Coalition populaire (Croatie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Coalition Cocorico)
Aller à : navigation, rechercher

La Coalition populaire (en croate : Narodna koalicija, NK) est une coalition politique croate de centre gauche formée le dans la perspective des élections législatives anticipées du [1]. Elle est constituée autour du Parti social-démocrate de Croatie (SDP), du Parti populaire croate - Démocrates libéraux (HNS) et du Parti croate des retraités (HSU).

Histoire[modifier | modifier le code]

Élections législatives de [modifier | modifier le code]

Logo de la Coalition Cocorico.

Elle est initialement créée en , sous le nom d’Alliance pour le changement (en croate : Savez za promjene, SzP) en prévision des élections législatives du par le SDP, le HNS, le HSU et la Diète démocrate istrienne (IDS). Elle prend ensuite le nom de Coalition Cocorico (en croate : Kukuriku koalicija, KK), en référence au nom du restaurant Kukuriku de Kastav où les responsables des formations ont scellé leur accord[2].

Au cours du scrutin, l'alliance recueille 40 % des voix et fait élire 80 députés sur 151. Zoran Milanović forme alors un gouvernement auquel participent le SDP, le HNS et l'IDS.

Élections législatives de [modifier | modifier le code]

Logo de La Croatie grandit.

Dans la perspective des élections législatives du , une nouvelle alliance est mise sur pied par les sociaux-démocrates, les sociaux-libéraux et les retraités : La Croatie grandit (en croate : Hrvatska raste, HR). L'IDS n'y participe pas, tandis que les Travaillistes croates - Parti du travail (HL), le Parti paysan croate authentique (AHSS) et le Parti de Zagorje (ZP) la rejoignent.

Au cours du scrutin, l'alliance recueille 33,2 % des voix et fait élire 56 députés sur 151. Milanović cède deux mois et demi plus tard le pouvoir à l'indépendant Tihomir Orešković, appuyé par les conservateurs et les centristes.

Élections législatives de [modifier | modifier le code]

Les désaccords internes à la majorité d'Orešković ont raison de son gouvernement moins de six mois après sa prise de fonction. En effet, le Parlement vote une motion de censure par 125 voix sur 142 le . Un mois plus tard, la présidente de la République Kolinda Grabar-Kitarović dissout l'assemblée parlementaire et convoque des élections anticipées le . Le Parti social-démocrate, le Parti populaire et le Parti des retraités constituent alors la « Coalition populaire » que rejoint le Parti paysan croate (HSS) tandis que tous les alliés de s'en retirent.

Composition[modifier | modifier le code]

Élections de [modifier | modifier le code]

Parti Idéologie Députés élus
Parti social-démocrate de Croatie
Socijaldemokratska partija Hrvatske
Centre gauche
Social-démocratie, progressisme, europhilie
61 / 151
Parti populaire croate - Démocrates libéraux
Hrvatska narodna stranka - liberalni demokrati
Centre gauche
Social-libéralisme, progressisme, europhilie
13 / 151
Diète démocrate istrienne
Istarski demokratski sabor
Centre gauche
Social-libéralisme, régionalisme
3 / 151
Parti croate des retraités
Hrvatska stranka umirovljenika
Centre
Défense des retraités
3 / 151

Élections de [modifier | modifier le code]

Parti Idéologie Députés élus
Parti social-démocrate de Croatie
Socijaldemokratska partija Hrvatske
Centre gauche
Social-démocratie, progressisme, europhilie
42 / 151
Parti populaire croate - Démocrates libéraux
Hrvatska narodna stranka - liberalni demokrati
Centre gauche
Social-libéralisme, progressisme, europhilie
9 / 151
Travaillistes croates - Parti du travail
Hrvatski laburisti – Stranka rada
Gauche
Socialisme démocratique, europhilie
3 / 151
Parti croate des retraités
Hrvatska stranka umirovljenika
Centre
Défense des retraités
2 / 151

Élections de [modifier | modifier le code]

Parti Idéologie Députés élus
Parti social-démocrate de Croatie
Socijaldemokratska partija Hrvatske
Centre gauche
Social-démocratie, progressisme, europhilie
38 / 151
Parti populaire croate - Démocrates libéraux
Hrvatska narodna stranka - liberalni demokrati
Centre gauche
Social-libéralisme, progressisme, europhilie
9 / 151
Parti paysan croate
Hrvatska seljačka stranka
Centre
Agrarisme, conservatisme
5 / 151
Parti croate des retraités
Hrvatska stranka umirovljenika
Centre
Défense des retraités
2 / 151

Programme[modifier | modifier le code]

Élections de [modifier | modifier le code]

Le programme de la coalition a été présenté le 15 septembre 2011 à Zagreb sous le nom de Plan 21[3]. L'un des points majeurs est la lutte contre la corruption[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]