(82075) 2000 YW134

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

(82075) 2000 YW134

Caractéristiques orbitales
Époque
(JJ 2456400.5)

Basé sur 80 observations couvrant 5135 jours, U = 3
Demi-grand axe (a) 8 716 213 530 km
(58,264289 ua)
Aphélie (Q) 11 279 632 587 km
(75,399687 ua)
Périhélie (q) 6 152 794 474 km
(41,128891 ua)
Excentricité (e) 0,294098
Période de révolution (Prév) 162 680 ± 47 j
(445,39 a)
Inclinaison (i) 19,779171°
Nœud ascendant (Ω) 126,944839°
Argument du périhélie (ω) 316,488086°
Anomalie moyenne (M0) 27,644649°
Catégorie Objet épars
Caractéristiques physiques
Dimensions ≈431 km (supposé)[1]
<500 km[2]
Magnitude absolue (M) 4,77
Découverte
Découvreur Spacewatch
Date
Désignation 2000 YW134

(82075) 2000 YW134 est un objet transneptunien du disque des objets épars découvert le par le programme Spacewatch. Il est soit en résonance 3:8 avec Neptune, soit un objet détaché.

Historique[modifier | modifier le code]

Le lieu de découverte, par le programme Spacewatch, est l'Observatoire de Kitt Peak (code 691).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Sa distance minimale d'intersection de l'orbite terrestre est de 40,172000 unités astronomiques et son paramètre de Tisserand relatif à Jupiter est de 6,107.

Il possède un satellite, provisoirement désigné S/2005 (82075) 1[3]. En supposant que l'albédo générique d'un objet transneptunien est de 0,09, l'astéroïde a un diamètre d'environ 431 km et sa lune, de 237 km[3],[1]. En 2010, le télescope spatial Herschel a observé 2000 YW134 dans l'infrarouge lointain et n'a pas détecté de radiation thermique, ce qui a permis d'établir une limite supérieure à la grandeur de l'objet primaire, soit 500 km de diamètre[2].

Dans le spectre visible, la surface de l'astéroïde est modérément rouge[4].

Satellite[modifier | modifier le code]

Un satellite relativement gros, a été découvert. Il n'a que 1.2 magnitude en moins.

Classification[modifier | modifier le code]

C'est un objet qui sera peut-être un jour classé parmi les planètes naines.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wm. Robert Johnston, « List of Known Trans-Neptunian Objects », Johnston's Archive,‎ (consulté le 6 octobre 2009)
  2. a et b T.G. Muller, « "TNOs are Cool": A survey of the trans-Neptunian region I. Results from the Herschel science demonstration phase (SDP) », Astronomy and Astrophysics, vol. 518,‎ , p. L146 (DOI 10.1051/0004-6361/201014683, Bibcode 2010A&A...518L.146M, arXiv 1005.2923)
  3. a et b Wm. Robert Johnston, « (82075) 2000 YW134 », Johnston's Archive,‎ (consulté le 7 octobre 2009)
  4. Stephen C. Tegler, « Kuiper Belt Object Magnitudes and Surface Color » (consulté le 1 août 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]