Urayasu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Urayasu-shi
那覇市
Drapeau de Urayasu-shi
Drapeau
Canaux de la vieille ville
Canaux de la vieille ville
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kantō
Préfecture Chiba
Maire Hideki Matsuzaki
Code postal 〒279-8501
Démographie
Population 164 822 hab. (février 2011)
Densité 9 533 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 39′ 13″ N 139° 54′ 06″ E / 35.653611, 139.901667 ()35° 39′ 13″ Nord 139° 54′ 06″ Est / 35.653611, 139.901667 ()  
Superficie 1 729 ha = 17,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Chiba

Voir sur la carte administrative de Préfecture de Chiba
City locator 13.svg
Urayasu-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Urayasu-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Urayasu-shi
Liens
Site web http://www.city.urayasu.chiba.jp/

Urayasu (浦安市, Urayasu-shi?) est une ville de la préfecture de Chiba au Japon dans la baie de Tokyo.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée le 1er avril 1981. En 2011, la population de la ville était de 164 822 habitants pour une superficie de 17,29 km2.

La ville se compose de deux parties : l'ancien village de pêcheurs et la nouvelle ville, la nouvelle partie urbaine nommée Shin-Urayasu, ce qui signifie « Nouvel-Urayasu ».

Suite au séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku, la ville subit le phénomène de liquéfaction du sol : 85 % du territoire est alors submergé par la boue, et le réseau d'eau est hors service[1]. Un budget de réparation pour l'ensemble des dégâts de 73 milliards de yens est avancé, alors que le parc Disney n'est pas touché[2].

Loisirs[modifier | modifier le code]

Urayasu abrite le Tokyo Disney Resort, un complexe de loisirs de l’Oriental Land Company associé à Disney, qui comprend Tokyo Disneyland et Tokyo DisneySea.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Nakamura, « Near Tokyo Disneyland, liquefaction turns town into a grim funhouse », Washington Post, le 6 avril 2011
  2. (en) Natsuko Fukue, « Urayasu still dealing with liquefaction », Japan Times, le 8 avril 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]