Autoroute Est-Ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’autoroute Est-Ouest est un projet autoroutier traversant toute l'Algérie parallèlement aux côtes méditerranéennes. L'autoroute doit relier la ville de Maghnia (frontière marocaine) à El Tarf (frontière tunisienne) en passant par les grandes villes algériennes tel que (d'ouest en est) Tlemcen, Oran, Chlef, Alger, Setif, Constantine, Skikda et Annaba sur une distance de 1 216 km (1 720 km en comptant les routes annexes et les ouvrages d'art).

Avec 11,2 milliards de dollars, c'est un des plus grands projets de travaux publics de l'histoire[1].

Autoroute Est-Ouest aux environs d'Oran
L'Autoroute Est-Ouest et les principales agglomérations de plus de 100 000 habitants du nord du pays.

Appel d'offres[modifier | modifier le code]

Lancement et attribution[modifier | modifier le code]

L'appel d'offres international limité, sur la base d'un cahier des charges précis, pour le projet de l'autoroute Est-Ouest fut lancé le 23 juillet 2005. Plusieurs réponses furent enregistrées (américaine, française, allemande et portugaise). C'est finalement deux consortiums qui ont été sélectionnés : le chinois CITIC-CRCC et le japonais COJAAL. Les résultats furent annoncés le 15 avril 2006 et les contrats de réalisation signés le 18 septembre 2006.

Bureaux d'études[modifier | modifier le code]

Les missions de contrôle et de suivi du projet est passée par un autre appel d'offres qui a vu la sélection :

  • du bureau d'études canadien "Dessau Soprane" pour le contrôle et le suivi
  • du bureau d'études français "EGIS-ROUTE" pour la tranche ouest
  • du bureau d'études canadien "ACENSI" pour la tranche centre
  • du groupement italien "ANAS ITALCONSULT" pour la tranche est

Chronologie[modifier | modifier le code]

Si le projet de l'Autoroute Est-Ouest a démarré en 2006, plusieurs tronçons existaient déjà. Les nouveaux tronçons ont commencé à être livrés petit à petit depuis 2008.

Les tronçons Ouest et Centre, réalisés par le groupement chinois CITIC-CRCC, ont été livrés à la circulation, mais les travaux ne seront pas achevés avant 2016 sur la section Est, réalisés par le groupement japonais Cojaal. Des problèmes techniques ainsi que l'incapacité de Cojaal à réaliser ce type d'infrastructures pourraient expliquer ce retard. Un scandale de corruption avait déjà éclaboussé le projet en 2010 et la qualité des travaux réalisés par CITIC-CRCC ne serait pas conforme aux normes internationales et des travaux de réfection ont déjà été nécessaires[2].

Tronçons livrés[modifier | modifier le code]

En travaux[modifier | modifier le code]

Echangeurs et Aires[modifier | modifier le code]

Ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Algeria Claims Largest Public Works Project, By Mary Reed constructionequipmentguide.com
  2. Ali Idir, « La livraison de la totalité de l’autoroute Est-Ouest pas avant 2016 », sur tsa-algerie.com. Consulté le 15 septembre 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]