Équipe du Turkménistan de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : Turkménistan Équipe du Turkménistan
Écusson de l' Équipe du Turkménistan
Généralités
Confédération AFC
Couleurs Vert et rouge
Surnom Akhal-Teke (Les Chevaux Noirs)
Stade principal Stade olympique d'Achgabat
Classement FIFA en augmentation 114e (16 octobre 2017)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Turkménistan Amangylyç Koçumow
Meilleur buteur Charyar Mukhadov : 13

Rencontres officielles historiques

Premier match (Kazakhstan, 0-1)
Plus large victoire 11-0, Afghanistan ()
Plus large défaite 1-6, Koweït ()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Asie Phases finales : 1
1er tour en 2004

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe du Turkménistan de football (Türkmenistanyň milli futbol ýygyndysy en turkmène) est l'équipe nationale qui représente le Turkménistan lors des compétitions internationales masculines de football, sous l'égide de la Fédération du Turkménistan de football. Elle consiste en une sélection des meilleurs joueurs turkmènes qui sont surnommés les Akhal-Teke.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier match joué après l'indépendance du pays est le 1er juin 1992 face au Kazakhstan (victoire 1-0 du Kazakhstan).

2000[modifier | modifier le code]

Le Turkménistan se qualifie pour la première fois pour une Coupe d'Asie en 2004 en terminant en tête de son groupe lors des qualifications où l'équipe a été placé dans le groupe G en compagnie des Émirats Arabes Unis, de la Syrie et du Sri Lanka. Lors de la phase de groupe de la Coupe d'Asie 2004, le Turkménistan tient en échec le vice champion en titre saoudien (2-2) puis s'incline 2-3 face à l'Irak dans un match accroché plein de rebondissements en revenant par deux fois au score; avant de perdre de justesse sur le plus petit des scores face à son voisin ouzbek. Malgré son élimination, la sélection nationale repart avec les honneurs pour avoir inscrit 4 but lors de sa première participation. A l'automne 2003, la sélection turkmène a écrasé 11-0 à Achgabat l'équipe d'Afghanistan, inscrivant la plus grande victoire de l'histoire des Chevaux Noirs. Lors du match retour, le Turkménistan a battu l'Afghanistan 2-0. Les Chevaux Noirs se sont cependant fait éliminer au 2e tour, devancé par l'Arabie saoudite. En décembre 2003, l'équipe nationale du Turkménistan entre dans le top 100 des meilleures équipes du monde au classement Fifa, atteignant la 99e position grâce aux matchs de qualifications de la Coupe d'Asie 2004 en Chine et de la Coupe du monde 2006.

2010[modifier | modifier le code]

En février, Ýazguly Hojageldyýew, qui travaillait avant pour HTTU Aşgabat, devient le nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football du Turkménistan. Sous son leadership, la sélection est allé au Sri Lanka pour participer au tournoi final de la l'AFC Challenge Cup 2010. Pour la première fois, l'équipe atteint la finale après avoir éliminé le Tadjikistan en demi-finale (2-0), où elle retrouve la Corée du Nord, qu'elle avait rencontré lors des phases de groupes (1-1). Après un nouveau match nul 1-1, elle s'incline aux tirs aux buts. La même année, la fédération de football du Turkménistan a invité le séléctionneur du FC Rubin Kazan à entraîner les Chevaux Noirs.

En , le Turkménistan se qualifie facilement à l'AFC Challenge Cup en battant le Pakistan et Taïwan et en concédant un match nul face à l'Inde. Au cours de l'été lors du 2e tour pour les qualifications à la Coupe du Monde de 2014 au Brésil, les Chevaux Noirs sont éliminés par l'Indonésie (1-1;4-3).

A l'hiver 2012, la sélection nationale a rejoint un camp d'entraînement en Turquie. En préparation à l'AFC Challenge Cup 2012, l'équipe de Ýazguly Hojageldyýew a effectué un match amical face à la Roumanie, défaite sur le score sans appel de 4-0.

En , les Chevaux Noirs se rendent à Katmandou pour participer à la phase finale de AFC Challenge Cup 2012. La sélection nationale se défait tout d'abord des Maldives qui ont pourtant ouvert le score (3-1), fait un match nul et vierge face à la Palestine et assure sa qualification éliminant les hôtes népalais (3-0). En demi-finale, le Turkménistan élimine de justesse les Philippines 2-1 (qui menait 1-0 jusqu'à la 80e minute). Elle retrouve pour la deuxième fois consécutive la Corée du Nord en finale mais rate l'occasion de se venger de la finale précédente et est battu 1-2.

En , le Turkménistan a terminé à la deuxième place de la Coupe VFF 2012, battant les équipes du Vietnam et du Laos mais écrasé par la sélection universitaire de Corée du Sud.

Le , l'équipe nationale a battu le Cambodge 7-0 à Manille lors de la phase de qualification à l'AFC Challenge Cup 2014. Les Chevaux Noirs n'ont pas pu rencontrer l'équipe de Brunei qui a déclaré forfait pour des raisons personnelles. Lors de la dernière journée des qualifications, le Turkménistan est battu par les Philippines sur le plus petit des scores mais se qualifie en étant parmi les meilleurs seconds.

En , Rahym Kurbanmämmedov devient le nouvel entraîneur de la sélection turkmène, mais est licencié dès avec l'ensemble du personnel d'entraînement après avoir raté l'AFC Challenge Cup 2014 où le Turkménistan n'a pas réussi à quitter la phase de groupe, malgré une victoire 5-1 face au Laos.

En , Amangylyç Koçumow devient le nouvel entraîneur de l'équipe du Turkménistan. Les Chevaux Noirs commencent mal le deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 avec une défaite à l'éxtérieur face à la faible équipe de Guam (0-1). Ils se rattrape ensuite en arrachant le nul à domicile face à l'Iran (1-1). Le Turkménistan est ensuite battu à Oman 3-1. Avant la cinquième journée, Les Chevaux Noirs sont 4ème avec seulement 1 point gagné en 3 matchs. Le Turkménistan se reprend en battant l'Inde 2-1 puis prend sa revanche sur Guam (1-0) avant de s'incliner 1-3 en Iran. Le Turkménistan prend ensuite 3 nouveaux points à domicile face à Oman (2-1). La sélection peut encore se qualifier en cas de victoire de l'équipe de Guam à Oman, suivie d'une victoire de l'Iran (qui a déjà assuré sa qualification en battant l'Inde déjà éliminée lors de la 9e journée) sur Oman combinée à une victoire des turkmènes en Inde. Mais Oman s'impose sur le plus petit des scores face à Guam et élimine au passage le Turkménistan, malgré sa victoire 1-2 sur l'Inde et de la victoire de la Team Melli contre Oman. L'équipe nationale se qualifie cependant pour le 3e et dernier tour des qualifications pour la Coupe d'Asie 2019 lors desquelles elle a été placée dans le groupe E en compagnie de Bahreïn, de Taïwan et de Singapour.

Le , après quatre journées disputées, le Turkménistan pointe provisoirement à la 2e place du groupe E, devancé par Bahreïn à la différence de buts particulière, mais devant Taïwan et Singapour, avec 7 points (deux victoires, un match nul et une défaite). En cas de victoire le à domicile contre Taïwan, le Turkménistan validerait sa qualification pour la Coupe d'Asie 2019 et disputerait alors la 2e phase finale continentale de son histoire.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1974 : Non inscrit
  • 1978 : Non inscrit
  • 1982 : Non inscrit
  • 1986 : Non inscrit
  • 1990 : Non inscrit
  • 1994 : Non inscrit
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2014 : Tour préliminaire
  • 2018 : Tour préliminaire
  • 2022 :

Parcours en Coupe d'Asie[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 3 janvier 2016).