Assystem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (décembre 2016).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Assystem
logo de Assystem
Création 1966
Slogan A new path to growth
Siège social Drapeau de France 70 boulevard de Courcelles - Paris 17e (France)
Direction Dominique Louis
Activité Ingénierie et conseil en innovation
Filiales Assystem France, Assystem Engineering and Operation Services
Effectif 12422[1]
Site web www.assystem.com
Chiffre d’affaires 907 millions d'euros en 2015 (dont 38 % du CA hors de France en 2014)
+4,7%
Une voiture durant le salon de l'automobile de Paris en 2008

Assystem est une entreprise internationale travaillant dans le domaine de l’ingénierie et du conseil en innovation.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1966, la société ATEM spécialisée dans l'organisation de la mise en service d'unités industrielles (nucléaire, sidérurgie…) est créée[2].

En 1989, la société Alphatem, filiale commune avec Cogema dédiée au nucléaire, est créée.

En 1995, les sociétés Atem et Alphatem fusionnent pour donner naissance à la société Assystem, qui est introduite en Bourse.

En 1996, l'entreprise acquiert la société Studia aéronautique et automobile).

En 2003, la société entre dans les secteurs des nouvelles technologies avec la fusion de la société Brime Technologies.

En 2005, Assystem acquiert le groupe d'ingénierie britannique Inbis, et de la filiale Atena de la société allemande MTU Aero Engines.

En février 2008, un accord est signé avec Silver Software en vue de la création d'une coentreprise spécialisée dans la conception de systèmes électroniques et informatiques à sécurité critique. Elle intègre l'ensemble des activités de Silver Software et la division Technologies d'Atena, et sert essentiellement les secteurs de l'aéronautique, du ferroviaire et de l'automobile.

En 2010, une joint-venture n.triple.a est créée avec l'ingénieriste britannique Atkins pour servir le marché des pays émergents en ingénierie nucléaire.

En 2011, Assystem acquiert entreprise allemande Berner & Mattner, spécialisé dans les systèmes embarqués[3].

En 2011-2012, Assystem acquiert le groupe familial MPH, spécialisé dans l’ingénierie du pétrole et du gaz naturel[4].

En 2016, Assystem acquiert les sociétés ENVY[5], entreprise turque spécialisée dans les secteurs de l’énergie et des transports, Onyx Promavi[6], entreprise française spécialisée dans les secteurs de l’énergie, de l’environnement, du transport et de la défense, et Aerotec Concept[7], acteur du marché des modifications et adaptations d’avions et d’hélicoptères. Assystem acquiert également la société d'ingénierie Batir Group spécialisée en génie civil nucléaire[8].

Domaines d'activité[modifier | modifier le code]

Assystem est présent notamment sur les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, de la défense, de l’énergie et notamment du nucléaire, des sciences de la vie, des infrastructures ou encore des transports. La société intervient auprès des grands donneurs d’ordre à la fois sur des projets complexes d'ingénierie et sur la conception et fabrication de produits ou de solutions pour le compte de ses clients.

Première ingénierie européenne indépendante dans le nucléaire,A ssystem est présent sur des projets tels que la construction de l’usine Renault à Tanger (Maroc) ou des réacteurs EPR à Flamanville (France), Okiluoto (Finlande) et Taishan (Chine). Les équipes d'Assystem accompagnent des acteurs tels qu'Airbus Group, Alstom, PSA, Thales,...

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Assystem est une société anonyme à conseil d’administration depuis le 22 mai 2014[9].

Pour recruter ses futurs employés, Assystem recours à un site internet de mise en concurence des candidats par leur prétention salariale (une enchère mais à l'envers). Ainsi plus la prétention salariale est basse plus la probabilité d'être embauchée est forte[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Au 31 décembre 2016 d'après le communiqué de presse du 2 février 2017
  2. Historique sur le site d'Assystem
  3. Communiqué de l'entreprise, 4 février 2011
  4. Communiqué de l'entreprise, 25 juillet 2011
  5. Communiqué de l'entreprise, 24 mai 2016
  6. Communiqué de presse de l'entreprise, 26 juillet 2016
  7. Communiqué de presse de l'entreprise, 22 septembre 2016
  8. Assystem acquiert la société d'ingénierie Batir Group
  9. « Gouvernance », sur www.assystem.com (consulté le 25 octobre 2016)
  10. « Si le job vous plaît, faites une enchère », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]