Lisi (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lisi.

LISI
logo de Lisi (entreprise)

Création 1899[1]
Forme juridique Société Anonyme
Action Euronext : FII
Slogan LInk Solution for Industry
Siège social Grandvillars
Drapeau de France France
Activité aéronautique, automobile, médical
Produits fixations et composants d'assemblage (vis, clips, aubes)
Filiales LISI AEROSPACE
LISI AUTOMOTIVE
LISI MEDICAL
Effectif 12 131 (31 décembre 2018[2])
TVA européenne FR83536820269[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.lisi-group.com

Chiffre d'affaires en augmentation 1 645 millions d'€ (2018[2])
+0,1%
Résultat net en diminution 92,1 millions d'€ 2018
108 millions d'€ (2017)

LISI (LInk Solution for Industry) est une entreprise française cotée à la Bourse de Paris, spécialisée dans la fabrication de fixation et de composants d'assemblage pour les industries automobile et aérospatiale, et la fabrication d'implants médicaux et d'ancillaires.

Ses activités se divisent en trois branches : LISI AEROSPACE dans le domaine de l'aéronautique, LISI AUTOMOTIVE dans le domaine de l'automobile, et LISI Medical dans le domaine des implants médicaux.

Le groupe LISI est considéré comme le 3e plus gros sous-traitant français en 2015 par le magazine l’Usine Nouvelle[4]. En 2018, il est constitué de 48 sites répartis dans 13 pays, sur 3 continents, et emploie plus de 12 000 personnes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe LISI trouve ses racines dans la création en 1777 par Frédéric JAPY d’une fabrique de mouvements d’horlogerie à Beaucourt près de Montbéliard. En 1899, les familles Kohler et Dubail fondent la Société Industrielle de Delle spécialisée dans visserie par décolletage, qui fusionne en 1968 avec les entreprises JAPY et VIELLARD pour créer la société GFD, premier fabricant français de visserie-boulonnerie standard et automobile. En 1977, à la suite du rachat de la société BLANC AERO, spécialisée dans les fixations aéronautiques, le nouveau groupe est rebaptisé GFI Industries.

En 2002, GFI Industries devient LISI, acronyme de LInk Solutions for Industry.

La société allemande Knipping est rachetée en 2005. En 2011, rachat du groupe Creuzet (Creuzet Aéronautique et Indraéro)[5], puis en 2014, rachat de MANOIR Aerospace, spécialisée dans la forge de pièces en métal pour l’aéronautique. En 2015, création d’une filiale commune avec la société Poly-Shape4 : LISI AEROSPACE Additive Manufacturing, spécialisée dans la fabrication additive (impression3D)[6].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Nom Actions %
Cie Industrielle de Delle 29 643 620 54,8%
Viellard (famille) 3 070 860 5,67%
FFP 2 750 000 5,08%
Lisi (autocontrole) 976 887 1,81%
Lisi (employés) 715 000 1,32%
Massachusetts Financial Services 677 263 1,25%
Dimensional Fund Advisors 487 905 0,90%
The Vanguard Group 448 415 0,83%
BFT Investment Managers 420 000 0,78%
MFS International 411 539 0,76%

Mise à jour au 27 août 2019[7].

Les divisions du groupe LISI[modifier | modifier le code]

LISI Aerospace[modifier | modifier le code]

LISI Aerospace fabrique à la fois des fixations (vis, écrou, …), et des composants de structures (bord d’attaques, aubes de réacteur, structure de verrière Eurofighter). Elle est considérée comme le numéro trois mondial des fixations aéronautiques, derrière deux américains (Alcoa et PCC)[5].

Ses principaux clients sont Airbus, Boeing, Safran, Embraer, Dassault Aviation, Bombardier

En 2015, cette branche emploie 7 614 personnes dans 20 sites à travers le monde[réf. nécessaire].

Les investissements réalisés chaque année sont très importants. À titre d’exemple, 52 M€ ont été investis, et 160 personnes embauchées sur le site de Marmande depuis 2011[8], 20 M€ en 2014 dans le site de Parthenay pour la construction d'un nouveau bâtiment.

Les technologies de LISI AEROSPACE vont de la frappe à chaud, à la chaudronnerie, au formage par extrusion, à l’usinage et au découpage, ainsi qu’au traitement thermique et au traitement de surface.

En 2017, cette division a généré un chiffre d'affaires de 985,8 millions d'euros, soit 61% de l'activité du groupe.

LISI Automotive[modifier | modifier le code]

L'usine de Mélisey.

LISI Automotive est spécialisée dans les fixations et solutions d'assemblage pour l'automobile, les véhicules industriels. Elle est constituée des sociétés Former, Mecano, Mohr & Friedrich, Nomel, Knipping et Rapid.

Ses principaux clients sont Groupe PSA, Renault, Volkswagen, BMW, TRW, Faurecia

Cette branche emploie 4 573 personnes dans 20 sites à travers le monde.

Tout comme dans l’aéronautique, le groupe réalise de lourds investissements pour sa filiale automobile. Ainsi,12 millions d’euros ont été investis sur son site de Dasle, spécialisé dans la frappe à froid[9].

Les principales technologies utilisées sont la frappe à froid, l'usinage de précision, l'injection plastique, la découpe métal ou encore les traitements de surface.

En 2017, cette division a généré un chiffre d'affaires de 509 millions d'euros, soit 31 % de l'activité du groupe.

Le 22 septembre 2017, LISI AUTOMOTIVE obtient l’acquisition de 51 % du capital de la société TERMAX LLC, un concepteur et fabricant de premier plan de solutions de fixations clippées métalliques et plastiques pour l’habillage automobile. Puis en 2018, l'entreprise acquiert à 100% Hi-vol products, un fabricant américain de composants mécaniques de sécurité pour l’industrie automobile.

LISI Medical[modifier | modifier le code]

LISI Medical est spécialiste de la fabrication d’implants et instruments orthopédiques, traumatologiques, rachidiens et dentaires.

Ses principaux clients sont Stryker, Zimmer, Biotech, …

Cette branche emploie près de 900 personnes sur 5 sites à travers le monde (2 en France et 3 aux États-Unis).

En 2017, cette division a généré un chiffre d'affaires de 131 millions d'euros, soit 8% de l'activité du groupe.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LISI, un concentré d’histoires d’entreprises franc-comtoises, sur histoire-entreprises.fr. Consulté le 9 juin 2013.
  2. a et b Résultats annuels 2018
  3. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ » (consulté le 4 septembre 2019)
  4. L'Usine Nouvelle, « Le classement des 100 premiers sous-traitants français », (consulté le 17 février 2016)
  5. a et b Usinenouvelle.com, « LISI, UN CHAMPION TRÈS DISCRET », (consulté le 17 février 2016)
  6. latribune.fr, « Poly-Shape se renforce dans la fabrication additive », (consulté le 22 février 2016)
  7. Zone Bourse, « liste des actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 27 août 2019)
  8. le Républicain, « L'exceptionnelle expansion de Lisi-Creuzet », (consulté le 17 février 2016)
  9. https://www.estrepublicain.fr/, « DASLE : L’USINE NOUVELLE DE LISI AUTOMOTIVE SERA INAUGURÉE AUJOURD’HUI »,