AB Science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

AB Science
Création 11-07-2001
Action Euronext : AB
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Alain Moussy
Activité Recherche-développement en biotechnologie
Produits Maladies rares,anticancéreux, neurologie
Effectif 108 en 2017
Siren 438 479 941
Site web www.ab-science.com

Capitalisation 187 M€ (avril 2019)
Chiffre d'affaires 1,74 M€ en 2017
Résultat net -27,1 M€ en 2017 (perte)

AB Science est une entreprise pharmaceutique. Elle est spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation de médicaments utilisés dans le traitement des tumeurs cancéreuses, des maladies inflammatoires et des maladies neurodégénératives.

Activité[modifier | modifier le code]

Médicament anticancéreux et neurologiques[modifier | modifier le code]

L'entreprise travaille sur le développement du masitinib. Il s'agit d'un médicament de "seconde ligne de traitement" dans le cadre du traitement du cancer stromal gastro-intestinal (GIST) et du cancer du pancréas[1] notamment. Les résultats d’une étude publiée en octobre 2012 montrent en effet que la molécule aurait des effets bénéfiques dans le traitement du cancer du pancréas. Son utilisation concomitante à une chimiothérapie rallongerait la médiane de survie chez les patients traités[2].

En 2016, sa molécule Masitinib a réussi les essais cliniques de phase III sur deux maladies orphelines: mastocytose systémique sévère en avril [3],[4], et la sclérose latérale amyotrophique [5] en septembre. Elle a à chaque date demandé l'Autorisation de Mise sur le Marché à l'Agence Européenne du Médicament. L'Agence a rejeté à nouveau cette demande pour la mastocytose en septembre 2017, dont une nouvelle phase III devrait aboutir vers 2021/2022, et l'accord (ou le rejet) est prévu pour le deuxième trimestre 2018 pour la SLA.

Elle est aussi en phase III dans le cadre de la maladie d'Alzheimer dont les résultats intérimaires de phase III sont attendus pour le deuxième trimestre 2018.

En outre, elle est en fin de phase III sur de nombreux autres cancers, tels que les cancers du poumon, colorectal, de la prostate, des ovaires[6] dont les résultats sont espérés pour le deuxième trimestre 2018.

Enfin, elle est en phase III dans le cadre de la forme progressive de la sclérose en plaques. L'analyse intérimaire ayant été concluante, le Comité Indépendant a fait prolonger l'étude sur l'ensemble de la cohorte [7] et les résultats finaux sont espérés début 2019.

Médicament vétérinaire[modifier | modifier le code]

Un médicament vétérinaire est actuellement commercialisé sur le marché américain, ainsi que sur le marché européen, dans la lutte contre le mastocytome canin (MasivetND).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise a été fondée en 2001. Son introduction en bourse a lieu le 21 avril 2010.

Le Pr Olivier Hermine, directeur scientifique, a été élu en décembre 2017[8] à l'Académie des Sciences

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Au 20 avril 2019[9].

Nom Actions %
Alain Moussy, MBA 13 522 773 33,2%
Olivier Hermine 1 990 000 4,88%
Laurent Guy, MBA 200 000 0,49%
Financière de l'Intendance SARL 190 800 0,47%
Financière Idat 171 000 0,42%
Gillots Guernsey Ltd. 97 800 0,24%
Jean Careaux 97 800 0,24%
Applied Biology Co. 92 600 0,23%
Charles-Henri Verspieren 69 200 0,17%
Remi Starckmann 43 600 0,11%

Annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]