Équipe de Taipei chinois de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Équipe de Taipei chinois
Écusson de l' Équipe de Taipei chinois
Généralités
Confédération AFC
Couleurs Bleu et blanc
Stade principal Stade municipal de Taipei
Stade national de Kaohsiung
Classement FIFA en diminution 158e (21 octobre 2021)[1]
Personnalités
Sélectionneur Vom Ca-nhum
Plus sélectionné Chen Po-liang (79)
Meilleur buteur Chen Po-liang (25)
Rencontres officielles historiques
Premier match Philippines 3 - 1 Rép. de Chine
()
Taïwan 3 - 2 Sud-Vietnam
()
Plus large victoire Taïwan 10 - 0 Guam
()
Plus large défaite Non officielle :
SK Admira 11 - 0 Rép. de Chine
()
Officielle :
Koweït 10 - 0 Taïwan
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Asie Phases finales : 2
Médaille de bronze, Asie 3e en 1960
Jeux olympiques 1er tour en 1960

Maillots

Kit left arm TPE2019h.png
Kit body TPE2019h.png
Kit right arm TPE2019.png
Kit shorts TPE2019h.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm TPE2019a.png
Kit body TPE2019a.png
Kit right arm TPE2019.png
Kit shorts TPE2019a.png
Kit socks.png
Extérieur

L'équipe de Taipei chinois de football (dénommée équipe de la République de Chine jusqu'en 1979) est une sélection des meilleurs joueurs taïwanais sous l'égide de la Fédération de Taipei chinois de football. Elle est officiellement nommée auprès de la FIFA Chinese Taipei. Mais en chinois, elle porte toujours officiellement le nom de l'équipe de République de Chine de football (en chinois : 中華民國國家男子足球代表隊)

Historique[modifier | modifier le code]

Les premiers matchs de la République de Chine (1913-1949)[modifier | modifier le code]

Équipe olympique en 1936

Le tout premier match international de la Chine s'est tenu grâce au sportif américain Elwood Brown (en), président de la Philippine Athletic Association, qui a proposé la création des Jeux olympiques orientaux, une compétition multisport à l'image des Jeux olympiques, précurseurs des Jeux asiatiques. La République de Chine est invitée à participer aux premiers Jeux de 1913 tenus aux Philippines. En football, il est décidé que l'équipe du Chine du Sud FC, vainqueur lors des Jeux nationaux de Chine de 1910, aurait l'honneur de représenter le pays. Le fondateur et entraîneur du club, Mok Hing (en chinois 莫慶) devient ainsi le premier entraîneur de la Chine et le 4 février 1913, lors de l'unique match du tournoi organisé à Manille, la Chine effectue son premier match international (défaite 3-1)[2].

Les troubles politiques de la révolution Xinhai qui ont entravé la participation de la Chine au premier tournoi n'ont pas empêché Shanghai de devenir la ville hôte des Jeux de 1915, renommées Jeux de l'Extrême-Orient. Une fois de plus, la Chine du Sud FC représente la nation. Cette fois, lors d'une rencontre en deux matchs contre les Philippines, la Chine remporte le premier match 1-0, puis fait match nul 0-0 lui permettant de remporter son tout premier tournoi. Les jeux étant le premier et le seul tournoi de football régional pour les équipes nationales (en dehors du British Home Championship en Grande-Bretagne), la Chine a cherché à s'imposer comme une puissance régionale, et remporte les huit éditions suivantes.

La Fédération de Chine de football est fondée en 1924. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1931. Avec ces fondations en place, la Chine a cherché à s'établir sur la scène internationale et se retrouve être avec le Japon les premières équipes asiatiques à participer au tournoi de football des Jeux olympiques d'été lors de l'édition de 1936 en Allemagne. Lors du tournoi, la Chine est éliminée lors de son premier match en huitièmes de finale par la Grande-Bretagne (2-0) le 6 août 1936.

Le 7 juillet 1937, la seconde guerre sino-japonaise a officiellement éclaté, rompant les relations entre la Chine et le Japon, déjà détériorées par l'invasion de la Mandchourie et la Guerre de Shanghai. Les Jeux de l'Extrême-Orient 1938, initialement organisés au Japon en 1938, sont par la suite annulés. En 1940, le Japon organise son propre tournoi à l'occasion du 2600e anniversaire de l'Empire japonais, qui comprenait les États satellites du Japon du Mandchoukouo et le régime de Nankin. A la fin de la guerre, le 9 septembre 1945, la Chine s'est de nouveau tournée vers les Jeux olympiques pour une reconnaissance internationale. Le 2 août 1948, la Chine a participé aux Jeux de Londres de 1948 où elle a de nouveau été éliminée lors des huitièmes de finale, cette fois par la Turquie (4-0). Au retour des joueurs, la guerre civile chinoise avait débuté entre nationalistes et communistes. L'équipe de Chine est à partir de 1949 divisée entre l'équipe de la République populaire de Chine et l'équipe de la République de Chine (rebaptisée plus tard équipe du Taipei chinois à partir de 1979).

L'équipe de Taiwan (depuis 1949)[modifier | modifier le code]

La Fédération de Taipei chinois de football issue de la relocalisation sur Taïwan en 1949 d'une partie de la Fédération chinoise, créée en 1924. Affiliée à la FIFA en 1932 en tant que Chine, elle la rejoint en 1954, tout d'abord sous le nom de Taïwan, puis République de Chine, pour finalement Taipei chinois ou Chinese Taipei.

La meilleure performance de l'équipe reste, alors qu'ils jouaient sous le nom de l'île les accueillant, leur troisième place à l'issue de la Coupe d'Asie des nations de 1960. Pourtant, la majorité des joueurs de l'équipe venaient à l'origine de Hong Kong, étant donné que la réputation de l'équipe de Hong Kong de football n'était pas aussi fameuse à l'époque que son homologue taïwanaise[3].

En raison du conflit politique avec la République populaire de Chine, l'équipe taïwanaise prenait part de 1975 à 1989 aux qualifications de la Coupe du monde dans le cadre de l'OFC et non de l'AFC.

La question chinoise[modifier | modifier le code]

En raison d'une relation extrêmement complexe avec la République populaire de Chine sur le statut de Taïwan, l'équipe évolue sous le nom de Chinese Taipei ou Taipei chinois, plutôt que sous le nom de Taïwan ou République de Chine.

Stades[modifier | modifier le code]

La plupart des matchs à domicile de l'équipe étaient joués au Chungshan Soccer Stadium de Taipei, qui est désormais fermé depuis 2008. Sa capacité était à peine de 20 000 places.

Il n'y a pas aujourd'hui de stade spécialement attitré aux confrontations de l'équipe nationale. Les qualifications pour l'AFC Challenge Cup 2012 en se sont joués au stade national de Kaohsiung, tandis que les qualifications pour la Coupe du monde 2014 de se sont déroulées dans l'enceinte du stade municipal de Taipei.

Classement FIFA[modifier | modifier le code]

Classement FIFA de l'équipe de Taipei Chinois
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Classement mondial 161 170 178 174 154 169 174 162 170 166 150 155 156 166 169 167 162 153 167 169 167 182 182 157 135 124 138 138

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe de Taipei chinois en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
Drapeau de l'Uruguay 1930 Non inscrit Drapeau du Mexique 1970 Non inscrit Drapeau de la Corée du Sud Drapeau du Japon 2002 Tour préliminaire
Drapeau de l'Italie 1934 Non inscrit Drapeau de l'Allemagne 1974 Non inscrit Drapeau de l'Allemagne 2006 Tour préliminaire
Drapeau de la France 1938 Non inscrit Drapeau de l'Argentine 1978 Tour préliminaire Drapeau d'Afrique du Sud 2010 Tour préliminaire
Drapeau du Brésil 1950 Non inscrit Drapeau de l'Espagne 1982 Tour préliminaire Drapeau du Brésil 2014 Tour préliminaire
Drapeau de la Suisse 1954 Forfait Drapeau du Mexique 1986 Tour préliminaire Drapeau de la Russie 2018 Tour préliminaire
Drapeau de la Suède 1958 Forfait Drapeau de l'Italie 1990 Tour préliminaire Drapeau du Qatar 2022 Tour préliminaire
Drapeau du Chili 1962 Non inscrit Drapeau des États-Unis 1994 Tour préliminaire Drapeau du Canada Drapeau des États-Unis Drapeau du Mexique 2026 À venir
Drapeau de l'Angleterre 1966 Non inscrit Drapeau de la France 1998 Tour préliminaire

Parcours en Coupe d'Asie[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe de Taipei chinois en coupe d'Asie des nations
Année Position Année Position Année Position
Drapeau de Hong Kong 1956 Tour préliminaire Drapeau du Koweït 1980 Non inscrit Drapeau de la République populaire de Chine 2004 Tour préliminaire
Drapeau de la Corée du Sud 1960 3e Drapeau de Singapour 1984 Non inscrit Drapeau de l'Indonésie Drapeau de la Malaisie Drapeau de la Thaïlande Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam 2007 Tour préliminaire
Drapeau d’Israël 1964 Non inscrit Drapeau du Qatar 1988 Non inscrit Drapeau du Qatar 2011 Tour préliminaire
Drapeau de l'Iran 1968 4e Drapeau du Japon 1992 Tour préliminaire Drapeau de l'Australie 2015 Tour préliminaire
Drapeau de la Thaïlande 1972 Non inscrit Drapeau des Émirats arabes unis 1996 Tour préliminaire Drapeau des Émirats arabes unis 2019 Tour préliminaire
Drapeau de l'Iran 1976 Non inscrit Drapeau du Liban 2000 Tour préliminaire Drapeau de la République populaire de Chine 2023 Tour préliminaire

Parcours en Coupe d'Asie de l'Est[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Tour préliminaire
  • 2005 : Tour préliminaire
  • 2008 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2013 : Tour préliminaire
  • 2015 : Tour préliminaire
  • 2017 : Tour préliminaire
  • 2019 : Tour préliminaire
  • 2022 : À venir

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Saisons Sélectionneur
1954-1958 Flag of Hong Kong 1876.svg Lee Wai Tong
1966 Flag of Hong Kong 1876.svg Ho Jing-fan
1967 Flag of Hong Kong 1876.svg Heoi Ging-jin
1967-1968 Flag of Hong Kong 1876.svg Bao Ging-jin
1977-1981 Flag of Hong Kong 1959.svg Law Pak
1981-1985 Chiang Chia
1985-1988 Lo Chih-Tsung
1988-1993 Huang Jen-cheng
1994-2000 Chiang Mu-tsai
2000-2001 Huang Jen-cheng
2001-2005 Lee Po-houng
2005 Dido
2005-2007 Toshiaki Imai
2008-2009 Chen Sing-an
2009-2011 Lo Chih-tsung
2011 Lee Tae-ho
2012 Chiang Mu-tsai
2013 - Chen Kueï-jen
- Toshiaki Imaï
- Kuroda Kazuo
- Gary White
- Louis Lancaster
- Vom Ca-nhum

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]