’exploration gazière du bassin houiller de Gardanne, sud de la France (permis d’exploration sur 365 km2 ; accordé le 21 mai 2010 et valide jusqu’au 25 novembre 2012[10], avec « engagement financier souscrit de 8 644 500 € »).

Prospective[modifier | modifier le code]

EGL estime que grâce à l’apparition récente de nouvelles techniques d’extraction du gaz profond piégé dans la roche (couches houillères ou bitumineuses), l’estimation quantitative des ressources potentielles extractibles peuvent être augmentée de plus de huit fois (portées à 240 milliards de mètres cubes, soit 8990 pétajoules), et les travaux en cours seront augmentation significative des ressources de l'entreprise et la position de réserve.

EGL a évalué ses gisements grâce à l'Institut Français du Pétrole qui a certifié les chiffres de Ressources Contingentes (2C) de 5.9 Tcf en mai 2012.

Stratégie[modifier | modifier le code]

La stratégie d’EGL repose sur une démarche de développement durable inscrite à la fois à l’échelle européenne et à l’échelle locale. Dans un contexte avéré de besoins croissants en énergie et de tensions fortes sur les ressources, les projets et les modes de fonctionnement d’EGL peuvent représenter – à ces deux échelles – de véritables leviers de croissance.

Le développement des activités en Europe occidentale est l’un des objectifs forts d’EGL. Il s’inscrit pleinement dans la volonté européenne de diversifier, et de sécuriser, les sources d’approvisionnements en gaz. Il répond également au défi crucial de tisser des liens économiques et sociaux dynamiques entre régions et espaces européens. Ce choix de développement se fonde sur l’expérience d’EGL dans l’exploration de CBM (gaz de couche).

Le choix du développement durable s’accompagne, chez EGL, d’une politique de respect de l’environnement à toutes les étapes de ses activités. Il suppose également une solidité financière et économique des projets mis en œuvre. C’est pourquoi la société s’engage à valoriser les investissements des actionnaires, au travers de ses programmes d’exploration et l’établissement des réserves prouvées ou probables. En plus de son programme d’exploration, la société est à la recherche de nouveaux accords de coentreprise ou d’accords cadre, ou d’obtention de redevances (royalties) une fois les réserves prouvées. Ceci permettant des retours financiers pour ses actionnaires et investisseurs ainsi qu’une augmentation significative de la valeur de ses capitaux. La Société, au demeurant, est financièrement consolidée jusqu'à fin 2012 et est à la recherche d'investissements supplémentaires.

L’inscription régionale des activités d’EGL est également un volet essentiel de la stratégie : dialogue avec tous les partenaires et choix de sous-traitants locaux, prise en compte des attentes des populations, étroite connexion avec les activités et les dynamiques des terroirs.

Historique de la société[modifier | modifier le code]

European Gas est une société privée britannique qui se concentre sur l'exploration des hydrocarbures non conventionnels en Europe et dont les principales opérations se trouvent en France.

En 2007, la Société a acquis Gazonor SA grâce à une obligation convertible de 36,4 millions d'euros arrivant à échéance le 31 décembre 2010.

L'incertitude concernant l'avenir des obligations convertibles a entravé les opérations de la Société sur la période 2008-2010. Julien Moulin, le Président d'European Gas, a pris le contrôle du conseil d'administration au quatrième trimestre 2009 afin de restructurer les opérations et les obligations. Le 24 novembre 2010, la Société a demandé la suspension de ses actions afin de permettre la négociation d'une restructuration. Un accord a finalement été trouvé en février 2011 et toute la dette a été restructurée par l'intermédiaire d'un échange d'actifs.

Dans les faits, la Société a revendu Gazonor à son créancier, Transcor Astra Group, tout en conservant un droit à un intérêt de 70 % dans tous les permis et les concessions détenus par Gazonor. La Société a également émis 22 millions d'actions à 0,50 dollar australien l'action à l'attention de son créancier.

Par la suite, la Société a fait l'objet d'une recapitalisation grâce à un placement de 15 millions de dollars australiens à 0,45 dollar l'action.

Afin de conduire la nouvelle stratégie de la Société, une nouvelle direction et une nouvelle équipe technique ont été mises en place au cours de l'été 2011 avec Frédéric Briens comme Directeur général, Johannes Niemetz comme Directeur des opérations et Directeur financier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Société Australienne cotée sur l'ASX (bourse australienne) et appelée depuis décembre 2012 Fitzroy River Corp. / FZR

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'Usine Nouvelle, « Le gaz de houille bientôt exploité en France ? », sur usinenouvelle.com, (consulté le 2 mars 2016)
  2. a et b « La Lorraine pourrait fournir du gaz de houille », sur lesechos.fr (consulté le 10 mars 2016)
  3. Ten good reasons to track european gas , Note du groupe "Resource investor", publiée 2006/06/28, consultée 2011/01/09 (4 pages, en anglais)
  4. Communiqué CNP, " Embargo jusqu'au 2 janvier 2008 (Euronext)
  5. a et b Arrêté du 9 avril 2010 relatif à la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux dit « Permis Bleue Lorraine » aux sociétés Heritage Petroleum Plc et European Gas Limited, conjointes et solidaires
  6. http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/57-Programme-travaux-Bleue_Lorraine_Nord.pdf « Copie archivée » (version du 6 août 2018 sur l'Internet Archive)
  7. Rapport annuel 2010 (pour la période 30-Juin 2009-30 juin 2010)
  8. a et b http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=28214
  9. Page de la DRIRE Lorraine dressant un bilan des permis d’exploitations d'hydrocarbures liquides et gazeux (dits « permis H », en 2009. Voir aussi Demande de mutation du permis de BLEUE LORRAINE, N 576 (HERITAGE PETROLEUM PLC, EUROPEAN GAS Ltd) par lettre du 16.06.2008 au profit de EUROPEAN GAS LIMITED, citée par durable.gouv.fr/IMG/pdf/bull_beph112008.pdf Bulletin d’information du BEPH, de la Direction générale de l'énergie et du climat. Direction de l'Énergie, Bureau Exploration-Production des hydrocarbures (BEPH) novembre 2008 no 23, et «Arrêté du 9 avril 2010 relatif à la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux dit « Permis Bleue Lorraine » aux sociétés Heritage Petroleum Plc et European Gas Limited, conjointes et solidaires (Journal officiel du 19 mai 2010)
  10. Arrêté du 9 avril 2010 relatif à la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux dit « Permis de gaz de Gardanne » aux sociétés Heritage Petroleum Plc et European Gas Limited, conjointes et solidaires (Journal officiel du 19 mai 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]